Onzaine de la Jeunesse Édition 2022/Discours du Chef de l’Etat : MOUNOUNA FOUTSOU prescrit la cohésion sociale et le vivre ensemble

Ce jeudi 10 février 2022, lors du discours du Chef de l’Etat, nombreuses sont les parties qui se sont réunies pour suivre l’adresse à la nation du Président de la République lors du discours destiné à la célébration de la Fête nationale de la Jeunesse. Le Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique (MINJEC) MOUNOUNA FOUTSOU a assité en direct du Musée National de Yaoundé à cette allocution du Chef de l’Etat S.E Paul BIYA.

« Mes chers jeunes compatriotes, En dépit d'une crise économique mondiale persistante, aggravée par les effets néfastes de la pandémie à Coronavirus qui n'a épargné aucun pays, vos problèmes et aspirations figurent parmi les grandes priorités de ce septennat. A cet égard, notre pays a, au courant de l'année écoulée, poursuivi ses efforts de développement, en tirant avantage de la Stratégie Nationale de Développement 2020-2030, et du parachèvement du processus de décentralisation, en droite ligne des grands axes de sa marche résolue vers l'émergence en 2035.

Grâce à une bonne maitrise de notre économie, nous avons continué la mise en place du Plan Triennal Spécial-Jeunes, qui a permis le financement de 8430 projets, 119 clusters économiques, 132 villages pionniers de seconde génération ainsi que la création de près de 22.000 emplois directs. A cela, il convient d'ajouter, la construction d'une quarantaine de Centres Multifonctionnels de Promotion des Jeunes et la mise en place effective de l'Observatoire National de la Jeunesse. Les premières actions de cette instance sur le terrain, ont permis la production de 50.000 cartes biométriques pour les jeunes, destinées à faciliter leur accès à plusieurs produits et services sociaux de base à des coûts réduits.

Avec la participation de plus en plus manifeste des jeunes de la diaspora à la construction de notre pays, le Gouvernement a mis en place un cadre incitatif favorable à leurs initiatives entrepreneuriales, à travers le Programme d'Aide au Retour et à l'Insertion des Jeunes de la Diaspora. C'est le lieu de redire que le Cameroun a besoin de tous ses fils, y compris ceux de sa diaspora, qui désirent s'impliquer et s'engager dans la dynamique nationale et républicaine de l'émergence de notre pays.

Aussi, le Gouvernement entend-il au cours de cette année, soutenir davantage l'initiative d'appel à projets lancée pour la participation des jeunes de la diaspora au développement de notre pays. Cet ambitieux programme devra, à terme, encourager celles et ceux parmi les jeunes qui le souhaitent, à revenir investir au Cameroun et à intégrer de façon durable le tissu économique national.

Mes chers jeunes compatriotes, Toujours en matière d'emplois, d'énormes efforts sont consentis chaque année pour en créer et permettre ainsi aux jeunes d'intégrer le monde du travail. C'est ainsi que, grâce à la politique de promotion de l'emploi des jeunes, inscrite dans le Plan d'Action Prioritaire à l’horizon 2030, il est prévu la création de 600.000 emplois par an, avec l’implication des Collectivités Territoriales Décentralisées. Ces actions vont s'intensifier avec la mise en place du Conseil National de l'Emploi, qui est appelé à apporter des solutions nouvelles, visant à inverser la courbe du chômage et à améliorer la productivité de nos entreprises.

Mais, je sais que sur ce plan, le principal handicap a toujours été l'accès des Petites et Moyennes Entreprises aux financements les plus courants. C'est pourquoi, le Gouvernement envisage à court terme, de mobiliser des financements spécifiques nationaux, bilatéraux et multilatéraux, pour accompagner la mise en place d'un Fonds de Garantie en faveur des jeunes entrepreneurs. Ce Fonds devra permettre aux porteurs de projets et aux jeunes entreprises, de disposer de la garantie nécessaire pour lever les capitaux disponibles sur les marchés financiers, ou obtenir des financements auprès des banques classiques.

Mais, d'ores et déjà, de nombreux programmes sont actuellement mis en œuvre dans le cadre de l'action quotidienne de plusieurs départements ministériels à fort potentiel d'employabilité. La finalité de toutes ces actions étant de stimuler et d'encourager l'entrepreneuriat des jeunes. Je note du reste, avec satisfaction, que pour l'année 2021, le financement de l'ensemble de ces programmes et projets se chiffre à 190 milliards de Francs CFA. » A souligné le Chef de l’Etat durant son discours.

Après le discours, un plateau spécial a été organisé au Musée National en présence du Ministre de la Jeunesse qui a donné son avis à chaud.

« Toute la Jeunesse camerounaise doit réellement ruminer ce message du chef de l'État pour que dès demain elle se mette résolument au travail et qu'elle saisisse toutes ces opportunités que leur offre le Chef de l'État ».A-t-il recommandé.

La CAN TotalEnergies 2021, a notamment été évoquée et ce en présence de l'invité special du Ministre Mounouna Foutsou qui n’était autre que le talentueux NOUHOU TOLO, Joueur de l'équipe nationale de Football du Cameroun. Revenant sur le discours du Président de la République, le Ministre de la Jeunesse et de l'éducation Civique s’est réjouit de l'engagement présidentiel pour la résolution des problèmes des Jeunes et surtout ceux qui relèvent de l'insertion socioéconomique.

Source : MINJEC

Odile Pahai