MINJEC/Partenariat : La MISSION 89 au service de la jeunesse entreprenante

La Directrice exécutive de MISSION 89, Madame Bright Lerina Akie a effectuée une visite de travail au Cameroun, et a été reçue en audience par MOUNOUNA FOUTSOU, Ministre de la Jeunesse et de l'Education Civique (MINJEC) ce 28 janvier 2022, ceci en vue d’apporter sa contribution dans le développement des infrastructures, de l’efficacité et de la performance. Dans ses attributions, l'Organisation Non Gouvernementale (ONG) MISSION 89 représente un partenaire de l'Organisation Internationale de Police Criminelle (OIPC-INTERPOL), basée à Genève (Suisse). Il faut ainsi noter que MISSION 89 est une organisation de recherche, d'éducation et de défense des droits qui luttent contre l'exploitation des jeunes athlètes par la transformation sociale et économique.

BRIGHT Lérins Akie promotrice de l’ONG en compagnie d’APENDEKI CINENE, Chef de Bureau Régional d'INTERPOL pour l'Afrique Centrale, et d'un fonctionnaire de Bureau Central National INTERPOL Yaoundé, ont pu dérouler l’objet de cette rencontre stratégique.

Il faut rappeler qu’à l'exemple de l'initiative Youth Conneckt Cameroon qui permet de connecter ces jeunes et de leur assurer un meilleur accompagnement, le MINJEC MOUNOUNA FOUTSOU s'attèle aussi sur l'utilisation responsable des réseaux sociaux. A cet effet, un travail de fond est effectué en collaboration avec d'autres sectorielles (DGSN...) pour lutter contre la cybercriminalité. Dans le cadre de ce projet MISSION 89, il sera question de sensibiliser les jeunes sur diverses thématiques à l'instar du trafic des jeunes, avec un point d'honneur mis sur les problématiques d'emploi des Jeunes.

« La promotion du vivre ensemble dans les communautés est un leitmotiv pour le département ministériel dénommée: Minjec », a-t-il ajouté durant sa prise de parole.

Lors de son exposé, Bright Lerina Akie, a notamment cité quelques articulations pour lesquelles la MISSION 89 compte implémenter un partenariat. Il s’agit entre autres de :

- la collaboration avec l'Union Africaine pour la mise en place d'une feuille de route dans la lutte contre la traite des enfants;

- travail avec les corporations à l'élaboration d'un cadre pour la protection des enfants contre la traite sportive au sein des organisations sportives;

- L'accord du statut d'observateur au sein du Groupe d'experts d'INTERPOL sur la traite des êtres humains (INTERPOL HTEG).

« Interpol est la plus grande organisation de police dans le monde », a cité Zouaka Adrien Nestor, Représentant de la Cheffe du Bureau Régional INTERPOL « Nous sommes une organisation qui s'intéresse à la Recherche, l’éducation, la prévention de tout ce qui concerne la traite des personnes, l'immigration, etc... », a complété Adrien Nestor Zouaka.

APENDEKI CINENE quant à elle a présenté le sport comme l'un des moyens efficaces dans l'encadrement des jeunes. « Le sport en qualité d'aspiration de jeunesse est un domaine dans lequel il faut accorder un intérêt particulier. », dira-t-elle. Cette dernière va féliciter l’engagement du Cameroun pour l’organisation de la CAN TotalEnergies 2021, tout en évoquant cet esprit de fair-play et d’amour pour le football.

A la suite des propositions faites par la délégation INTERPOL, MISSION 89, le MINJEC a saisi cette tribune pour annoncée une collaboration mutuellement bénéfique entre les parties dans les problématiques susmentionnées. Il a mis l'accent sur les actions du PARI-JEDI avec son nouveau-né DIALYJ.

Source : MINJEC

Odile Pahai