"Child Safety Country Cameroon" ce 28 janvier 2021, à l'Université de Yaoundé I

Education : Humanitaire : Child Safety Country Cameroon à la rencontre d'étudiants en Master de l'UYI

Dans la promotion de l'éducation et du suivi des jeunes aprenants, l'association "Child Safety Country Cameroon" a opéré une descente pédagogique et de sensiblilisation à l'Université de Yaoundé I. L'objectif de cette rencontré fut de nouer un contact fusionnel avec ces étudiants et ce divisés sous plusieurs ordres tels que :

- Présenter l'association dans sa vision, ses objectifs etc

- Présentater l'axe de collaboration avec le département de psychologie de l'UY1, et particulièrement les perspectives de travail avec les étudiants de Master sur les questions de recherche en protection de l'enfant.

- Etablir en brainstorming un espace dans le but de recueillir les questions et réactions des étudiants sur la faisabilité d'un travail avec eux et les perspectives que cela leur ouvrir dans le marché du travail.

- Etablir de ce brainstorming cette initiative pour mieux envisager la dynamique de travail pour la suite (plan d'action sur 2021).

Cette rencontre vise aussi la création de partenariats stratégiques (Département de Psychologie de Yaoundé I) au niveau national en accord avec les programmes en Master pour  : 

- Un Appui à la recherche fondamentale => appui aux étudiants qui orienteront leurs mémoires dans le domaine de la protection de l’enfant

- Une Formation et renforcement des capacités en matière de protection de l’enfant => Attestations de participation

- Des ateliers de la protection de l’enfant => Echanges entre les étudiants et les acteurs de la protection sur les problématiques de la protection de l’enfant afin d’enrichir leurs connaissances sur cette problématique.

Mme Caroll Miloky, Présidente de Child Safety Country Cameroon

"Nous avons procédé à un premier entretien avec l'équipe du département de Psychologie de l'UY1 et particulièrement avec les étudiants de Master1/2. Il s'agit en filigrane d'aborder les points suivants :

1) la présentation de l'association dans sa vision, ses objectifs etc

2) la présentation de l'axe de collaboration avec le département de psychologie de l'UY1

3) et particulièrement nos perspectives de travail avec les étudiants de Master sur les questions de recherche en protection de l'enfant. En brainstorming nous pourrons recueillir les questions et réactions des étudiants sur la faisabilité d'un travail avec eux et les perspectives que cela leur ouvrent dans le marché du travail. De ce brainstorming nous pourrons mieux envisager la dynamique de travail pour la suite (plan d'action sur 2021)". A expliqué Caroll Miloky, Présidente de l'association. 

Rappelons que l’association Child Safety Country (CSC) est créée le 13 Avril 2020 par les sœurs MANGAMBA, conformément à la loi N°90/053 du 19 décembre 1990 portant liberté d’association au Cameroun.

Elle est officiellement reconnue par la République du Cameroun le 27 Août 2020, sous le matricule N°00001028/RDA/J06/A2/SAAJP/BAPP. Elle a pour slogan : Un pays digne de ses enfants. L’association est à but non lucratif, apolitique et non confessionnelle avec pour objet le renforcement des mécanismes et dispositifs de protection et de prise en charge des enfants vulnérables.

Les missions principales de l’Association CSC sont les suivantes :

- Soutenir la recherche et l’innovation en matière de prise en charge des enfants vulnérables ;

- Promouvoir la formation et le renforcement des capacités des acteurs et intervenants en matière de prise en charge des enfants vulnérables ;

- Assurer le service essentiel direct à l’enfant vulnérable, sa famille et sa communauté d’appartenance;

- Conduire des activités de plaidoyer pour le changement des comportements et la mise en place de politiques gouvernementales fortes au profit des enfants vulnérables.

La promotion et l'éducation de l'enfant étant le leitmotiv de cette association, cette rencontre est des plus importantes aux vues de la recherche, des analyses et des sujets traintant de l'épanouissement de ces enfants pour les étudiants en cycle de Master. Les objectifs visés convergent parallèlement vers cet attentisme régulier et séculier pour le bien-être de la petite enfance. Il s'agit entre autre de :

- S’appuyer sur la recherche fondamentale pour des innovations en matière de prise en charge des enfants et de bien être des enfants

- Créer plus de vocation des étudiants en Psychologie sur les métiers de la protection de l’enfant

- Encourager la recherche fondamentale sur les thématiques majeures en matière de protection de l’enfant (Travail des enfants, les maltraitances etc). 

"les initiatives de ce type sont les bienvenues car elles sont le miroir des enseignements reçus et permettent à chaque fois d'adapter l'encadrement des étudiants sur les besoins du marché et c'est là l'une des missions de l'université ". S'est prononcé le Pr Tsala Tsala Jacques Philippe, chef du département du psychologie de l'UYI.

Odile Pahai