Cameroun - Lutte contre le VIH/SIDA/Affirmative Action : Le pair éducateur au centre du dépistage

En vue de procéder de manière factuelle à la semaine internationale du dépistage du SIDA (prévue du 22 au 28 novembre 2021) l'association Affirmative Action en partenariat avec AGCS (Alliance Globale des Communautés pour la Santé et les Droits) et Coalition PLUS a procédé ce vendredi 26 novembre à un atelier de plaidoyer pour la valorisation du statut du pair éducateur. Il s'agissait dans la globalité à informer l'opinion nationale et internationale sur les enjeux du dépistage communautaire et celui de la meilleure prise en compte des agents de santé communautaire dans le circuit de soin.

Le rôle de ces pairs éducateurs est plus que primordial dans la prévention et la lutte contre cette maladie qui est présente dans la société camerounaise et même mondiale. Le Cameroun qui vit actuellement la crise sanitaire s'est vu avoir certaines restrictions afin de lutter contre la pandémie à Coronavirus (Covid-19) et ainsi un ralentissement de la sensibilisation et de la prévention d'autres maladies ont également suivi.

Il faut rappeler que la connaissance généralisée du statut sérologique de la population est la clef pour la réduction de la transmission du VIH lorsqu’elle s’accompagne d’une offre de prévention et de soin. Elle permet d’élargir la couverture du traitement par antirétroviraux, d’augmenter la prévalence de la circoncision masculine, l’utilisation des programmes d’échange de seringues, l’utilisation des préservatifs, la prophylaxie pré-exposition, les changements de comportement et la couverture des traitements de substitution aux opiacés.

En Afrique subsaharienne, comme l’a noté le Fonds Mondial, la prestation du dépistage par des structures communautaires permet également de contourner le manque de ressources humaines en santé, puisque cette partie du monde concentre 69% des PVVIH mais seulement 3% du personnel de santé mondial , et d’augmenter l’impact des financements internationaux. Ainsi, du fait de son efficacité, l’implication des communautés dans les prestations de services, dont le dépistage, est vivement encouragée dans les soumissions de demande de financement, notamment auprès du Fonds Mondial.

"Le pair éducateur c'est un acteur clé dans la lutte contre le SIDA en ce que c'est lui qui va trouver le bénéficiaire ou le patient là ou il est. Donc il a un rôle extrêmement important dans la comunication pour le changement de comportement, question d'éduquer ses pairs dans le lien vers les services de santé, dont le premier est : le dépistage du VIH et après le dépistage pour les cas positifs. Ils le lient au traitement dans une formation sanitaire la plus proche de choix bien évidemment du partenaire.

La problématique que nous posons dans le cadre de cette activité, c'est celle de la reconnaissance de ces acteurs comme étant acteurs importants à qui on devra accorder un statut, à qui on devra accorder une reconnaissance comme coprs de métier. Le Fonds Mondial déjà fournit des frais d'activités aux pairs éducateurs, des facilités de mise en oeuvre des activités sur le terrain, mais au jour d'aujourd'hui, le Fonds Mondial au même titre que le PEPFAR, accorde une indemnité qui n'est pas conséquente, mais qui est quand même une indemnité qui permet aux pairs éducateurs de se sentir un peu reconnus, mais nous pensons qu'il faut aller loin avec un statut qui est reconnu comme tel et qui peut faciliter la négociation pour leur prise en charge effective dans les subventions.

Nous travaillons avec les formations sanitaires qui sont partenaires au projet, par exemple le Fonds Mondial ou le PEPFAR, il y'a des formations sanitaires qui sont partenaires au projet et au sein desquelles, des prestataires de santé sont formés aux thématiques qui sont développés dans les différents projets et qui sont préparés à recevoir les différents patients que nous leur référont." A répondu OMBILITEK Jacques, Directeur Exécutif Adjoint d’Affirmative Action.

