Sport/Athlétisme : ‘"Les Saints Pousses" à l’honneur à Yaoundé

La course les « Saints Pousses » Acte-1 s’est déroulée en pleine convivialité et en pleine sérénité avec les acteurs de ce métier de « Pousseurs » qui a été mis en exergue. Cette compétition s’est déroulée ce dimanche 27 févier 2022 au lieu dit Lycée de Tsinga (point de départ et d’arrivée) en présence du Promoteur Ange SAMA, président de la Ligue Départementale d’Athlétisme du Mfoundi (LIDAM) et de Ghislain Kwayeb Mbiada, Adjoint au Maire de la ville de Yaoundé et parallèlement parrain de l’évènement, des Chefs traditionnels et des officiels.

Cette rencontre sportive avait pour objectif de fédérer les énergies et de remercier cette couche de la société qui est parfois oubliée et même méprisée. De nombreux candidats se sont inscrits et ont pris part à ce désormais grand rendez-vous du donner et du recevoir. Il faut rappeler que cette premeière édition a été organisée sur le thème : « Le sport véritable levier de rassemblement ».

« L’initiative d’organiser la course des « Saints Pousses » Acte-1, vous pouvez convenir avec moi que cela touche une couche assez défavorisée, assez oubliée de la société et en tantq ue homme du peuple, en tant que Maire, en tant que leader de la société, c’est important d’avoir toujours l’opportunité d’accorder à ceux là qu’on ne voit pas tous les jours, une raison d’exister sur la plateforme.

Surtout qu’ils font un métier qui soutient nos mamans, qui au jour le jour le Cameroun étant un pays qui fonctionne à 70% dans l’informel, c’est ceux là qu’il faut motiver de temps en temps. Leur donner, les encourager à mener le métier, à le faire avec fierté, et je crois qu’en tant que Maire, c’est une occasion idoine pour leur dire, ‘’les autorités vous regardent, nous avons beaucoup d’admiration sur ce que vous faites, si nous avons l’occasion nous n’hésitons pas à vous accompagner’’.

Et c’était l’opportunité de le leur demontrer à ces valeureuses personnes qui nous apportent toujours du plein épanouissement, qui permettent à nos mamans de retourner avec l’équilibre à la maison . Je suis fière de le faire aujourd’hui et je suis prêt à recommencer pour d’autres couches défavorisées ». S’est exprimé Kwayeb Mbiada.

« Il n’y a pas eu d’incident majeur, on avait mis tout le dispositif que ce soit sécurité publique, que ce soit sécurité sanitaire, donc je pense que nous avons tenu la promesse de nos engagements et on attend la prochaine édition et les primes ont été respectées. On devait primer du premier au dixième, chose aui a été faite. On s’est chargé de mettre en place tout ce qu’on appelle les sachets de récupérations, de telle sorte que lorsque les coureurs arrivent ils sont en déshydratation, il faut les remonter avec des glucides, de l’eau , etc…

Donc ca a été fait, je pense que dans cette édition on a fait la boucle, et nous avons le premier record de cette compétition qui va donc être homologuée et on verra comment il sera battu. Les perspectives c’est tout simplement qu’on puisse l’année prochaine réorganiser et avoir plus de monde et intégrer maintenant aussi les ‘’brouitiers’’, c'est-à-dire ceux qui poussent les brouettes dans les marchés, donc ils vont êtres intégrés ». Dira Ange Sama.

Cette édition marque un grand pas vers cette unité nationale tant prônée et cette assertion qu’à le Chef de l’Etat S.E. Paul BIYA afin d’implémenter le vivre ensemble et la cohésion sociale dans les mœurs de tous les citoyens camerounais.

Odile Pahai