Election à la FECAFOOT : Samuel Eto’o obtient le soutien de ses pairs

L’international Camerounais Eto’o Fils Samuel, bien connu dans le milieu du football mondial vient en effet d’avoir un apport important dans cette course à la tête de la FECAFOOT (Fédération Camerounaise de Football). Prévu pour ce 11 décembre 2021, cette élection tant attendue ne cesse de faire couler beaucoup d’encre et de salive au pays des « Lions Indomptables ». Ce soutient inconditionnels d’anciennes gloires du football camerounais lui vient du SYNAFOC (Syndicat National des Footballeurs Camerounais) qui s’est réuni ce lundi 06 décembre 2021 à Douala et qui a à sa tête le non moins connu Gérémi Sorelle Fotso Njitap.

Sachant que dans cet échiquier footballistique pour la course à la tête de cette fédération, trois footballeurs sont en lice (Samuel Eto’o , Jules Denis Onana et Mabouang Kessack Emmanuel), le SYNAFOC a momentanément convié ces trois figures à se joindre au comité directeur qui a regroupé un parterre d’anciennes gloires du football camerounais.

« Je connais les problèmes du football camerounais, je les ai vécus, j’en ai souffert et aujourd’hui j’ai les solutions. Il faut restaurer l’esprit de compétition, on ne gagne pas si on ne sait pas competir. Si un jeune garçon est parti de Mvog-ada et de New-bell pour atteindre les sommets, c’est parce qu’il sait se battre. La jeunesse d’aujourd’hui ce sont les victoires de demain… », indique Samuel Eto’o Fils dans ses messages de campagne. Comme slogan, l’international emblématique numéro 9 camerounais a choisi : « Redonner au Football Camerounais sa grandeur », d’où son implication

De nombreuses résolutions sont sorties de cet échange avec ces trois candidats qui ont préalablement concouru à un éventuel désistement de deux candidats au profit d’un candidat unique qui est Samuel Eto’o.

En outre, il a été cité comme recommandations, différentes consignes que sont :

- Les footballeuses et footballeurs camerounais prennent la résolution d’unir leurs forces autour d’une seule candidature le 11 décembre 2021, lors de l’Assemblée Générale élective de la FECAFOOT ;

- Messieurs Jules Denis Onana et Emmanuel Maboang Kessack acceptent de se retirer de la course et d’apporter leur soutien total et inconditionnel à la candidature de Samuel Eto’o Fils ;

- Le SYNAFOC, son Comité Directeur, ses syndiqués et ses sympathisants invitent toute la famille du football Camerounais, appellent les 76 délégués de l’Assemblée Générale élective du 11 décembre 2021 à voter pour le candidat Samuel Eto’o Fils.

« Je connais les problèmes du football camerounais, je les ai vécus, j’en ai souffert et aujourd’hui j’ai les solutions. Il faut restaurer l’esprit de compétition, on ne gagne pas si on ne sait pas competir. Si un jeune garçon est parti de Mvog-ada et de New-bell pour atteindre les sommets, c’est parce qu’il sait se battre. La jeunesse d’aujourd’hui ce sont les victoires de demain… », indique Samuel Eto’o Fils dans ses messages de campagne.

Comme slogan, l’international emblématique numéro 9 camerounais a choisi : « Redonner au Football Camerounais sa grandeur », d’où son implication dans le la revalorisation du football amateur local, du football féminin et du football pour personnes handicapées. 

Accompagné de deux figures bien connues du landerneau médiatique camerounais (Ernest Obama comme Porte-parole et chargé de la Communication et Jean Bruno Tagne  comme Directeur de Campagne) Samuel Eto'o Fils s'est notamment illustré de manière professionelle en mettant en exergue les dysfonctionnements qui auraient autrefois plombés  la Fédération Camerounaise de Football et en proposant sous plusieurs angles les solutions sous-jacentes à travers son vaste programme. 

Outre ce soutien de ses pairs, le candidat Jules Dénis Onana dans un courrier adressé ce 06 décembre 2021 au Président du SYNAFOC affirme : "En tant que membre du SYNAFOC, j'adhère  à votre propoition louable de fédérer, pour l'élection à la présidence de la FECAFOOT, toutes les candidatures des anciens footballeurs en un projet commun. En tant que candidat à la présidence de la FECAFOOT, je me réserve le droit de me déterminer, au sujet de votre initiative dans le délai que je jugerai opportun".

Odile Pahai