Cérémonie des Awards de l'Appel à Projets 2021 du ’’Fonds-Proto’’ : Les jeunes récompensés par le MINJEC et le MINPMEESA

Sur une initiative d’apporter cette évidemnce dans le domaine de l’entrepreneurait et de l’emploi, MOUNOUNA FOUTSOU et Achille BASSILEKIN III respictivementMinistre de la Jeunesse et de l’Education Civique (MINJEC) et Ministre des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Economis Sociale et de l’Artisanat (MINPMEESA), ont assité à une cérémonie de remise des Awards de l’Appel à Projets du « Fonds-Proto’’ ce jeudi 10 mars 2022, au Cercle Municipal de la Mairie de Yaoundé.

Il faut rappeler ici qie le but de ce dispositif d’encouragement est celui de fournir un appui financier et/ou technique aux jeunes entrepreneurs et aux PME innovantes qui s’engagent dans une phase sérieuse de prototypage. Instauré par le Chef de l’Etat S.E Paul BIYA, le Plan Triennal Spécial-Jeunes (PTS-Jeunes) voit de plus en plus la jeunesse camerounaise s’ouvrir au développement et à la créativité.

En somme il s’agit sans ambages d’aider les entrepreneurs bénéficiaires de cet appui à accélérer le processus de développement de produits ou services, grâce à l'appui de méthodologies de prototypage dit "rapide" et de moyens permettant la matérialisation de presque n'importe quelle idée jugée pertinente, faisable, viable et rentable.

Dans l'ouverture de son propos, le Maire de la Ville Luc MESSI ATANGANA s’est exprimé en ces mots : "en cette heureuse circonstance j'aimerais souhaiter aux membres du Gouvernement et aux invités une chaleureuse bienvenue dans cette salle du cercle municipal de Yaoundé".

Il a également longuement parlé de la créativité de la Jeunesse, qui, d'après lui, mérite d'être célébré et valorisé. Entre autres défis à relever pour l'essor de la Jeunesse, il a évoqué la coordination des initiatives et le financement des projets des jeunes. Dans cet élan la Mairie de la ville de Yaoundé donnera  "dans les limites de ce qu'elle peut apporter, toute la contribution attendue d'elle” a-t-il souligné.

En ajoutant que la cité capitale restera le fer-de-lance de l'évolution technologique, pour ne rater “le train de la modernité”. Il a enfin déclaré que la Mairie de Yaoundé soutiendra toutes les initiatives prises par le Gouvernement sous la conduite du Président de la République S.E Paul BIYA pour l'intégration des jeunes Camerounais.

 

 

Le Fonds-Proto comme accélérateur de développement

Il faut noter que le Fonds d’Appui au Prototypage, en abrégé FONDS-PROTO, est un nouveau dispositif développé par l’APME (Agence de Promotion des Petites et Moyennes Entreprises du cameroun) pour faciliter l’amorçage des projets innovants des PME et des porteurs d’idée de projet camerounais dont la pertinence, l’utilité, la faisabilité, la rentabilité et le potentiel de croissance ou de création d’emplois sont avérés.

Jean Marie Louis BADGA, Directeur Général de l'APME dans son propos, a déclaré que l'initiative concourt à la réalisation de l'ODD n°9 relatif à l'innovation technologique. Il s'agit en réalité de rendre les jeunes plus compétitifs sur le marché de l'entrepreneuriat, en les dotant entre autres de subventions non remboursables, l'initiative n'ayant pas de limitation d'âge ni de domaine.

Durant cette cérémonie de distinctions, un visionnage d'une vidéo présentant les 50 candidats présélectionnés et les membres du jury ont été présentés. Pr Owona Onana Charles, président du jury a présenté son exposé sur le travail de sélection tout en déclarant qu’ils ont besoin de repenser leurs actions de formation des jeunes de sorte que la base soit les sciences sociales.

« Nous nous sommes demandés pourquoi nous ne réussissons pas » a-t-il rajouté. En continuant, ‘’le problème est que les jeunes ne comprennent pas que le maïs qu'on leur donne est un outil stratégique pour le pays, de même que le poisson ou tout autre élément pour le développement. Nous conseillons un renforcement des capacités, former les candidats pour leur dire pourquoi nous leur donnons de l'argent’’; citant ainsi le Minjec MOUNOUNA FOUTSOU qui évoque le concept “Réamorce”. Aussi a-t-il dit : ‘’c'est de ce Réamorce dont on a besoin”, afin d'orienter efficacement la Jeunesse.

Concernant le processus de choix des jeunes, il a avancé : « Il est nécessaire de recruter les plus forts, il faut des ports où les forts se rassemblent pour former une “masse critique” . Si l'on prend les sélectionnés, il faut les rassembler pour qu'ils partagent leur esprit d'innovation et créent une véritable force motrice. Puis d'ajouter “ nous nous sommes appuyés sur la SND30 pour savoir quels sont les projets les plus pertinents pour notre pays ».

