Cameroun - Développement : Le MINJEC et le BUCREP signent une convention de partenariat

Le Ministre de la Jeunesse et de l'Education Civique Mounouna Foutsou et Madame Bernadette MBARGA, Directeur Général du BUCREP ontprocédé ce 06 avril 2022 à la signature de la convention de partenariat entre les deux institutions.

Rappelons que le Bureau Central des Recensements et des Études de Population (BUCREP) est une institution créé par décret présidentiel N°99/230 du 04 octobre 1999. Réorganisé par décret présidentiel N° 2005/309 du 1er septembre 2005, le Bureau Central des Recensements et des Études de Population (BUCREP) est un Établissement Public Administratif doté de la personnalité juridique et de l’autonomie financière.

Selon Bernadette MBARGA, cette convention de partenariat va favoriser la valorisation de la Jeunesse et de leur contribution au développement du pays. Dès lors, la collecte des données fiables sur la Jeunesse reste une étape nécessaire pour maîtriser les besoins et aspirations de cette couche sociale majeure.

"Notre convention c'est de travailler sur la population de la jeunesse. Vous connaissez très bien les problèmes de jeunesse que les jeunes rencontrent, et nous devriont faire une bonne analyse de tous ces problèmes et remettre l'analyse au Ministre de la jeunese et de l'Education Civique". S'est exprimée Bernadette MBARGA, Directeur Général du BUCREP.

"S'agissant du Ministère de la Jeunesse en particulier, nous avons à travers cette convention, un appui, une structure technique qui va nous aider sur des questions de prospectives, sur les questions d'analyses, sur la construction des programmes et des politiques publiques en matière de la jeunesse. Nous pensons que l'accompagnement que va nous donner ne serait-ce que sur le point de la formation et peut-être aussi sur le point de l'accès à la base de données que l'équipe détient, et qui est assez vaste, cet accompagnement nous permettra au niveau de l'Observatoire National de la Jeunesse, de pouvoir faire des analyses plus concrètes, pour maîtriser l'impact des politiques publiques sur la jeunesse camerounaise". A signalé Pierre Armand Dominique MVEME ATANGANA, Secrétaire permanent de l'Observatoire National de la Jeunesse.

 

En outre, la durée et le champs de la Convention de partenariat est de trois (03) ans, renouvelable par tacite reconduction. La convention couvre les champs que sont :

- la participation à l’interprétation et à l’analyse des données du BUCREP dans les domaines relatifs à la jeunesse ;

- l’accès aux bases de données du BUCREP pour l’actualisation des informations concernant la jeunesse ;

- la formation des personnels des antennes de l’Observatoire National de la Jeunesse (ONJ) dans les domaines des enquêtes, de consolidation, d’analyse et d’interprétation des données.

Le Ministre Mounouna Foutsou a tout d'abord indiqué la mission du Minjec relative à la collecte des données sur la jeunesse permettant de répondre au mieux aux besoins de jeunes. Il s'est ensuite réjoui de la signature de cette convention de partenariat avec le BUCREP. Selon lui, elle permettra d'accroître l'efficacité du MINJEC à travers l'Observatoire National de la Jeunesse en matière d collecte et de référencement des jeunes.

Concernant l'engagement des deux parties, le deuxième chapitre porte sur les obligations des parties, qui s’engagent à mutualiser leurs moyens humains, matériels et financiers pour favoriser une mise en œuvre optimale de la présente Convention de Partenariat. A cet égard, il s’agit pour le MINJEC de :

- participer à la sensibilisation, à l’information et au recrutement du personnel au cours des enquêtes organisées par le BUCREP, en s’appuyant sur les outils de l’ONJ et ses 434 antennes ;

- participer à l’analyse et à l’interprétation des données des enquêtes menées par le partenaire sur les thématiques relatives à la jeunesse ;

- valoriser et exploiter les bases de données du BUCREP dans le cadre des recherches menées par l’ONJ et ses antennes ;

- faire du BUCREP un partenaire institutionnel privilégié du MINJEC ;

- apporter son appui institutionnel pour faciliter les levées des fonds nécessaires à la réalisation des études auprès des jeunes et initiées par le BUCREP ;

- mettre à disposition, en tant que de besoin, les personnels des antennes de l’ONJ pour l’exécution des activités prévues dans la présente Convention de Partenariat.

Pour le BUCREP, il s’agit :

- d’associer l’ONJ dans le processus de sensibilisation, d’information et de mobilisation des personnels lors des enquêtes ;

- d’associer l’ONJ dans l’analyse et l’interprétation des données d’enquêtes sur les jeunes ;

- de mettre à la disposition de l’ONJ des données sur la jeunesse ;

- de participer à la validation des documents techniques produits par l’ONJ ;

- de former et recycler les personnels de l’ONJ en matière de réalisation des enquêtes, de consolidation, d’analyse et d’interprétation des données.

Source : MINJEC

Odile Pahai