Cameroun - MINJEC - MINEFOP - MINPMEESA : L'entreprise HOWASH SARLU signe une convention de partenariat avec le Gouvernement

En vue d'une meilleure collaboration fructueuse sur le plans structurel et infrastructurel; le MINJEC (Ministère de la Jeunesse et de l'Education Civique), le MINPMEESA (Ministères des Petites et Moyennes Entreprises, de l'Economie Sociale et de l'Artisanat) et le MINEFOP (Ministère de l'Emploi et de la Formation Professionnelle), ont signé ce mercredi 24 mars 2021 à Yaoundé, une convention de partenariat avec l'entreprise HOWASH SARLU.

Par ailleurs, HOWASH SARLU est une société qui s'illustre dans son initiative nommée "Green Initiative". Elle s'inscrit parallèlement dans le domaine de l'entrepreneuriat jeunes à travers l'auto-emploi et l'autonomisation des jeunes afin de lutter contre la pauvreté. Son projet entend ainsi remédier aux difficultés rencontrées dans le lavage des véhicules au Cameroun et a spécifiquement pour objectif de rendre disponible l'accès des populations locales aux services de laverie mobile et à l'entretien complet. 

Etaient présents à cette cérémonie, le MINJEC MOUNOUNA FOUTSOU, le MINEFOP Issa TCHIROMA BAKARY, et le MINPMEESA Achille BASSILEKIN III.

En outre, les obligations du MINJEC dans le cadre de ce partenariat portent entre autre sur :

- La sélection des jeunes de 15 à 35 ans dans les dix régions ;

- La formation des jeunes bénéficiaires à l'appui et à l'élaboration des business plans des projets des jeunes en vue de leur financement ;

- Le financement de la formation des jeunes bénéficiaires.

Lors de l'échange avec les membres du Gouvernement,  Sylvain HONANG, PDG de HOWASH SARLU a tenu à remercier le Gouvernement pour l'accompagnement du projet qui est au centre de la signature dudit partenariat. Ainsi, précisant les contours de ce projet, il à notamment précisé que l'objectif premier est de lutter contre le chômage des jeunes qui est l'un des problèmes majeurs dans la société. En prenant ainsi une telle initiative, il envisage permettre à l'insertion socio-professionnelle des jeunes camerounais au niveau local.

"C'est un prjet 100% Camerounais, ce que beaucoup de gens ne savent pas. HOWASH voudrait dire HONANG qui lave, HONANG le promoteur que je suis. Donc beaucoup de gens croient que derrière HONANG c'est un prrojet qu'on a récupéré ailleurs. C'est un projet 100% Camerounais, c'est pour cette raison que l'on avait ce rêve, cette envie de l'implanter au Cameroun, et aujourd'hui Dieu merci, avec l'accompagnement du Gouvernement, nous allons finalement pus l'implanter au Cameroun.

Nous avons créé et nous fabriquons des machines de laverie-auto. Ca veut dire qu'aujourd'hui au Cameroun, vous n'aurez plus besoin, si vous voulez vous lancer dans l'entreprenariat des cars wash, d'aller louer un espace et surtout liées aux intempéries que nous avons comme les coupures d'eau ou les coupures d'électricité, on a ainsi pu palier à cela. Il vous suffit d'acheter un Kit HOWASH et les heures qui suivent vous pouvez déjà commencez à rentabiliser. Auparavant ces Kits étaient fabriqués à l'extérieur, dorénavant il va s'agir du made in Cameroon, donc fabriqués localement". A indiqué Sylvain HONANG.

Dans son allocution, le Ministre de la Jeunesse et de l'Education Civique MOUNOUNA FOUTSOU, a notamment félicité l'efficacité de la synergie gouvernementale qui a rendu possible la signature de la présente convention. Ainsi, faisant une incursion dans le plan Triennal Spécial-Jeunes, il a précisé que le Ministère de la Jeunesse pilote depuis 2017, ce vaste programme d'accompagnement de la Jeunesse camerounaise dont l'initiative du promoteur de HOWASH apparaît comme une autre initiative louable qui va dans le sens de l'insertion socioprofessionnelle des jeunes.

Ainsi, le ministère a pu installer des clusters au rang desquels, 104 jeunes on été mobilisés dans le domaine des laveries mobiles . Ces jeunes répartis dans les dix régions sont actuellement en phase de REAMORCE. Ils sont répartis ainsi qu'il suit:

- Adamaoua : 9 ;

- Centre : 20 ;

- Est : 8 ;

- Extrême Nord : 10 ;  

- Littoral : 13 ;

- Nord : 8 ;

- Nord-Ouest, 11 ;

- Ouest : 12 ;

- Sud : 8 ;

- Sud-Ouest : 5.

Ainsi, 312 emplois seront créés à travers ces micro entreprises.

Le MINPMESSA Achille Bassilekin III, a quant à lui mené son propos sur les mots d'encouragement de l'initiative prise par un jeune de la Diaspora qui a décidé de revenir et d'introduire une option innovante dans le domaine de la laverie moderne. Tout en appellant d'autres jeunes à suivre le pas, il souhaite que le présent projet puisse porter des fruits et employer le maximum de jeunes dans tout le territoire national.

Le Ministre de l'Emploi et de la Formation Professionnelle, Issa Tchiroma Bakary a porté sur une note de félicitations et d'encouragement pour l'initiative prise par un jeune qui, soucieux du développement de son pays, a mis sur pied un projet qui peut aider les autres jeunes à pouvoir s'insérer. Il remercie également les ministres présents pour leur présence à ladite cérémonie.

Odile Pahai