Cameroun – Arts Visuels : Sita Noémie Ngoumou explore la pertinence sélective à travers son exposition ‘’Images Innées’’

De nature calme et souriante, la femme qui se présente face à vous incarne la curiosité et la découverte. L’art se définissant pour elle tel exutoire, une manière de vivre, Sita Noémie Ngoumou qui par ses origines (Allemande et Camerounaise) encadre de nombreuses cultures tend vers le toucher, la parole, la norme, l’inconnue et même la perplexité lorsqu’on se penche sur ses travaux créatifs.

Ayant un parcours atypique, cette dame rattachée au nombrilisme dans son aspect matriarcal s’ouvre à la diversité à son histoire identitaire liée au patriarcat au Cameroun, qui encense son esprit libre et perceptible. Jauchée sur une vision fait à sa guise, cette artiste qui se réclame expressive patauge entre le toucher, le réalisme, et saupoudre l’abstrait par cette exposition citée : « Images Inées ».

Cette exposition à lieu du 16 au 25 mars 2022 au Cameroun au lieu dit « Quartier Mozart » sis à Mvog-mbi à Yaoundé. Ayant pour curateur Christian Etongo, ces toiles vont démontrer la quintessence de sa créativité à travers ce voyage qu’elle offre au monde.

Rappelons que Sita Noémie Ngoumou est Gynécologue de profession et décide de se lancer dans les arts visuels, car c’est une passion qu’elle nourrit depuis toujours. Elle pratique notamment la peinture et ce en illustration et vient en outre d’obtenir un certificat de management culturel, sans compter ses multiples expositions et ses projets d’illustration.

« Images Innées » est une série constituée d’une trentaine de tableaux où apparaissent des personnages mis en scène, auréolée par cette distinction de couleurs et de formes. Se revendiquant sans doute de toutes les ères culturelles, ses tabeaux arborent une vitalité sans complexe de l’existence et de l’inconnu qui l’accompagne.

Les tableaux tels que ‘’Sistas’’, ‘’Mon papayer’’, ‘’Diptyque’’, ‘’Bye bye Yaoundé’’ ou encore ‘’Red skirt’’, approuvent indubitablement sa pensée récréatrice. La porte est ouverte à l’imagination. Bienvenue Sita Noémie Ngoumou!

Odile Pahai