Cameroun - MINJEC : Le COPIL entre l'ONU et le Gouvernement en accord parfait

Le Ministre de la Jeunesse et de l'Education Civique  (MINJEC) Mounouna Foutsou, a présidé à l'hôtel Franco de Yaoundé ce 19 novembre 2021, la 1ère Session du Comité de Pilotage (COPIL) du Programme Conjoint Gouvernement-ONU ''Youth Connekt Cameroon''. La session s'est tenu en présence des représentants de l'ONU au Cameroun à l'instar de Monsieur, Jean Vincent de Paul GWETH, Conseiller Technique Principal au PNUD et Représentant du Programme des Nations Unies pour le Développement.

La mise en place du Programme ''Youth Connekt Cameroon'' s’est faite de manière participative et solennelle, à travers de larges consultations des jeunes, des administrations, du secteur privé et des autres parties prenantes. Pour marquer la haute adhésion des pouvoirs publics au concept, le lancement officiel, placé sous le Très Haut patronage du Président de la République, Son Excellence Paul BIYA a eu lieu 09 décembre 2019 au Palais Polyvalent des Sports de Yaoundé.

Dans son allocution de circonstance, Jean Vincent de Paul GWETH, Conseiller Technique Principal au PNUD et Représentant du Représentant du PNUD au Cameroun a traduit sa satisfaction pour le dynamisme du Minjec en faveur de la mise en oeuvre du Youth Connekt Cameroon. Il a également encouragé les parties prenantes à la mise en oeuvre de cette initiative à redoubler d'efforts pour résorber le problème du chômage des jeunes par la création des richesses et donc des emplois en leur faveur.

 

La lecture de l'arrêté portant création, organisation et fonctionnement du Comité de Pilotage du Programme conjoint Gouvernement-ONU Youth Connekt Cameroon a été rendu par Monsieur David KETEM , Chef de la Cellule de Communication au MINJEC. En plus de fixer les modalités pratiques de fonctionnement de ce comité, ce texte précise les membres dudit comité.

Structuration du Youth Connekt

Lancé la première fois en 2012 au Rwanda, le ''Youth Connekt'' est une initiative conjointe ONU-Gouvernement, appuyée par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), qui vise à connecter les jeunes à diverses opportunités socioéconomiques et politiques, dans le but d’optimiser leur autonomisation et faciliter leur pleine participation au développement. Ce modèle de coopération ONU-Gouvernement, entend booster le dividende démographique de l’Afrique à travers l’innovation, le renforcement de la connexion des jeunes à leurs modèles, à leurs pairs, aux ressources disponibles, aux compétences et aux opportunités économiques. Ayant marqué son adhésion à cette initiative, le gouvernement du Cameroun à travers le Ministère de la Jeunesse et de l’Éducation Civique (MINJEC), a bénéficié de l’accompagnement du Programme des Nations Unies.

Pour son implémentation au Cameroun, cinq piliers ont été retenus à savoir :

- (i) l’interconnexion des jeunes ;

- (ii) l’emploi et l’entrepreneuriat ;

- (iii) l’éducation civique, la participation citoyenne et la cohésion sociale ;

- (iv) la réduction de l’écart genre 

- (v) la promotion de la santé sexuelle et reproductive.

Dans sa conception et sa stratégie, le Programme Youth Connekt Cameroon se positionne comme un cadre de mutualisation des approches, de renforcement de la synergie et de déploiement des opportunités existantes, dans le but ultime d’améliorer durablement l’autonomisation socio-économique et l’engagement citoyen des jeunes pour leur meilleure implication dans le développement économique et social du pays.

L’atteinte des objectifs du Programme ''Youth Connekt Cameroon'' est essentiellement tributaire d’une planification rigoureuse, d’un suivi et d’une coordination régulière des actions menées. C’est dans cette optique qu’une session du comité de Pilotage du Projet est programme chaque année. Le Comité a pour missions d’organiser, de coordonner et de superviser toutes les activités du Programme conjoint Gouvernement-ONU (YCC). A ce titre, il est chargé :

- (i) de donner les orientations stratégiques dans l’exécution du Programme conjoint;

- (ii) d’examiner et d’approuver les Plans Annuels de Travail et les Budgets (PTBA) y afférents, les rapports d’activités, les rapports d’évaluation et le rapport final ;

- (iii) d’appuyer le développement de partenariats et la mobilisation des ressources ;

- (iv) de décider des appuis à accorder aux différents partenaires ;

- (v)de formuler les directives à l’attention de l’Unité de Gestion du Programme (UGP) ;

- (vi) de guider le processus de développement institutionnel et assurer la durabilité du Programme conjoint et (vii)d’approuver le suivi de la mise en œuvre du Programme conjoint.

Le Comité de Pilotage qui s'est tenu a connu la participation des Membres Représentants Désignés des Administrations Publics et Partenaires. Il s'agissait notamment : des Services du Premier Ministre, du Ministère des Finances, du MINEPAT, du MINEPIA, du MINEFOP, du MINPMESSA, du MINPROFF, du MINADER, du MINSUP, du MINREX, du MINPOSTEL, du MINRESI, du MINSANTE, du MINCOMMERCE, du MINDEDEVEL.

