5 ème Session du Parlement Jeunesse, édition 2022 : Consolidation et développement sont les maître-mots

Le Ministre de la Jeunesse et de l'Education Civique MOUNOUNA FOUTSOU, a participé à la 5ème édition du Parlement Jeunesse 2022 qui s’est tenu au Palais des Congrès de Yaoundé, ce mercredi 05 février 2022.

Cette rencontre est le fruit de la collaboration entre le Ministère de la Jeunesse et de l'Education Civique et le Réseau des parlementaires ''Esperance Jeunesse'' (REJE) pour la promotion des politiques et actions en faveur de la Jeunesse et de l'enfance, représenté par l'honorable Joshua OSIH, Coordonnateur National.

L'honorable Joshua OSIH, Coordonnateur National du Réseau des parlementaires ''Esperance Jeunesse'' pour la promotion des politiques et actions en faveur de la Jeunesse et de l'enfance s’est réjouit de la tenue de cette session du Parlement Jeunesse 2022. Il a invité les Députés jeunes à être conscients des enjeux de la nation et d'être digne de la confiance qui leur est portée. Pour lui, ce parlement Jeunesse est un espace d'apprentissage de la Jeunesse à contribuer au développement.

« Fort du constat de la faible participation des jeunes aux affaires de la cité voire de leur désintéressement au jeu politique et des conséquences graves de cette situation délétère notre tutelle le Ministère de la Jeunesse et de l’Education Civique et le Réseau Espérance Jeunesse (REJE) ont pensé et mis en place en 2017, le parlement jeunesse qui devrait recruter chaque année sous une thématique une cohorte de jeunes sélectionnées par leur pair sur l’ensemble du territoire national.

Au fil des années le parlement jeunesse s’est positionné comme étant l’outil par excellence d’initiation et d’implication active de la jeunesse dans la chose publique mieux dans la vie politique avec pour objectif général de mobiliser cette jeunesse autour des enjeux de développement en lien avec les orientaions stratégiques nationales et internationales pour la promotion de la paix et sa pleine participation au développement. Finis les épreuves de sélection, Finis les nuits passées dans l’attente des résultats de la sélection, vous êtes désormais les députés jeunes félicitations mes très chers honorables.

L’heure est désormais à l’action car vous avez juste un an pour convaincre et prouver que vous êtes dignes d’être des remplaçants dans quelques années des députés séniors actuel. Et oui, cela est possible mais à une condition d’être des modèles exemplaires et des artisans acharnés du travail, des ambassadeurs et des apôtres de la paix, du vivre ensemble harmonieux et de l’unicité de notre chers et beau pays mais aussi des jeunes patriotes économiques, créatif, innovant mais aussi résilient face aux challenges.

Et pour ce faire Vous devriez être des jeunes assidus, toujours prêt à apprendre en toute humilité auprès de vos ainés et parents députés car vous n’êtes ni leur adversaire politique, ni leurs ennemis dans un contexte de finalisation de la décentralisation vous serez leurs bras séculiers, le relais entre la population et eux mieux vous devriez être des jeunes prêts à offrir qu’à recevoir et ce n’est qu’a ce prix que vousaurez la reconnaissance auprès de vos pairs jeunes.

A ce titre Vous avez l'occasion d'avoir les témoignages, des échanges et partage d'expérience avec des seniors et des anciens députés jeunes, le président des appelés du serviceCivique, et moi-même. Donc la mission est très longue et je sais que vous y parviendrez.En sommes vous êtes désormais à l’école de l’apprentissage de la citoyenneté active et du volontariat. » A réagit Fadimatou Iyawa Ousmanou, Présidente du Conseil National de la Jeunesse du Cameroun.

Le Ministre MOUNOUNA FOUTYOU a dit sa gratitude au Très Honorable Président de l'Assemblée Nationale, CAVAYE YEGUIE DJIBRIL pour les dispositions prises à la tenue et la réussite de cette session. Il a relevé l'importance de quantitative de la Jeunesse et sa contribution qualitative à la construction d'une nation forte et exemplaire.

Pour le Ministre de la Jeunessed et de l'Education Civique, les jeunes doivent prêcher par l'exemple afin d'être digne de la confiance de la nation.

Sur invitation du 1er Vice Président de l'Assemblée Nationale, Hilarion Etong, une salve d'applaudissements a été réservée au Président de la République, Chef de l'État S.E.M. Paul BIYA pour la bonne organisation et le succès éclatant de la 33ème édition de la CAN TotolEnergies qui vient de s'achever.

Magloire Mbarga Atangana, Ministre du Commerce s'est livré à l'exercice et a évoqué en guise de réponse, les fluctuations économiques actuelles. Il s'est félicité de l'actualité et de la pertinence de cette question. Pour cela, il a défini la mercuriale des prix comme une liste des biens et tarifs (prix) des biens et équipements livrés par les pouvoirs publics. Selon lui, cette mercuriale intègre les produits fabriqués par les nationaux.

Il a ainsi invité l'intéressé de saisir les services du Mincommerce pour faire intégrer des produits dans la mercuriale. A titre d'exemple, il a énuméré un ensemble de produits locaux déjà intégrés dans la mercuriale. Il a également fait savoir que le Mincommerce a entrepris de mettre en place des ''vitrines'' des produits ''Made in Cameroon'' dans certaines villes comme Douala, Yaoundé, Bafoussam, Garoua, Maroua, etc. Il a ainsi annoncé de la mise en place prochaine d'un label certifié ''Cameroon''. Toutefois, cela implique le respect d'un certains nombre de standards internationaux.

Source : MINJEC

Odile Pahai