Cameroun - Covid-19 : L'AJC-PROSANTE prône une réorganisation sectorielle et structurelle dans le domaine de la gestion de la pandémie

Réunis en session extraordinaire ce 17 mars 2021 à Yaoundé, le bureau national des Journalistes Scientifiques et Communicateurs pour la promotion de la santé au Cameroun (AJC-PROSANTE) a parallèlement commis une déclaration, prolongeant ainsi une analyse minutieuse dela situation épidémiologique au Cameroun entre le mois de décembre 2020 et mars 2021.

Face à l'augmentation considérable du nombre de décès et de cas infectés, l'AJC-PROSANTE s'est vu proposer des résolutions d'accompagnement et de structuration pour une meilleure gestion de la pandémie à Coronavirus (Covid-19). Quelsues unes de ces propositions s'identifiaient dans un contexte de gestion équitable et d'amélioration de cette crise sanitaire qui sévit au Cameroun depuis un an. Il s'agissait entre autres de :

- Décentraliser et intensifier le dépistage du Covid-19 au sein de la Communauté et rendre les résultats dans les 24 heures ;

- Promouvoir et intégrer les produits issus de la Médecine Traditionnelle sans la prise en charge du Covid-19 ; et apporter un appui financier aux promoteurs des solutions en dogènes ;

-  L'AJC-PROSANTE interpelle le Parlement, le Gouvernement et le Chef de l'Etat pour l'adoption et la promulgation d'une Loi sur la Médecine Traditionelle au Cameroun ;

- Apporter un financement aux médias à capitaux publics et particulièrement ceux à capitaux privés dans le cadre de la sensibilisation des populations pour le respect des mesures barrières et de distanciation sociale pour freiner la propagation du Covid-19 dans les communautés ;

- Faire respecter par tous les moyens possibles certaines mesures barrières et de distanciation sociale prises le 17 mars et le 09 avril 2020 

- La vaccination étant considérée comme un moyen supplémentaire de lutte contre cette pandémie mondiale, l'AJC-PROSANTE invite le Gouvernement à prendre les dispositions nécessaires pour acquérir un vaccin de qualité, sûr, efficace, répondant le mieux possible au contexte épimiologique du Cameroun. Nous ne le dirons jamais assez : "La vaccination sauve des vies".

Sachant que la 2e vague de l'épidémie est lancée et semble dévastatrice, il se pourrait qu'elle soit couplée par l'apparition de nouvelles souches du virus et plus conatgieuse. Cette association en appelle de nouveau les populatiosn à une auto-discipline, mais surtout au port systématique du masque (cache-nez), au lavage régulier des mains et à faire appel à un médecin u a tout autre personnel de santé au cas où des symptômes apparaitraient.

Pour se faire, elle renouvelle son engagement à travailler avec le Gouvernement pour la sensibilisation des populations dans les 10 régions du Cameroun pour le respect des mesures batrrières, de distanciation sociale, de prise en charge pour freiner la propagation de la pandémie de la Covid-19 au Cameroun. 

Odile Pahai