Les partenaires internationaux ont été représentés par:

- le Bureau Multisectoriel de l'UNESCO pour l'Afrique Centrale

- Madame MANGUELE Gertrude (Fonds des Nations Unies pour la Population)

- Madame MENGUE Ango (Entité des Nations Unies pour l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes (ONUFEMMES) 

- l'Agence de Promotion des Petites et Moyennes Entreprises (APME) 

- Monsieur Augustin Tamba (Communes et Villes Unies du Cameroun) 

- Monsieur CHASSEM TCHATCHUM Narcisse (Groupement Inter-patronal du Cameroun (GICAM) 

- Madame PUENE Françoise (Représentant partenaires techniques et financiers et bailleurs de fonds)

- Madame Fadimatou Iyawa Ousmanou (Présidente du Conseil National de la Jeunesse).

Le Ministre Mounouna Foutsou a exprimé sa satisfaction pour la tenue de cette session qui connait la participation des différents administrations et partenaires internationaux. Selon lui, cette rencontre permet de procéder à l'évaluation de la mise en oeuvre de l'initiative YouthConnekt Cameroon depuis son lancement en 2019. Dans ce sens, il a invité les parties impliquées à oeuvrer de façon effective à la réalisation de ce programme qui tend à répondre au besoin de croissance économique et à l'insertion Socioéconomique des jeunes.

L’objectif de la réunion du Comité de Pilotage est de valider les orientations et la documentation relative à la mise en œuvre et au suivi-évaluation du programme. Les objectifs spécifiques sont de :

- Evaluer le niveau de préparation de la mise en œuvre du programme;

- Valider le Plan d Travail Annuel annuel du Projet;

- Statuer sur les orientations nécessaires à l’atteinte de la performance du projet. Les travaux sont co-présidés par le Ministre de la Jeunesse et de l’Education civique et le Représentant-Résident du PNUD au Cameroun.

Le processus de préparation a été coordonné par le Directeur National du Programme avec l’appui du Secrétariat Technique.

"Les travaux de cette session inaugurale du Comité de Pilotage marquent un tournant décisif, une étape importante dans le processus d’implémentation du Youth Connekt qui permettra à ce vaste programme, j’en suis convaincu, de prendre définitivement son envol et atteindre en très peu de temps sa vitesse de croisière.

A cet effet, il nous revient l’exaltant devoir de procéder au bilan des réalisations à mi-parcours de la phase pilote de trois ans pour permettre non seulement de situer l’ensemble des membres du Comité à un même niveau d’information sur la performance, mais surtout de capitaliser les acquis, d’identifier les facteurs de ralentissement, les contraintes afin de proposer des solutions appropriées. Par ailleurs, les travaux de ce jour s’inscrivent également dans la perspective de l’examen et de l’adoption du plan de travail annuel 2022.

Qu'’il me soit également permis dans la même lancée de vous annoncer la célébration de l’an 2 du Youth Connekt Cameroun qui aura lieu le 09 décembre 2021 en marge de la tenue du Salon International de Promotion des Entreprises du Plan Triennal Spécial-Jeunes (SIPROME-PTS), dont l’objectif est non seulement de rendre visible et lisible les activités du PTS-Jeunes, mais également de promouvoir les produits des jeunes bénéficiaires des financements de ce programme pour la valorisation du label « Made in Cameroon ».", a dit le Ministre MOUNOUNA FOUTSOU.

Prenant la parole le premier, le Ministre a tenu à indiquer de cette évaluation qui nécessite l'amendement de tous. Objectif, se projeter dans l'avenir par l'établissement d'un plan de travail annuel. A la suite de cette importante précision, le Représentante du MINFOP a soumis deux préoccupations. La première a été relative à la disponibilité à leur niveau du Document Projet de l'initiative. La seconde a été relative au plan d'action de l'année 2022.

Pour elle, ce plan est exorbitant au regard de la difficulté de mobiliser les ressources. En retour, le Ministre Mounouna Foutsou a recommandé à l'intéressé de se rapprocher du Secrétariat Technique. Il a insisté sur la participation de toutes les parties prenantes. D'après lui, la cohésion dans la mise en oeuvre de cette initiative reste prépondérante dans la capitalisation des bénéfices de l'initiative au sein de la société camerounaise. L'intervention de la Représentante du MINPMEESA s'est attardée sur certaines activités adoptées dans le cadre du Youth Connekt Cameroon. A ce sujet, des précisions ont été apportées par le Minjec qui a distingué deux types d'activités.

La Représentante du Ministère de la Décentralisation et du Développement Local a cherché à avoir plus de précisions sur la mise en place des Conseils Municipaux Jeunes et son encrage sur l'initiative YouthConnekt Cameroon. Le ministre a rapidement levé l'équivoque soulevé par cette préoccupation. Il a apporté des précisions en affirmant que les Conseils Municipaux Jeunes sont des instances de consultation mais à titre volontaire. De ce fait, ces instances constituent des plateformes d'apprentissage pour les jeunes, mais aussi qui témoigne de l'implication de tous dans sa mise en oeuvre de la décentralisation. Selon le ministre, c'est le Youth Connekt (en tant qu'outil) qui va faire ramener la paix et la stabilité au sein de élan communauté camerounaise. A sa suite, le Directeur des Affaires Juridiques donne la démarche de la mise en place de ces instances.

Le Représentant du Ministère de l'agriculture et du Développement Rural (MINADER) a quant à lui  émis le vœu de voir intégrer toutes les sectorielles dans la mise en oeuvre du Youth Connekt Cameroon. A ce sujet, le Minjec a demander d'identifier les activités et projets à développer ou à mettre en œuvre en faveur des jeunes et de les soumettre.

Source : Cellule de Communication du MINJEC

Odile Pahai