Marché Central de Yaoundé

Cameroun - Coupures d'énergie : Le Centre Ville de Yaoundé une fois de plus laissé pour compte

La ville de Yaoundé a fait suite à des coupures intempestives d'énergie durant la journée du lundi 25 janvier 2021. Ces coupures se poursuivent jusqu'à ce jour 26 janvier 2021 et les clients et abonnés de ENEO (The Energy of Cameroon). Cet incident est survenu lors d'un désagrément lié au transport selon cette entreprise. En effet, un message sur le réseau social Twitter de l'entreprise ENEO l'a confirmé ce même jour. Ce message s'énonçait ainsi :

"Bonjour chers clients, La distribution de l'électricité est perturbée par un incident majeur survenu sur le réseau de transport. Merci de votre patience, le temps de la reprise progressive des ouvrages par SONATREL conjointement avec les équipes d'Eneo".

Toutefois, certaisn quartiers de la villes aux sept collines, notamment Manguier, Tsinga, Cité Verte, Nkoldongo, Mvog-Ada, Essos entre autres ont pu voir l'énergie revenir petit à petit dans les foyers et les commerces dans les environs de 18 à 21 heures. Le Centre Ville, et ses alentours (Marché Central, immeubles commerciaux, Immeubles résidentiels, Hôtels...) eux n'ont pas eu cette chance du retour progressif d'énergie.

L'on se rappelle encore l'incendie du quartier Mélen qui s'est déroulé le 7 août 2019. L'incendie avait endommagé les transformateurs et le matériel électrique, ce qui avait plongé une partie de la ville de Yaoundé dans le noir, et détérioré les installations techniques du poste électrique de l'ancienne brigade de renseignements géologiques et miniers (BRGM).

Le Centre ville avait alors subi 5 jours sans énergie alors que les autres quartiers de la ville recevaient régulièrement de l'énergie en secours, ce qui avait plongé les commerçants et les habitants de cette partie de la ville dans le désarroi. Ce matin, 26 janvier 2021, les habitants d'immeubles de ce centre commercial, se disent encore indignés du fait qu'on puisse une fois de plus les ignorer alors que la majorité des quartiers sont retournés à la civilisation. 

"Nous ne comprenons pas pourquoi lorsqu'il y'a n'importe quel problème d'énergie dans la ville de Yaoundé, nous sommes les plus touchés. Même lorsqu'un incident survient peut-être à Nsimalen, le marché central subit ces coupures. Et quand bien même l'énergie revient dans certains quartiers, le marché central n'en a pas. Pourquoi cette méprise?

Nous voulons savoir pourquoi nous commerçants ne sommes pas informés sur le déroulement de la redistribution de l'énergie dans la capitale? Nous sommes des commerçants et accusons de nombreuses pertes également. Franchement nous souhaitons que le Gouvernement voit aussi notre cas, car ca devient pesant et on perd beaucoup d'argent". S'est indigné Monsieur Talla Augustin, commerçant au Marché Central de Yaoundé.

Le Cameroun accueillant le CHAN 2021 (Championnat d'Afrique des Nation) du 16 janvier au 04 février, les mesures sont prises afin que cette compétition continentale puisse se dérouler dans de bonnes conditions. Le stade de Yaoundé (Ahmadou Ahidjo) et de Douala (Japoma) ont été réquisitionnés pour cette compétition et sont aptes à pouvoir recevoir ces équipes malgré quelques incidents d'arrêt d'énergie durant un match de la compétition.

En attendant le retour de l'énergie, les équipes de la SONATREL (Société Nationale Transport Electricité) sont su le terrain pour palier à cette démesure. Le marché central et ses alentours quant à eux attendent toujours ce retour imminent d'énergie... 

Odile Pahai