Plusieurs lauréats ont été récompensés et ce dans plusieurs domaines. Il s’agissait entre autres de :

- 1er : Bella Gervais, pour la production locale et la commercialisation d'alcool pharmaceutique à base de fruits avariés

- 2ème : Mlle Matemsta, pour son projet intitulé ‘’Farm Gard’’ dans le domaine de l'agriculture.

- 3ème : Meye Stéphane, pour la production d'un antivirus local dénommé Meye protect

- 4ème : Aïssata Ibani, pour son projet de Termal Cooke

r - 5-ème : Ndongo Woubet, pour laproduction d'une machine de moulage à injection plastique et vert.

Une remise des chèques aux bénéficiaires du Plan Triennal Special-Jeunes a également été observée. En tout 19 personnes ont reçu ces appuis. On peut citer : quelques prix spéciaux :

- Prix spécial du Chef de l'État.

- Prix de l'innovation technologique féminine

- Prix du meilleur jeune

- Bella Oden Gervais Martial, bénéficiaire Fonds-Proto et récipiendaire du Prix spécial du Chef de l'État

- Matemtsap Mbou Bequerelle, bénéficiaire Fonds-Proto et Pts-jeunes

- Mawa Dominique, Directrice Agropad; représentant le concepteur du projet

- Didier Dinamou, bénéficiaire Fonds-Proto et récipiendaire Prix spécial Innovation sociale et environnement.

Le Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique dans son discours a indiqué que son département ministériel et celui du ministre Achille Bassilekin III mènent en synergie de nombreuses actions pour l'encadrement de la Jeunesse Camerounaise. Il a souligné ensuite que c'est dans le cadre du renforcement des programmes gouvernementaux et non-gouvernementaux que s'inscrit dans les actions du Fonds-Proto. Concernant l'appui du Minjec dans le cadre de cette initiative il a déclaré :

« Mon département ministériel a mis à la disposition du Fonds-Proto une enveloppe de 50 millions de FCFA qui permettra de financer les projets de 25 idées de prototypage.

- 500 jeunes de l'enseignement supérieur installés en cabinet conseil ;

- 50 autres de bourses de formation dans les centres de formation du MINEFOP ;

- sur hautes instructions du PM, 3 clusters installés dans les centres de Désarmement, Démobilisation et Réintégration. Je suis convaincu que d'ici un an au plus, je verrai vos prototypes exposés lors de grands évènements.” Et d'ajouter “je reste confiant qu'une fois vos prototypes réalisés vous deviendrez de véritables lions indomptables de vos domaines respectifs, sur lesquels le Cameroun pourra s'appuyer.” ».

Quelques chiffres cités par le Minjec Mounouna Foutsou, indiquant l'importance pratique qu'a le PTS-JEUNES pour la Jeunesse Camerounaise. Le Ministre Mounouna Foutsou s'est ensuite adressé aux lauréats du jour.

Leur demandant de se tenir debout, main sur la poitrine, il leur a déclaré : “Vous êtes le fer-de-lance de la nation. Le Chef de l'État n'a de cesse de le rappeler.” Dans cet élan, il a encouragé ces derniers à effectivement utiliser leurs ressources pour le développement de leurs prototypes.

Achille Bassilekin III a salué la présence du Ministre Mounouna Foutsou, “qui s'est personnellement investi dans l'organisation de cette cérémonie”, tout en évoquant son appui inconditionnel pour l'essor de la Jeunesse nationale. Il a également relevé l'engouement du nombre de soumissionnaires, ce qui confirme une fois de plus, d'après lui, « que notre économie se place au-dessus dans la Région Afrique Centrale, devenant ainsi ce qu'on appelle “une start-up nation par excellence”.» Abang Napoleon Njang, bénéficiaire PTS-JEUNES Le MINPMEESA a dit dans la fin de son propos.

« Mon projet s’intitule ‘’Farm Gard’’. Farm Gard est un équipement intelligent qui permet de repousser les animaux qui détruisent les cultures agricoles. Notre équipement Farm Gard est aussi muni d’un ensemble de capteurs qui permettent d’automatiser le circuit des cultures agricoles pour ainsi pouvoir obtenir une meilleure productivité.

L’impact de notre projet sera premièrement de contribuer à réduire les pertes agricoles d’au moins 46,5% et en plus avec notre projet on verrz la production agricole augmenter, ce qui permettra de réduire le coût des denrées alimentaires sur le marché. » Répondra Matemtsap Mbou Bequerelle, bénéficiaire Fonds-Proto et PTS-Jeunes.

Source : MINJEC

Odile Pahai