Cameroun - Journée Internationale de la Paix 2021 : Le MINJEC à pied d'oeuvre

Le jeudi 02 septembre 2021, a lieu les préparatifs de la 40e édition de la Journée Internationale de la Paix (JIP) qui a pour thème : "Se relever, pour un monde plus  équitable et durable". Rappelons que cette journée se célèbre chaque 21 septembre de l'année. Cette journée de préparation a été accueullie au Ministère de la Jeunesse et de l'Education Civique (MINJEC) dans le cadre de la deuxième réunion préparatoire à la salle de  réunion du Secrétariat Général.

Cette réunion a pour objectif d'évaluer l'état de préparation de la JIP 2021 et à assurer sa planification efficace sur l'ensemble du territoire national. Elle a été présidé par l'Inspecteur Général des Programmes et de la Méthodologie d'Enseignement, Monsieur SANDJOCK Mark Armand.

Après avoir souhaité la bienvenue aux personnes qui se sont présentées à cette rencpntre stratégique,  le président de la séance a rappelé que cette réunion est une séance de travail technique, puisqu'elle présente l'ordre du jour de la journée, contenant les points suivants :

- Présentation des participants ;

- Lecture et modification des recommandations précédentes ;

- Mot du Comité Scientifique ; 

- Présentation du projet de chronogramme de la célébration ;

- Échanges ;

- Recommandations.

Concernant les participants cette session de travail, était suivie par des responsables du MINJEC, des représentants d'organisations internationales, des représentants des ministères partenaires, des représentants de la société civile que le président a applaudi pour s'être présentés lors de cette deuxième phase d'échange. Durant les échanges, une lecture et la modification du procès-verbal de la dernière réunion a été effectuée. 

Monsieur Biloa Antoine, chef de service à la Direction de l'Education Civique et de l'Intégration Nationale a quant à lui donné lecture des précédents procès-verbaux qui sont en cours d'analyse collective et ceux trouvés en suspens ont été réintégrés suite aux recommandations du président. Les réintégrés sont les suivants :

-  Le Département de l'éducation civique et de l'intégration nationale devrait travailler en collaboration avec ONU Femmes pour la présélection des jeunes qui seront formés pendant la célébration ; 

- Proposer au Ministre de la Jeunesse et de l'Education Civique qu'il serait important pour lui de mobiliser les Ministères partenaires pour participer à la célébration.

Dans le contexte de présenter le projet du chronogramme, il s'agit éventuellement de procéder au  :

- Renforcement des capacités des jeunes leaders hommes et femmes sur l'égalité des genres et les droits des femmes et des filles du 13 au 14 septembre 2021 dans la Région Est/Batouri.

Dans l'optique du renforcement des valeurs de Paix et Vivre Ensemble, Cohésion sociale et Vivre Ensemble du 13 au 19 septembre 2021 au Siège de l'UNESCO il va également falloir procéder au : 

- Lancement officiel de la Campagne HeForShe au Stade Militaire le 17 septembre 2021. 

- Match de football entre ANAFOOT garçons et filles. 

- Signature d'un protocole d'accord entre l'UNESCO et le MINJEC le 20 septembre. Conversations éducatives autour du thème retenu pour l'édition 2021 de la célébration. 

- production et diffusion d'exemplaires de l'hymne national en langues locales et rassemblements carrefours du 15 au 20 septembre 2021. vivre ensemble des chats en ligne 

- Mobilisation des jeunes en milieu scolaire pour la promotion de la paix. Organisation de Hangouts avec les Jeunes sur tout le territoire National sous la Présidence du MINJEC. 

Cas du Centre DDR (Désarmement, Démobilisation et Réintégration) :

Le Chef de l'Unité de Renforcement des Capacités du Centre de Désarmement, Démobilisation et Réintégration transmet le projet de Programme du Centre DDR en prélude à la célébration. Il a notamment précisé que le DDR souhaite organiser des activités qui mobiliseront les ex-combattants lors de cette célébration, leur permettront d'exprimer leurs sentiments, d'inciter ceux qui sont en brousse à sortir et à bénéficier des offres des centres DDR. Je ajoute que le but de l'activité est de contribuer à la réalisation de la vision du Chef de l'Etat S.E. Paul BIYA, de promouvoir la paix au Cameroun.

MINESEC (Ministère des Enseignements Secondaires) :

Le Représentant du MINESEC de son côté a cherché à savoir combien d'élèves devraient être mobilisés en prélude à la célébration et quelle tenue vestimentaire est attendue d'eux. M. Biloa Antoine, Chef de Service à la Direction de l'Education Civique et de l'Insertion Nationale, étant membre du comité scientifique indique qu'une note conceptuelle leur sera remise contenant les modalités d'organisation, qui les éclairera sur le nombre exact d'étudiants attendus. Il a par ailleurs précisé que la note conceptuelle est similaire à celle adoptée en 2019 par laquelle près de 1200 écoles ont été mobilisées.

ANAFOOT (Académie Nationale de Football) :

Le Représentant de l'ANAFOOT à son tour a voulu savoir si la session de formation placée sous la coordination du MINJEC et d'ONU-Femmes est la même session destinée aux jeunes participants de l'ANAFOOT qui doivent suivre une formation pendant la célébration. Le président pour tenter de répondre lui a indiqué que la session de formation destinée à former les jeunes participants de l'ANAFOOT mobilise 30 jeunes leaders dont la session de formation aura lieu à batouri tandis que l'autre session de formation mobilise 15 garçons et 15 filles qui seront formés sur l'égalité des genres.

A la fin de cette séance, le représentant du Ministre de la Jeunesse et de l'Education Civique, MOUNOUNA FOUTSOU et Président de la séance a parallèlement remercié les représentants des Organisations Internationales, les Représentants des Ministères Partenaires, les Représentants de la Société Civile et ses collaborateurs pour les efforts collectifs mis en place en prélude à la célébration à venir. Il réitère l'importance de mobiliser les jeunes camerounais autour des enjeux liés à la paix alors qu'il les appelle à rester dans cet esprit pour la réussite de la célébration. 

Source : MINJEC

Odile Pahai