Cameroun - MINJEC : L'emploi des jeunes mise à contribution dans le cadre d'une mission d'identification

Le 26 mars 2021, le Ministre de la Jeunesse et de l'Education Civique (MINJEC) MOUNOUNA FOUTSOU, a tenu une audience virtuelle avec l'équipe de la Mission d'Identification du Projet sur l'Inclusion Economique et l'Emploi des Jeunes. Le Ministre était assisté de la DAG, de la DIVAPJ, de la DEP, du DPEJ et des autres responsables du MINJEC pour cette audience virtuelle avec l'équipe de la mission d'identification de la Banque Mondiale.

Selon Abdoulaye Seck (Co-organisateur du projet), il s'agirait de s'investir dans l'autonomisation des jeunes, améliorer les conditions de vie des personnes vulnérables, atténuer les risques des éléments de conflit. Il serait également question de définir les actions du Ministère de la Jeunesse et de l'Education Civique pour l'Inclusion Economique et l'Emploi des jeunes. Par ailleurs, les résultats de conclusions de ce projet de développement humain seront mis en exergue. 

Dans ce programme, les différentes initiatives prises en faveur des jeunes visent à mettre à la disposition des jeunes, toutes les informations nécessaires.

A cet effet, un Observateur National de la Jeunesse a été développé, de même que le PTS-Jeunes qui vient appuyer les aspirations des jeunes dans ce domaine. Les CMPJ, étant des guichets pour l'orientation et l'intermédiation des jeunesqui propose un renforcement de capacités des jeunes au travers de leurs programmes.

De ce fait, il a fallu renforcer les équipementset les infrastructures de ces Centres Multifonctionnels de Promotion des Jeunes (CMPJ).

En outre, Carine Cléry, a présenté les conclusions préliminaires de la mission, plus particulièrement les objectifs et les composantes de ce nouveau programme de la Banque Mondiale autour du Capital humain et de l'inclusion économique. Cependant, le volet de la protection sociale évoque les conflits, le choc climatique, la création d'emploi et la cohésion sociale.

La composante N°3 se base sur le diagnostic du secteur privé réalisé par le GICAM (Groupement Inter-Patronal du Cameroun), sur plusieurs enquêtes, soutient l'Employabilité des jeunes.

Concernant l'équipe de Mylène Rosalini, Joseph Bessong et Jean Michel Lobé, il était question d'identifier les jeunes diplômés 'secondaires ou universitaires), les jeunes entrepreneurs (femmes, populations déplacées). Un accent particulier sera mis sur l'inclusion des femmes qui sont de plus en plus nombreuses dans cet échiqier. Il faut également noter que ces jeunes qui seront identifiés, seront momentanément mis en relation avec des entreprises à travers des programmes d'apprentissage et de formation qui permettront à cette jeunesse d'acquérir des compétences et d'être intégrés par ces différentes entreprises. Ainsi il sera utile d'avoir une facilité de dialogue entre ces jeunes et leurs formateurs.

Durant les échanges, MOUNOUNA FOUTSOU a mis un accent sur l'effectivité des CMPJ incubator, du FONIJ, du PNV, et du Youth Connekt qui vont permettre de pouvoir créer une synergie afin de renforcer ce programme et contribuer à ce que ces jeunes identifiés bénéficient de toutes les opportunités offertes. Ainsi les objectifs de la Mission de la Banque Mondiale seront en droite ligne avec les ambitions du Ministère de la Jeunesse et de l'Education civique.

Le MINJEC a donné de nombreuses orientations dans le but que les projets et programmesconcernés soient véritablement impliqués dans les différentes composantes sus-citées par le projet émis par la Banque Mondiale. Par ailleurs, il sera question de poursuivre cette collaborationjusqu'à la concrétisation des plans d'action.

Suite à la réponse de demande d'échange B2B avec l'équipe de la mission d'identification du projet sur l'inclusion économique et l'emploi des jeunes, le Directeur des opérations pour le Cameroun-Banque Mondiale, a également tenu une audience virtuelle avec le MINJEC, dans une optique de présenter les conclusions préliminaires de la Mission d'Identification et plus particulièrement, les objectifs et les composantes du projet.

Odile Pahai