Fête de la jeunesse : Les hommages du Souverain Rabbouni aux jeunes

A l'occasion de la fête nationale de la jeunesse, Sa Majesté Souverain Rabbouni, Fondateur de l'ONG La Voix Des Sans Voix a adressé un vibrant message patriotique à la jeunesse camerounaise.

Discours de Sa Majesté SOUVERAIN RABBOUNI PREMIER le Fondateur de la Voix de l'Association Sans Voix, à l'occasion des célébrations de la Journée de la Jeunesse Camerounaise

Mes chers compatriotes, Toutes les Formations Jeunesse, Mesdames et Messieurs,

Nous sommes réunis ici pour rappeler et saluer les courageux et des jeunes cadres courageux qui étaient à l'avant-garde de la lutte pour la libération en 1960. Ils n'ont pas bronché face au régime répressif brutal et violent des colons, mais étaient déterminés et disposés à risquer et à sacrifier leur jeune vie pour nous assurer que nous jouissions fruits de la liberté et de la démocratie des maîtres coloniaux. Les idéaux pour lesquels ils vivent et sont morts devraient être une grande source d'inspiration pour toute la jeunesse de notre pays.

Nous les félicitons pour la contribution inestimable qu'ils ont apportée dans la lutte pour libérer notre pays de l'oppression et de la colonisation, qui nous a mis sur la bonne voie pour construire un Cameroun non tribaliste, non sexiste, prospère et démocratique.

 

Une fois de plus, j'appelle le gouvernement et le secteur privé à renforcer leur contribution pratique au développement des jeunes en s'engageant dans des partenariats public-privé chaque fois que cela est possible. Les opportunités dont disposent aujourd'hui les jeunes ne peuvent être maintenues et étendues que si tous les secteurs de la société peuvent s'unir pour soutenir le développement des jeunes mes confrères et sœurs, Malgré les efforts louables du gouvernement et d'autres partenaires stratégiques au cours des 38 dernières années au pouvoir, l'insuffisance relative pour intégrer les jeunes en tant que partenaires stratégiques dans le processus de développement national reste une préoccupation majeure. le gouvernement n'a pas résolu les problèmes des jeunes, si nous acceptons que la participation est l'essence même du développement, alors les efforts conscients du gouvernement pour impliquer de manière constructive et intégrer les jeunes doivent devenir un élément central des stratégies nationales de développement Les jeunes continuent à être confronté aux défis de développement suivants:

- Chômage

-Pauvreté

- Santé et VIH / SIDA, Covid19

- Criminalité et violence,

- Accès à une éducation de qualité

- Préjugés sexistes et discrimination,

- Manque d'accès à l'emploi et aux compétences entrepreneuriales. Nous ne pouvons pas non plus ignorer le rôle que jouent l’abus d’alcool et de drogues dans ce phénomène. Les jeunes hommes et femmes de moins de 18 ans continuent de fréquenter les shebeens et les tavernes comme si c'était la chose la plus normale à faire. La grossesse chez les adolescentes reste l'un des défis majeurs auxquels sont confrontées les jeunes apprenantes et il faut y remédier. C'est cette lutte qui doit maintenant inciter les jeunes, dans toutes leurs formations, à se réveiller chaque jour et à commencer chaque jour avec plus de détermination que jamais pour marquer cette nouvelle lutte.

Le défi pour la jeunesse d'aujourd'hui est d'imiter le rôle révolutionnaire et exemplaire de la jeunesse de 1980 et d'assumer son rôle légitime dans le développement de notre société. Nous devons continuer à organiser et à mobiliser nos jeunes pour faire avancer la lutte contre la pauvreté et le chômage. Les jeunes doivent être à l'avant-garde du mouvement populaire vers notre programme de renouveau et démontrer leur engagement en matière d'éducation, de santé, de lutte contre le chômage et de développement des compétences. Notre engagement dans la lutte contre Covid19, la pauvreté et l'injustice n'a jamais été aussi grand. Nous devons redoubler d’efforts en tant que pays pour faire en sorte que toutes nos interventions donnent les résultats requis. Il ne suffit pas de simplement crier sur les toits et de diffuser le message pour s'abstenir, mais nous devons tous retrousser nos manches et faire du bénévolat dans nos communautés pour éduquer les autres et fournir des soins à domicile à ceux qui ont succombé. De même, l'éducation reste au cœur de nos efforts pour former une génération de jeunes qui dirigera le pays avec diligence et l'amènera vers de nouveaux sommets. Il ne faut jamais nous éluder que les jeunes d'aujourd'hui représentent les dirigeants de demain et notre incapacité à les préparer adéquatement aux responsabilités de demain ne fera que propulser le pays dans une spirale descendante et un avenir sombre. Levons-nous tous et soyons l'architecte de notre propre destination.

Vive la Jeunesse Camerounaise Que Dieu bénis le Cameroun Je vous remercie

''His majesty SOUVERAIN RABBOUNI PREMIER''