Education : Y School : Ecole française au service de la jeunesse camerounaise

Le Cameroun peut se targuer en Afrique au Sud du Sahara d'avoir une école française de référence sur son sol qui forme des leaders et entrepreneurs ,créateur de richesses. La presse nationale et internationale a pu découvrir l'antre de Y School situé à Bastos, un campus aux standards internationaux où l'apprenant jouit d'un confort efficient. On a pu assister à la même journée au Hilton hôtel, la cérémonie de remise des parchemis aux lauréats de la promotion 2019 , 2020,2021 et 2022.

Cérémonie riche en couleurs qui démontre le caractère important de cette école. Un parterre de personnalités a répondu présent à cette cérémonie parmi lesquelles le réprésentant du Ministre de l'enseignement supérieur et le Sécretaire général du Ministère des petites et moyennes entreprises de l'économie sociale et de l'artisanat, M Tchana Joseph, ce dernier a irradié des conseils aux lauréats en leur demandant d'impulser une nouvelle dynamique au sein de l'entrepreneuriat camerounais «vous avez les moyens de le faire , vous devez créer des richesses et des emplois car l'État ne peut pas tout faire».

Même son de cloche pour le PDG de l'entreprise Tanty qui est le parrain de ces lauréats qui demande aux récipiendaires de cultiver l'esprit de résilience et d'abnégation «Entreprendre dans ce pays, n'est pas facile», affirme l'homme d'affaires. Parlant au nom des lauréats , Stéphane Onambélé s'est dit satisfait de la formation reçue qui est d'un niveau excellent « nous sommes dotés de plusieurs entrepreneurs et managers dans notre promotion » scande le lauréat.

Y SCHOOLS (ex Groupe ESC Troyes) en quelques mots

L’ESC Troyes a été créée en 1992, sous l’impulsion des élus du territoire aubois, sur le modèle de toutes les grandes écoles de management françaises. Il a ensuite été décidé de cultiver un autre modèle basé sur la différenciation et l’innovation constante. En 20 ans, Y SCHOOLS a su diversifier ses activités : création d’une École Supérieure de Tourisme, premier établissement d’enseignement supérieur à avoir rapproché une grande école à une école de design, intégration d’Écoles de la 2e Chance et d’un pôle de formation professionnelle, création d’un campus « en propre » en Afrique Subsaharienne, acquisition de nouvelles écoles…

Aujourd’hui, ce sont plus de 600 hommes et femmes qui gravitent autour de l’écosystème Y SCHOOLS basé sur deux activités métiers : la formation initiale (Enseignement Supérieur et Recherche – ESR) et la formation professionnelle. Implanté sur 17 sites en France et à l’international, Y SCHOOLS est un écosystème réunissant six écoles de pré-bac à bac+6, trois Écoles de la 2e Chance et un Pôle de Formation et Évolution Professionnelle.

La mission de Y SCHOOLS est de proposer des dynamiques territoriales pour servir le tissu socio- économique et la jeunesse. Pour y parvenir, Y SCHOOLS s’appuie sur trois valeurs fondamentales :

• conjuguer les expertises pour former des profils nouveaux ;

• favoriser l’innovation entrepreneuriale ;

• développer la responsabilité sociétale.

Y SCHOOLS s’efforce d’observer les mutations sociétales engagées et à venir et s’inscrit dans le sens de l’intérêt des différents acteurs. C’est pourquoi la stratégie de développement s’articule autour de quatre axes :

• développer une offre de proximité pour répondre à l’hyper métropolisation et au phénomène de concentration des populations ;

• mener une politique internationale différente en ciblant des zones inédites et des publics nouveaux ;

• hybrider les expertises pour innover et accentuer la différenciation des apprenants ;

• contribuer au développement du tissu économique des territoires.

Y SCHOOLS et le Cameroun

Fort de son expérience dans le domaine des échanges internationaux (plus de 200 partenaires dans le monde), Y SCHOOLS a rapidement pensé qu’un campus à l’étranger pouvait être source d’enrichissement pour les partis-pris pédagogiques. En 2016, aucune institution d’enseignement supérieur, locale ou étrangère, n’était encore significativement présente sur le territoire de l’Afrique Subsaharienne. Pour Didier Papaz, Président de Y SCHOOLS, « l’Afrique a un potentiel précieux qui réside dans sa jeunesse ».

Près de 50% de la population a moins de 20 ans. Un rapport récent de la Banque Mondiale précise qu’en 2050 l’Afrique Subsaharienne disposera d’une main d’œuvre plus jeune et plus importante que l’Inde ou la Chine. Ce capital humain est un avantage compétitif pour le Cameroun qui nécessite un système de formation et d’éducation permettant l’intégration sur le marché du travail de ces nouveaux actifs. Le Cameroun s’est donc imposé à Y SCHOOLS comme une évidence. En 2016, Y SCHOOLS était la 4e institution européenne à s’implanter en Afrique Subsaharienne, et la 1 ère institution française au Cameroun.

Yahaya Idrissou