Cameroun/MINJEC : Réunion de coordination des services : Mise sur pied de nouvelles stratégies organisationnelles

Dans une structuration bien ordonnée dans le cadre d’une meilleure gestion des services centraux, une réunion de coordination a été organisée ce mardi 15 mars 2022 en présence du Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique (MINJEC), des Chefs de Services, les Chefs de Cellules et les Sous-Directeurs et de nombreux responsables dudit Ministère. Cette rencontre s’est tenu autant en présentile qu’en visioconférence dans les salles de réunions du MINJEC et du Secrétariat Général.

Pour le Ministre, les réunions de coordination sont des lieux de partage et d'échanges permettant aux différents responsables de valablement représenter le Ministère de la Jeunesse et de l'Education Civique.L'ordre du jour présenté s'est articulé autour de la présentation de trois (03) exposés, des échanges, et de la formulation des instructions.

Concernant l'accréditation de certains Sous-Directeurs, il s'agissat d'une première au MINJEC qui survient à la suite d'une décision du Ministre de la Jeunesse et de l'Education Civique Mounouna Foutsou, portant accréditation des Sous-Directeurs à la gestion des ressources budgétaires.

En effet, avant ce jour, certains Sous-Directeurs et Chefs de Cellules étaient accrédités à gérer les ressources budgétaires. Dans ce sens, dès cette année, le Ministre a instruit que tous les Sous-Directeurs aient désormais un budget propre à gérer.

Madame FIRIDA Epse HARA, Directeur des Affaires Générales (DAG) s’est exprimée pour cette première intervention en vue de faire le point sur le budget 2022. Selon elle, avec la décision du MINJEC d'accorder une portion du budget à gérer par les Sous-Directeurs est la bienvenue dans ce sens où ces derniers sont aussi des gestionnaires d'un ensemble d'activités.

Elle a également relevé que malgré des disfonctionnements dans le mécanisme d'allocations des ressources, des ressources supplémentaires ont été octroyées par le ministère des finances. C'est dans ce sens, qu'elle a invité les différents responsables à procéder à l'engagement des missions. A la suite de cette intervention, le ministre a invité ceux des responsables souhaitant procéder à des basculements des ressources d'une ligne à une autre de se rapprocher de la DAG.

Monsieur TANKENG Alphonse, Chef de la Division des Études et Projets (DEP) a indiqué le démarrage des activités de la revue des activités. Aussi, a-t-il précisé, une réunion interne serait prévue. La première phase est préparatoire. Pour la revue des projets d'investissement public est attendue à la fin du mois de mars. La deuxième phase est le cadrage macroéconomique et monétaire.

Dans ce sens, ces différentes phases sont mis en cohérence dans le cadre du CDMT permettant de défendre ligne par ligne l'ensemble des activités à réaliser au cours de l'année. Il a ainsi indiqué que des arguments ont été développés pour soutenir la pertinence dudit document. Dès lors, des conférences prévues visent à présenter et défendre la pertinence des activités présentées. A sa suite, le ministre Mounouna Foutsou a instruit la participation de tous les acteurs. Il a mentionné sa décision d'accréditation des Sous-Directeurs.

Madame MAHA HADJA Epouse IBRAHIM, Directeur de l'Education Civique et de l'Intégration Nationale (DECIN) a indiqué que le projet de Programme National Harmonisé (PNH) est essentiellement basé sur la mise en œuvre du PRONEC-REAMORCE. Dans ce sens, les activités majeures sont :

- La Journées du Vivre-Ensemble Camerounais (JVEC)

- Les Carrefours Locaux du vivre-ensemble et le Carrefour National

- La retraite au flambeau

- Le village de l'unité

- Le défilé du 20 Mai En réagissant à cette intervention.

Mounouna Foutso a affirmé que le village de l'unité devrait être un carrefour de communion et d'échanges regroupant tous les autres villages décentralisés. 

Léonard LOGMO I, Chef de Cellule à la Division des Études et Projets (DEP) a délivré le mot de remerciement de l'ensemble des Sous-Directeurs accrédités par Mounouna Foutsou. En recevant ce mot, le ministre a dit sa gratitude pour ce geste. Aussi, il a affirmé que les ressources allouées au MINJEC le sont dans le cadre de la réalisation des activités arrêtées. Par ce geste, le Minjec entend de densifier et dynamiser la mise en oeuvre des activités. Après la phase des échanges, le ministre a formulé des instructions qui suivent :

- En ce qui concerne la chaîne PPBS, que tous les gestionnaires transmettent les plan d'actions

- Veuiller à l'empreinte territoriale de la Fête Nationale de l'Unité en lien avec la décentralisation

- Que le Secrétaire Général mène une réflexion sur les pistes réorientation et de solutions en vue de l'amélioration de ses performances du CNEPCI en réponse aux défis d'éducation civique et populaire

- Réfléchir sur la valorisation des actions civilo-militaire de la Fête Nationale de l'Unité

- Que le cinquantenaire se reflète dans le défilé et les autres activités (publication spéciale : livre d'or des anciens défilés, documentaires, etc).

Source : MINJEC

Odile Pahai