Cameroun - Santé/Covid-19 : Le Nigéria accueille à bras ouverts le "Ngul be Tara"

Homologué et reconnu au Nigéria voisin, le "Ngul Be Tara" fait des émules dans le traitement de la Covid-19. Le Dr Marlyse Paule PEYOU NDI, Biochimiste, Expert de la Santé Publique, Enseignante à la FMSB (Faculté de Médecine et des Sciences Biomédicales) à l'Université de Yaoundé I, et Directrice de RIRCO (Reece International Research Consortium) a mis sur pied le "NGUL BE TARA" ("La force des ancêtres" en langue locale) comme traitement contre la Covid-19.

Actuellement au Nigéria, le Dr Marlyse PEYOU NDI a été bien accueillie et va mettre sur pied un processus de fabrication du "Ngul Be Tara", dans ce pays phare d'Afrique.

Il faut noter que le NGUL BE TARA a obtenu une licence de quatre (4) ans de l'Agence Nationale d'Administration et de contrôle des Aliments et des Médicaments du Nigéria. Il obtient ainsi un certificat qui expire le 01 juillet 2025, délivré par NAFDAC (National Agency for Food & Drug Administration and Control).

Le Programme Elargi de Vaccination (PEV) sillone actuellement les dix régions du Cameroun, néanmoins l'affluence n'est pas au rendez-vous car beaucoup d'incertitudes et d'appéhensions circulent dans les communautés. La médecine locale quelque peu prisée satisfait certains patients atteints du Covid-19 qui après les avoir utilisés ont pu retrouver la santé.

Toutefois, quelques individus véreux s'illustrent par leur désintérêt de la médecine traditionelle améliorée tout en mettant sur le parvis l'usage du "Ngul Be Tara". A cet effet, ces derniers font la ronde des médias afin de désavouer son efficacité. 

"Je me suis dirigée au Nigéria à NAFDAC, j'ai composé un dossier, ca a été très difficle, j'ai payé ce qu'il fallait parce-que c'est très cher, des études ont été faites, des analyses ont été faites pour pouvoir homologuer NGUL BE TARA en tant que médicament et cela a été validé. NAFDAC nous a dit que NGUL BE TARA fait bien plus que ce que nous déclarons. Ils nous ont donné l'autorisation de mise sur le marché en tant que médicament anti-Covid-19". A affirmé la brillante chercheuse originaire du Cameroun.

Odile Pahai