Cameroun - MINJEC : MOUNOUNA FOUTSOU félicite l'esprit d'entrepreneuriat des jeunes détenus de la prison de DSCHANG

Le Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique (MINJEC) MOUNOUNA FOUTSOU, est en visite de travail dans la Région de l’Ouest du vendredi 27 au samedi 28 août 2021. MOUNOUNA FOUTSOU a procédé à la remise des appuis aux jeunes en difficulté de la Prison principale de Dschang.

Il est 10h50 lorsque les corps constitués du département de la Menoua ont dignement souhaité une chaleureuse bienvenue au Minjec sis à la limite Bafou / Foto. La visite s'est poursuivie jusqu'à  la Prison principale de la localité. Le Régisseur de cet établissement pénitentier, présent à l'accueil, a rassuré l'assemblée présente en ces termes : "tout est prêt au niveau de notre organisation". Il faisait alors ses confidences au protocole venu s'enquérir du dispositif qui attend le Minjec, le Gouverneur et leurs suites respectives. 

Albert Ayang Haissala, est le régisseur de la Prison principale de Dschang. C'est lui qui a notamment souhaité au nom de l'établissement, la bienvenue au Ministre.

Construite en 1927, la prison qu'il dirige héberge 287 détenus. Selon l'administrateur des prisons : "l'oisiveté et l'absence des stupéfiants motivent de plus en plus les détenus à tenter des évasions massives et ce, de manière récurrente".

Le régisseur dans son mot de circonstance, a tenu à saluer les contributions de tous dans l'encadrement des prisonniers et surtout leur réinsertion plutard dans la société. A ce sujet, il a reconnu l'apport du Centre multifonctionnel de promotion des jeunes de Dschang.

Albert Ayang Haissala exprime le vœu de voir : "installés et équipés au sein du pénitentier dont il a la charge, des ateliers de formation des jeunes aux petits métiers". Enfin il dira : "l'espoir des jeunes ici en face de vous espèrent mener une vie carcérale améliorée après votre passage monsieur le ministre".

Concernant les détenus, ces derniers se sont apesantis sur des remerciements à l'endroit du Minjec, ainsi qu'au plaidoyer pour l'amélioration des conditions de détention dans leur prison, sans metre d'évoquer la facilitation de l'écoulement des produits fabriqués par leurs soins... C'était en effet l'essentiel à retenir du mot de circonstance des détenus prononcé par Robert Ewa, leur porte-parole.

Dans le cadre des témoignages, ce sont trois jeunes anciens pensionnaires de la prison de Dschang qui ont tenu à raconter leurs propres histoires. De leur séjour à leur réinsertion, ils ont fait des témoignages captivant. Aujourd'hui, deux ont créé des activités génératrices de revenus et le plus jeune qui est âgé de 17 ans, est  désormais employé dans une administration de la place. D'où cette grande motivation à l'endroit des détenus actuel.

Le Ministre s'est également adressé aux jeunes détenus en leur intimant de bien se comporter et d'assurer leur avenir.  MOUNOUNA FOUTSOU dans son Intervention de ce 27 août 2021, a rassuré le régisseur quant à la solidarité gouvernementale existante entre le Minjustice (Ministère de la Justice) et le Minjec.

Dans ce cadre, des initiatives suivront afin d'apporter des réponses favorables aux multiples problèmes que connaissent les prisonniers. A cet égard, Mounouna Foutsou a annoncé : 

- La création d'un cluster au sein de la prison principale de Dschang. La prison principale de Dschang est désormais une pionnière en la matière au Cameroun; Afin de faciliter la vente de leurs produits, le Minjec a annoncé pour les bénéficiaires :

- La création d'une unité de Digital Youth Service Center qui sera connectée au réseau national ; Dans la suite de son mot, Mounouna Foutsou a dit : "je souhaite qu'à la sortie, vous soyez des modèles pour les autres jeunes. Voilà pourquoi je demande à mes collaborateurs ici présents de créer :

- Une Équipe mobile d'animation populaire, urbaine et rural.

La cérémonie s'est achevée avec une remise des appuis aux jeunes en difficulté de la prison principale de Dschang par le MINJEC.

Source : MINJEC

Odile Pahai