La Campagne de sensibilisation du "Mouvement Continue", Luttons Ensemble 2020

L'humoriste Camerounais Moustik le Karismatik

Cameroun - Santé : La campagne "Le Mouvement Continue" s'engage avec la lutte contre le Paludisme, le VIH/SIDA, la Tuberculose et la Covid-19

La lutte contre le Paludisme, le VIH/SIDA, la Tuberculose, et la Covid-19, sont les nombreux objectifs dont plusieurs Organisations de la Sociléte Civile, ONG et membres du Réseau des parlementaires pour la promotion de la santé et la valorisation de la médecine traditionnelle africaine, se sont fixés pour cette bataille. Une conférence de presse s'est tenue ce jeudi 12 novembre 2020, à l'Hôtel Djeuga Palace de Yaoundé afin de présenter les différents objectifs de cette campagne de sensibilisation.

A cet effet, le médecin de profession et député RDPC (Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais) de la Vallée du Ntem, Mengue Germain Durant et le l'Honorable Cabral Libii (SG du bureau de l'Assemblée Nationale) du Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale (PCRN) ont également exprimés leur vif engagement dans ce combat.

"Je m'engage à faire de cette lutte une priorité dans les débats parlementaires afin de solliciter les ressources financières domestiques supplémentaires pour réduire l'effet de la pandémie Covid-19 sur les maladies en vue d'accompagner et soutenir la lutte. Dans cette même perspective, j'invite les autres confrères députés et autres élus locaux à en faire d'avantage". A commençé Cabral Libii.

Une campagne centrée vers l'action et le partenariat

D'entrée de jeu, l'ONG Impact Santé Africa, le Réseau CS4ME (Civil Society Malaria Elimination) et GFAN Africa n'auront pas omit de citer les nombreux besoins pour cette lutte contre ces quatres maladies.  Ils comptent entre autres mobiliser et engager les décideurs, leaders, influenceurs locaux dans le plaidoyer pour la réduction de l'effet dela Covid-19 sur le VIH, le Paludisme et la Tuberculose à travers un finacement supplémentaire essentiel pour la lutte.  Il s'agira aussi pour eux de sensibiliser les leaders et les décideurs locaux sur l'importance d'assurer la continuité des services de lutte contre les 3 maladies en contexte de Covid-19.

Ces derniers attendent des résultats probants visant à atténuer l'impact de la Covid-19 sur la santé des populations, le politique et l'économie nationale. Ensuite de protéger les personnels de santé de première ligne et agents de santé communautaires, etc..contre l'impact de la Covid-19 et de renforcer le système de santé au Cameroun, etc.

"Mon sentiment est un sentiment de peur, de crainte, de ce que certaines maladies tels que la Covid-19 connaisse une flambée dans notre pays, non pas dans le secteur du traitement où pour 22.433 cas en novembre 2020, nous en avons pratiquement 21.510 cas qui ont retrouvés la guérison, ce qui est une performance extraordinairement élevée.

Le problème est que nous avons un système de santé extraverti et pour beaucoup, la lutte contre certaines maladies dépend des aides, de certaines fondations étrangères, de certains programmes d’accompagnements et de financements des organisations de pays étrangers et de bayeurs étrangers. La Covid-19 frappe durement ces pays là et du coup ces organisations étrangères ont redirigés leurs propres ressortissants sur leur propre environnement, ce qui a entrainé une baisse de l’assistance dont nous bénéficions d’habitude. Ceci va aussi entrainer un délaissement de la lutte contre le Paludisme, le VIH/Sida, la Tuberculose, et la Covid-19". A terminé Cabral Libii. L'intervention du célèbre humoriste "Moustik le Karismatik" a également été des plus intrusif avec son engagement qu'il mène depuis de nombreuses années auprès de ces organisations.

Odile Pahai