MINJEC/JUSA : La première édition du Salon Africain de l'Education a été organisée sous le signe de l'Entrepreneuriat Jeune, Paix et Intégrité.

L'association Jeunesse Unie et Solidaire d'Afrique (JUSA) en partenariat avec le Ministère de la Jeunesse et de l'Education Civique (MINJEC) a organisé la première édition  Salon Africain de l'Education (SAED). Ce salon grandement implémenté dans le domaine de l'entrepreneuriat et du développement structurel s'est tenu du 22 au 28 août 2021, à l'esplanade de l'Hôtel de ville de Yaoundé sous la présidence du MINJEC MOUNOUNA FOUTSOU.

Cette édition a notamment a été organisée dans un contexte très particulier ; car il s'agissait de mettre en évidence : l'Édition Entrepreneuriat Jeune, Paix et Intégrité. Cette rencontre stratégique a été orientée vers la promotion d'une éducation de qualité et durable pour la génération actuelle et celle à venir, axée sur les besoins de la société. Pour se faire, une audience a été accordée à Brice Tchakounte, président de la Jeunesse Unie et Solidaire d'Afrique (JUSA) le mercredi 05 janvier 2022, sis à la salle de réunion dudit Ministère.

Cette audience a été présidée par Zachée Robert Théophile Benga, Secrétaire Général du MINJEC, représentant du MINJEC. Après la présentation des différents responsables du ministère présents à l'audience, le SG a déclaré : “au nom du Ministre Mounouna Foutsou : Bienvenue dans cette administration qui est la vôtre.”

En outre, du côté de la JUSA, la délégation a été conduite par son SG Golding Badjika, suivi de la délégation en lieu et place du président de ladite association, Brice Tchakounte.

L'objectif général de cette rencontre était de présenter le rapport de la 1ère édition du Salon Africain de l'Education et d'échanger sur l'organisation de la 2ème édition prévue au cours de cette année civile.

Le rapport a ainsi été présenté durant les échanges ainsi qu'une remise solennelle de tee-shirts pà l'endroit du Ministre de la Jeunesse et de l'Education Civique Mounouna Foutsou. Les tee-shirts portent le nom du SAED, avec les logos des collaborateurs de l'organisation et au verso un slogan choisi avec la collaboration de Plan International, “Ensemble, pour une éducation inclusive et de qualité pour les jeunes, en particulier les filles”.

Parlant de l'organisation du SAED, le SG de JUSA a déclaré : “nous avons communié autour de ce thème au cours de la 1ere édition et le Ministre Mounouna Foutsou a accordé à JUSA l'honneur d'y être personnellement présent pour le vernissage du Salon.”

Il a également relevé la participation importante de 65 institutions, mouvements de jeunesse et entreprises du secteur privé. De ce fait, plusieurs activités ont été tenues avec succès, notamment des ateliers, des formations et des compétitions. Il a été par exemple possible de développer le potentiel entrepreneurial ainsi que les compétences des jeunes qui ont participé aux ateliers du SAED.

Golding Badjika a par la suite présenté l'un des débouchés du SAED, première édition qui est l'Académie JUSA. Il s'agit d'un résultat des sondages entrepris par la JUSA à l'issue de la tenue du SAED. En effet, le SG de la JUSA a noté que bon nombre de jeunes camerounais veulent entreprendre mais ne savent pas exactement comment s'y prendre. Pour pallier à cet obstacle, l'académie JUSA a été lancée. Il s'agit concrètement d'une plateforme pour le renforcement des capacités des jeunes entrepreneurs afin d'améliorer leur compétitivité sur le marché. Aussi, sera-t-il possible, à terme, d'avoir de jeunes entrepreneurs camerounais dotés d'outils leur permettant d'émerger par l'entrepreneuriat.

En réponse aux différentes présentations, Zachée Robert Théophile Benga a déclaré : “je vous félicite pour le temps que vous avez accordé à la préparation de ce document de haute facture.”

Il a également relevé le soutien que Monsieur le Ministre a accordé à l'organisation de ce Salon lors de l'édition passée. Il a souligné le sérieux de l'organisation JUSA qui se montre ainsi digne de la confiance qui lui est accordée. Enfin, il a dit :

“Monsieur le Ministre m'a instruit de vous féliciter pour votre ardeur et votre engagement. Nous lui soumettrons l'ensemble des documents que vous avez préparés ainsi que vos doléances.”

Source : Cellule de Communication MINJEC

Odile Pahai