Cameroun - Innovation : La 2ème édition du Workshop Africa placée sous le signe du Développement Durable

En vue de maintenir une coopération fructueuse avec l'Espagne, un Workshop nommé Workshop Africa 2021 (pour l'Innovation et le progrès), est organisé au cameroun les 06 et 07 avril 2021 à Yaoundé, au lieu dit Africa Business Center. Etant à la deuxième édition, cette rencontre de travail a pour thème : "Accélérer le développement durable pour assurer la paix sociale".

L'Institut des Hautes Études sur la Gouvernance Territoriale et la Décentralisation (UNIR) monte en régime par la Co-organisation de la 2eme edition de l'AFRICA WORKSHOP 2021, avec la participation du CODAF (Centre de Coopération Interculturel de la Femme Africaine) et de 100 Cities for Peace (100 Villes pour la Paix) et FIU. Il est organisé sous le Patronage du Premier Ministre Chef du Gouvernement.

Il faut rappeler que CODAF est une organisation au service de l'entreprenariat féminin, favorisant le partenariat Nord-Sud, Sud-Sud et Sud-Nord. Depuis sa création, CODAF oeuvre pour l'autodétermination économique, sociale et culturelle des femmes et des personnes vulnérables.

La représentante du CODAF au Cameroun n'est autre que Madame Yvone Flore BELEMA, bien connue pour son engagement comme présidente de l'ACAHIJEC (Association Camerounaise d'Aide à l'Hygiène et à l'Insertion des Jeunes dans les Collectivités), qui est une experte en montage, suivi et évaluation des projets et banquière de formation. 

Notons que pour cette deuxième édition au Cameroun, l'objectif est de créer un cadre dynamique de coopération économique et culturel entre les Collectivités Territoriales Décentralisées (Communes) africaines et leurs homologues espagnols.  

Arrivée le 26 mars 2021 de Pablo MARCET BONEL et de Marie Françoise AFFIOUA accueillis par Yvonne Flore BELEMA

De nombreuses autres visées seront mises en exergue telles que partager les solutions stratégiques innovantes , et des expériences élaborées entre les Communes Africaines sur le Développement Durable. Il va s'agir de :

- Créer et exploiter des possibilités de partenariats entre "100 Villes pour la Paix" et les villes d'Afrique ;

- Promouvoir la compréhension et la cohésion autour de la "Différence et la diversité" en tant que richesse ;

- Créer des cadres de collaboration et de coopération entre les municipalités des pays participants ;

- Faciliter le développment d'initiative conjointes entre acteurs des pays participants ;

- Amener les Communes à mobiliser autour d'elles, des initiatives économiques, sociales et culturelles porteurs des valeurs de paix et de développment.

En outre, les secteurs planifiés sont les Mairies; les Parlementaires, le secteur privé; la société Civile; les Etablissements d'éducation, de formation et de recherche; les Clubs, Ecoles et Fédérations sportives de football nationales.

A la fin du séminaifre, les participants recevront des diplômes signés de deux universités (UNIR, FIU).

Odile Pahai