Cameroun - Conférence des Gouverneurs : Le Minat instruit une gestion systémique des régions contre le désordre urbain et la criminalité cybernétique

La conférence semestrielle des Gouverneurs s'est ouverte ce lundi 14 juin 2021 à Yaoundé, avec pour thème "Décentralisation et Ordre Public" Cette cérémonie qui va durer deux jours a été présidée par le Ministre de l'Administration Territoriale (MINAT) Paul ATANGA NJI, en présence des Gouverneurs des 10 régions du Cameroun. Etaient également présents le Secrétaire d'État auprès du Ministre de la Défense, chargé de la Gendarmerie (SED), Galax ETOGA, et du Délégué Général à la Sûreté Nationale (DGSN) Martin MBARGA NGUELE.

"S’agissant des grands projets de développement dans vos ressorts territoriaux, vous devez être très regardants afin d’endiguer le phénomène des chantiers abandonnés. Il s’agit, et vous l’aurez compris, de matérialiser la politique des Grandes Opportunités du Chef de l’Etat, dans la perspective de faire du Cameroun, un pays émergent à l’horizon 2035.

Il va de soi que tous les retards dans l’exécution desdits projets et toutes les malfaçons devront être immédiatement portés à la connaissance des Autorités compétentes, pour dispositions correctives éventuelles à prendre. Les assises dont les travaux démarrent aujourd’hui se tiennent en outre dans un contexte marqué par la persistance d’actes de banditisme dans certaines de nos villes et campagnes. Nos échanges nous permettront d’évaluer nos stratégies en vue de les adapter à l’évolution des méthodes sans cesse changeantes des hors-la-loi.

A cet égard, une attention particulière et soutenue devra être accordée à la criminalité cybernétique, les vols à main armée, les braquages à domicile et dans les taxis, les prises d’otage avec demande de rançon, les sacs des femmes régulièrement arrachés par les bandits de grand chemin qui passent pour être des conducteurs de motos-taxis. Bref, il faut tordre le cou à la grande criminalité sous toutes ses formes.". A indiqué le MINAT lors de l'ouverture des travaux sis à l'Hôtel de ville de Yaoundé.

Paul ATANGA NJI en ouvrant les travaux, a rappelé que c'est sous très hautes instructions du Président de la République, son Excellence Paul BIYA, que cette conférence se tient. Ceci dans le but de mener des réflexions sur les grandes problématiques de la vie de la nation au cours des six(6) derniers mois : aspects sécuritaire, politique, économique, et social. À la suite du MINAT, une communication a été faite conjointement par le SED et le DGSN sur l’évaluation de la situation sécuritaire du pays. 

Les attaques de Boko Haram dans l'Extrême-Nord, les exactions des groupes séparatistes dans le Nord-Ouest et le Sud-ouest, la criminalité sous toutes ses formes, la persistance de la pandémie à Coronavirus et le désordre urbain ont notamment été évoqués.

"La présente rencontre se tient également dans un contexte marqué par la persistance de la pandémie du corona virus. Il vous sera loisible d’indiquer le chemin parcouru dans vos Régions, ainsi que les dispositions prises en vue de freiner la propagation de cette pandémie qui menace l’équilibre de notre société et fragilise le tissu économique.

Le respect des mesures barrières reste d’actualité: le port du masque, la distanciation physique et le lavage régulier des mains. Il est aussi important d’intensifier la campagne de vaccination instruite par le Chef de l’Etat et lancée par le Premier Ministre, Chef du Gouvernement. La vaccination est volontaire certes, mais elle est très utile pour freiner la propagation du COVID-19 qui reste une vraie menace au Cameroun, en Afrique et dans le monde.

Enfin, la situation sécuritaire des Régions du Nord-Ouest, du Sud-Ouest, de l’Extrême-Nord et dans une certaine mesure de l’Est, mérite une évaluation profonde. Certes, des résultats encourageants ont été obtenus sur le terrain, mais la vigilance et la pro-activité devront demeurer de rigueur; de même que la recherche du renseignement prévisionnel devra être l’une de vos priorités". A continué Paul ATANGA NJI.

Odile Pahai