Cameroun - Culture : La onzième année du festival international "Escales Poétiques" placée sous le signe de la renaissance et la fraternité culturelle

La poésie sans conteste appose de façon linéaire un idéal de vie, une pensée qui transcende l’irréel face au réel, explore les envies et même parfois ouvre une brèche à la libre expression et au ressenti. Parler, s’enorgueillir de son vis à vis, mettre en lumière un paradigme, énoncer un avis, décrit particulièrement cette émulsion d’écrits et de récits sur « l’impréssionnalisme » qui habite le festival international « Escales Poétiques ». Créé et promu depuis onze (11) ans par l’artiste camerounais écrivain, metteur en scène Fleury Benjamen Ngamaleu, ce festival est une plateforme de découverte, de partage et d’échanges dans le domaine de la littérature, de la poésie, de l’art performance et même su slam. Cette onzième édition va se dérouler du 25, 26, et 27 novembre 2021 à Yaoundé au lieu dit « Métamorphosis » à Neptune Nkondengui.

« Aujourd’hui on a une fois de plus mis en avant les auteurs au féminin. Le secteur de la poésie n’est pas un secteur misogynie, il y’a des jeunes femmes qui se démarquent à travers leurs écrits et leurs poèmes. Sur cette palettes de personnes qui vont défiler dans le festival Escales poétiques, on a quand même des hommes qui pour encadrer ça et aussi pour les accompagner. Notre souhait c’est aussi d’intégrer la dimension anglo-saxonne parce-que Escales Poétiques cette année ne sera pas seulement pour la promotion des poèmes francophones, il faut aussi que la littérature anglo-saxonne et la poésie en particulier puissent être intégrées dans la promotion, ce qui fait qu’on aura des texte en anglais, initialement lus durant le festival.

Le point phare de cette édition est de célébrer les poètes vivants, c'est-à-dire les acteurs vivants de la poésie. Par exemple l’année dernière on a célébré le professeur Kayo qui nous a quitté bien après. On l’a célébré comme si on l’avait lu dans une boule de cristal et on lui avait décerné un prix spécial pour ses grandes œuvres dans la littérature. Chaque année on va permettre aux jeunes d’avoir des repère dans le monde de la poésie, on va essayer de mettre leurs écrits au gout du jour pour qu’on sache ce qu’ils ont apporté dans le domaine de la poésie et spécialement de la poésie camerounaise ». A souligné Christian Nana Tchuisseu, Directeur artistique du Festival international Escales Poétiques.

Cette année le festival va célébrer Leonce Fernand Douala qui est un écrivain camerounais et Maitre Jean Marie Nouga des poètes vivants. Des parchemins (prix spéciaux) seront remis à des auteurs qui marquent et qui ont marqué leurs pas dans la poésie au Cameroun, enAfrique et même dans le monde. L’ouverture du festival sera le 25 novembre 2021 dès 19 heures à l’espace culturel « Métamorphosis » à Yaoundé.

Odile Pahai