MINJEC : Cérémonie d'Ouverture du Premier Colloque National des Anciens Boursiers du Cameroun du programme d'échange du gouvernement des États-Unis : Le YALI au premier plan

Le jeudi 21 avril 2022, la cérémonie d'ouverture du premier Colloque National des Anciens Boursiers du Cameroun du programme d'échange du gouvernement des États-Unis, le Young African Leaders Initiative (YALI) a eut lieu au Palais des Congrès de Yaoundé. Le Ministre de la Jeunesse Mounouna Foutsou a présidé cette rencontre dans cette initiative de fédérer les énergies afin d’avoir un collaboration uniforme au développment de la jeunesse Camerounaise.

Il a présidé cette rencontre en compagnie de la Ministre de la Promotion de la Femme et de la Famille, le Pr Marie Thérèse Abena Ondoa et de l'ambassadeur des États unis au Cameroun, S.E. Christopher John Lamora. Dans ses propos, l'ambassadeur des États unis au Cameroun, S.E Christopher John Lamora, a évoqué le symposium qui s'est ouvert ce jour au Palais des congrès de Yaoundé, comme une initiative qui vise à créer des synergies entre les anciens boursiers des programmes d'échange américains et accroître le potentiel des jeunes grâce aux échanges culturels entre les Etats Unis et le Cameroun.

Durant sa prise de parole le Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique Mounouna Foutsou, a ouvertement encouragé cette initiative et il a par la suite indiqué qu'une activité de cette nature va, à coup sûr, contribuer au Réarmement Moral, Civique et même Entrepreneurial de la Jeunesse. D'ailleurs, la vision du symposium intègre la politique d'encadrement de la Jeunesse telle que définie par le Chef de l'État SEM Paul BIYA.

Le MINJEC a saisis l'occasion pour appeler tous les participants venus de tout le pays à rester assidus durant les trois jours de travaux afin d'être connectés à leurs modèles, aux opportunités, afin d'inspirer leurs pairs et enfin, impacter leur environnement et partant, leur pays le Cameroun. En effet, la leçon inaugurale du symposium a été faite par Christian Achaleke, jeune ambassadeur de la paix, ensuite s’en s’est suivi, la photo de famille, la visite de quelques stands au palais des congrès de Yaoundé.

Odile Pahai