Cameroun – Culture : Le FIRBA, une plateforme d’expression dédiée au talent et à la découverte

Se découvrir, amorcer une nouvelle vision, prétendre, s’affirmer, s’ouvrir, font de la culture un art discourtois, perméable, suscitant toujours le questionnemment. Le FIRBA (Festival International Roots and Beauty Africa) offert par Smfashionhouse, en est l’une des illustrations. Organisé pour la première fois au Cameroun, cet espace de culture va se dérouler du 22 au 23 décembre 2022 à Yaoundé au lieu dit Palais des Congrès. Le thème de cette première sortie est : « Valorisons la diversité culturelle pour une dynamique économique puissante ».

Fier de sa richesse, le Cameroun va présenter les différentres œuvres et productions de ses citoyens qui s’exercent dans l’Architecture, la Sculpture, les Arts Visuels (Peinture, Dessin…), la Littérature (Poésie, Tragédie, Drame, Romance…), les Arts de la scène (Théâtre, Danse, Mime, Cirque, Humour), le Cinéma, l’Art Culinaire, la Mode et la Beauté.

Ce projet vaillemment pensé a été mis sur pied par la non moins dynamique Sylvie Dang Makendi, CEO du Label Smfashionhouse. Cette jeune camerounaise pétrie de talents et d’imagination vit aux Etats-Unis à Atalanta (dans l’Etat de Géorgie) et s’est attelée à mettre en valeur les richesses de son pays d’origine à travers cet évènement.

C’est donc une rencontre annuelle qui réunit en un même lieu plusieurs expressions artistiques, afin que ces dernières soients appréciées par les nombreux visiteurs et potentiels acheteurs qui prendront part au festival. Il faut rappeler que c’est aussi un rendez-vous d’échanges et de partages d’expériences entre artistes et investisseurs qui permettront par la suite de promouvoir et de développer une forte activité économique autour du riche potentiel artistique africain en général et celui du Cameroun en particulier.

« Du 22 au 23 décembre 2022, à Yaoundé au Cameroun au Palais des Congrès, va abriter la toute première édition de ce festival. En réalité c’est une occasion de pouvoir mettre en exergue toutes les formes d’expression artistiques. Ce qui est important de signaler c’est que c’est une initiative qui est prise par une fille du Cameroun, Sylvie Dang Makendi qui est née au Cameroun, qui a grandi au Cameroun et qui est désormais installée à Atlanta aux Etats-Unis.

L’idée pour elle c’est de remettre à sa communauté ce que la communauté lui a donnée, à travers l’organisation de ce festival qui va mettre en lumière tout ce que nos artistes font dans des domaines les plus variés, ça ira de la danse à la sculpture, la peinture, la musique, la cuisine et ca se passera au Palais des Congrès de Yaoundé.

L’idée aussi c’est de pouvoir susciter l’intérêt des potentiels sponsors, des potentiels mécènes, puisqu’elle viendra au Cameroun avec une importante délégation américaine, et voir comment cela pourrait avoir une incidence sur le développement de notre économie parce-que l’idée aujourd’hui c’est de pouvoir vraiment développer l’économie en mettant plus de moyens au niveau de la culture. On sait qu’il y’a beaucoup de talents, tous le monde sait que le Cameroun est un vivrier de talents, mais ce qui manque le plus souvent ce sont les moyens financiers donc la plus-value de cet évènement c’est qu’elle vient avec des mécènes américains, avec des personnes qui ont la passion pour la culture, mais qui ont également des moyens financiers et on espère que cela pourra avoir une incidende dans le développement économique de notre pays.

C’est un évènement qu’on recommande à tout le monde, on espère que vous serez tous nombreux à venir profiter de ce moment là, et devoir rentrer dans ce que nous avons de plus cher en ce qui concerne notre culture. » A rétorqué Eric Christian Nya durant la conférence de presse tenue le 10 mai 2022 au Centre Culturel Camerounais à Yaoundé.

Durant ce festival, de nombreuses activités seront menées telles que :

- Les ateliers pratiques

- Des défilés de mode

- Des jeux et attractions diverses

- La caravane

- Les expositions-ventes

- Les conférences de presse

- Les concerts de musique

- Le barbecue géant

- Soirée de gala

Bio de la promotrice :

Sylvie Dang est une modéliste et promotrice culturelle, elle promeut le savoir-faire culturel africain en général et camerounais en particulier. Elle est faite lauréate du Prix « African Best Designer » remporté en 2019 à Hollywood et compte aujourd’hui plusieurs autres distinctions reçes dans plusieurs pays. Dans sa quête permanante d’assoir la mission de mettre en avant la richesse culturlle africine, elle participe à des défilés de mode aux Etats-Unis et en europe avec un point d’honneur sur la valorisation du pagne africain. Elle participera même à plusieurs fashion-week à New-York avec cet élément de son identité première.

Avec le Label Smfashionhouse, elle a à son actif organisé deux grand évènements annuels à Atalanta en Géorgie, et est partenaire de plusieurs autres évènements. Ambassadrice de Hapaward (Hollywood Africa Prestigious Award), dont le but est de réunir autour d’une table les acteurs culturels américains et africains, pour avoir une meilleurecollaboration structurante visant à mieux valoriser la culture africaine. Cette mère de famille ne compte pas s’arrêter en si bon chemin et regorge de projets pour apporter un nouveau souffle à la jeunesse entreprenante de son pays.

« A mon sens le FIRBA doit rentrer dans les habitudes des camerounais parce-que le Cameroun doit avoir autant de festivals que de mois dans l’année. Vraiment si nous disons que nous sommes l’Afrique en miniature et que c’est un pays qui regorge de tellement de talents, nous avons besoin de plateformes à profusion. Il n’y aura jamais assez ! Le FIRBA est le bienvenu parce-que nous avons besoin que nos artistes et notre culture aient des plateformes de visibilité.

Pour moi c’est important d’associer mon image, comme pour d’autres projets. Comme vous le savez, je courres dans tous les sens, on me dit pourquoi tu courre autant, mais parce-que c’est mon travail en tant qu’artiste en tant qu’ambassadrice de la culture, de pouvoir porter tous les projets qui peuvent monter très haut l’étendard du 237, et je suis très heureuse, et vraiment privilégiée et honorée d’être associée à ce grand évènement. Ca augure des bonnes choses pour la suite, pour la culture du Cameroun ». A ajouté Queen Eteme, célèbre artiste Gospel du Cameroun.

Odile Pahai