Cameroun - Consommation : La PAIES demande des comptes à la CAMWATER

Une réunion de concertation  a été tenu ce 22 octobre 2021, préalable à la rencontre prevue le 28 octobre 2021 entre ENEO et les associations de consommateurs  ainsi qu'une signature de la pétition adressé à CAMWATER.

Etaient présents à cette rencontre 20 (vingt) organisations parmi les 40 (quarante) organisations membres de la Plateforme PAIES, dont les noms figuraient sur la feuille de présence, avec en   participation de la Mascotte duMouvementConsumériste Camerounais, le Président KAMSEU KAMGAING Delor Magellan. La réunion était animée par Georges NGONO EDZOA, Coordonnateur Général de la Plateforme PAIES et Président de séance.

Le projet d’ordre du jour préalablement élaboré par le Bureau exécutif de la PAIES a été adopté séance tenante, en tenant compte des nombreuses préoccupations des consommateurs de l’électricité en République du Cameroun face aux violations par l’entreprise en charge de la distribution de l’électricité (ENEO), qui s’obstine à refuser de se conformer à la législation en vigueur. Il comportait notamment 04(quatre) articulations : la prière, le point sur la réunion de crise ENEO/Associations de consommateurs, la signature de la pétition CAMWATER et les divers. La lecture a été assurée par Me MAMA Bertrand, Secrétaire Général de la PAIES, secrétaire de séance.

Signature de la pétition CAMWATER

La présente articulation fait suite aux concertations de la première quinzaine du mois d’août 2021 entre cette entreprise concessionnaire de l’eau (CAMWATER) et les Associations de consommateurs. Lecture a été faite des recommandations issues des travaux sus évoqués. Des mois après ,l’évaluation faite par les représentants des Consommateurs est inquiétante. L’impression est que l’on va de mal en pire dans ce secteur important de la consommation. Et cela s’observe sur toute l’étendue du territoire national. C’est pourquoi, la vingtaine d’organisations présentes a formulé et signé séance tenante une énième pétition à la société CAMWATER dans le but de corriger tous les manquements y dénoncés, au moins en essayant de satisfaire aux recommandations qu’ils se sont engagés à respecter courant le mois d’août 2021.