Conflit Mali - France : Plus que 72 heures pour l’ambassadeur français

l’ambassadeur de France Joël Meyer (au Mali depuis 2018) de son territoire dans les 72 heures ce lundi 31 janvier 2022.

Cette annonce a été faite lors d’un communiqué sur la chaîne nationale du pays. « La France prend note de la décision des autorités de la transition de mettre fin à la mission de l’ambassadeur de France au Mali. En réaction, la France a décidé de rappeler son ambassadeur », a souligné le communiqué provenant du Quai d’Orsay.

« Le Gouvernement de la République du Mali informe l’opinion nationale et internationale que, ce jour, lundi 31 janvier 2022, l’Ambassadeur de France à Bamako Son Excellence Joël MEYER a été convoqué par le ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale qui il lui a notifié la décision du Gouvernement qui l’invite à quitter le territoire national dans un délai de 72 heures. Cette mesure fait suite aux propos hostiles et outrageux du ministre français de l’Europe et des Affaires Etrangères tenus récemment et à la récurrence de tels propos par les autorités françaises à l’égard des Autorités maliennes, en dépit des protestations maintes fois élevées.

Le Gouvernement du Mali condamne vigoureusement et rejette ces propos qui sont contraires au développement de relations amicales entre nations. Le Gouvernement réitère cependant, sa disponibilité à maintenir le dialogue et poursuivre la coopération avec l’ensemble de ses partenaires internationaux y compris la France, dans le respect mutuel et sur la base du principe cardinal de non-ingérence, conformément aux aspirations légitimes du peuple Malien ». A été le condensé de ce communiqué. Après le retrait du Français comme langue nationale du Mali, les tensions ne cessent de se multiplier entre le Mali et la France.

Cette décision concoure sans doute à une éventuelle marge de négociations entre ces deux pays.

Odile Pahai