"La CAMFAIDS, est une association identitaire qui fait dans la lutte pour les Droits humains, la prévention, le VIH, les maladies sexuellement transmissibles. Cependant mon travaille en tant que pair éducateur consiste en gros à faire des sensibilisations pour les méthodes de préventions au VIH, Covid-19 et tout ce qui est en lien avec la santé. Nous avons aussi des activités de causeries éducatives que nous effectuons afin de faire des dépistages pour des personnes qui ne sont pas habilité à pouvoir se déplacer.

Nous faisons des causeries éducatives sur le terrain, nous faisons des IST individuelles, il est question pour nous d'aller vers ce bénéficiaire, ves ce pré-paire qui n"a pas la possibilité d'arriver dans un lieu indiqué, de l'entretenir sur place, et aller plus loin en lui offrant le servive de dépistage, avec le dépistage démedicalisé qui déjà mis sur pied et également il est question pour le pair éducateur de continuer avec le suivi. Et ce suivi là que certains dans les FOSA ont les difficultés à faire, nous les aidons dans le suivi des pré-pair en leur donnant un médicament, en se rapprochant d'eux, en leur donnant des conseils par rapport à la prise de ce médicament. Egalement nous avons aussi au niveau de la prévention, avec l'avancée de la science, la prep qui est question pour le pair éducateur de prévenir le VIH et en donnant ce médicament au pré-pair. Et ce médicament est pris et il est question pour le pair éductauer de faire le suivi pour se rassurer de ce que le pré-pair prend effectivement son médicament et qu'il le prend bien.

En gros c'est ce qui est fait au niveau de la prévention. Au niveau des pairs éducateurs nous avons plusieurs difficultés, avec les difficultés surtout au niveau des descentes sur le terrain, parce-qu'il est question pour le pair éducateur de mobiliser; et en mobilisant il est question pour ce pair éducateur d'entrer en contact avec l'état d'âme de plusieurs personnes. Vu cela, nous nous retrouvons parfois face à de la brutalité, des injures, des stigmatisations, des arrestations arbitraires, comme je disais tantot ca dépend des pairs éducateurs qui sont alliés avec les UD, les usagers de corps, travailleurs de sexe et les clients des travailleurs de sexe.

Et du coup parfois tu te retrouve dans ce milieu parce-qu'il faut entrer en contact avec ces bénéficaires, tu te retrouve dans leur site, dans leur milieu et si la police arrive pour faire une descente tu es embarqué. Il faut après expliquer que tu étais là pour du travail, tu étais là pour ceci, et en gros ce que nous demandons et ce que nous exhortons c'est de valoriser ce travail que le pair éducateur fait dans l'atteinte des 3.95 dans la prévention contre le VIH, alors il est question de faire sortir ce pair éducateur du statut de bénévolat pour un statut de prestataire officiel dans la lutte contre le VIH". A souligné Marcien Arnaud Edima, pair éducateur à la CAMFAIDS.

Au terme de ces différents éléments, il nous apparaît primordial en cette Semaine Internationale du Dépistage de mobiliser l’ensemble des parti-prenantes autour d’une volonté commune de réalisation des objectifs nationaux et mondiaux et de pérenniser les avancées de la riposte communautaire. Et c’est en cela que nous appelons à la reconnaissance effective du rôle des ASC en :

- intégrant les acteurs communautaires dans l’organigramme de la pyramide sanitaire;

- travaillant étroitement avec les OBC pour la mise en place d’un cursus de formation vers une certification ;

- intégrant systématiquement les données du dépistage communautaire aux données nationales ;

- définissant un référentiel national d’intervention des acteurs communautaires à toutes les étapes du parcours de soin (certification – statut professionnel – cadre d’intervention – sécurité des intervenants) ;

- garantissant un régime de protection sociale aux acteurs communautaires dans le prolongement de la reconnaissance du statut professionnel.

 En somme les pairs communautaires souhaitent une revalorisation de leur statut et un meilleur accompagnement autant matériel que financier dans cette quête pour l'élimination progressive du VIH/SIDA, des IST et des autres maladies maladies infectueuses connexes.

Odile Pahai