Réunion du Comité National de sélection du parlement jeunnesse 2022 : Un cadre succinct d’échanges et de perspectives

Dans le cadre de la 56 è édition de Fête de la Jeunesse une réunion du Comité National de sélection du parlement jeunesse s’est tenue à l’Hôtel des Députés. En effet, le Coordonnateur National du Réseau des Parlementaires ''Espérance Jeunesse'' pour la promotion des politiques et actions en faveur de la Jeunesse et l'enfance (REJE), en la personne de l'honorable Joshua OSIH, a présidé ce jeudi, 03 Février 2022 à l'hôtel des Députés de Yaoundé, la réunion de sélection du Parlement Jeunesse 2022.

Il était entouré des membres du réseau, des représentants des administrations publiques et privées partenaires et des responsables du Ministère de la Jeunesse et de l'Education Civique.

L’élément central de cette session, était de procéder à l'examen de la conformité des listes de sélection envoyées depuis les 58 Départements avec les critères de sélection préalablement communiqués dans l'appel à candidature.

La présentation des listes de sélection dans les 58 Départements a été détaillée par RAHMATOU SADJO Epouse MOLUH, rapporteur général dudit Comité.Toujours dans cette même optique, il s’agissait de vérifier les différentes candidatures doubles des anciens Députés Jeunes, ce qui donne lieu d’avoir la possibilité pour le reste de pouvoir candidater à un mandat d'un an (12 mois) au Parlement Jeunesse afin de se projeter vers la représentation de toutes les couches sociales et ethniques de la Jeunesse camerounaise.

Concernant les procédures de sélection des Jeunes Députés, ce rappel a été évoqué par RAHMATOU SADJO Epse MOLUH, Directrice de la Vie Associative et de la Participation des Jeunes (DIVAPJ) et par ailleurs, rapporteur du Comité National de sélection du Parlement Jeunesse 2022 qui par ailleurs a donné lecture des procédures de sélection des candidatures, indiquant préalablement le processus de sélection, les acteurs et le but visé.

Les échanges dans ce cadre ont donné lieu à mettre en exergue quelques aspects rattachés à la sélection des députés jeunes, ce qui a permit aux participants d’évoquer des propositions dans le but d’avoir une meilleure sélection et un bon encadrement des députés jeunes. Ceci a permi d’avoir un apport objectif sur les changements dans certaines départements et localités avec le concours des responsables locaux.

Selon le coordonnateur national du REJE, la sélection devrait être lancée à la rentrée (septembre) afin de donner le temps aux acteurs sur le terrain, de faire leur travail. Par la suite, il a émis le vœu que le MINJEC puisse étudier la question en profondeur. Car selon lui, le parlement Jeunesse est le parlement de demain, dès lors, « il faut aller loin sur certains aspects comme la parité genre », a-t-il énoncé. Le Sous-directeur au Ministère de la Jeunesse et de l’Education Civique (MINJEC), AHANDAa émit des suggestions portant sur une éventuelle création d'un poste de suppléants au sein du ''Parlement Jeunesse''.

Source : MINJEC

Odile Pahai