Financement des artistes musiciens : Le projet CUHLIA voit enfin le jour

Dans un espoir d’obtenir une meilleure valorisation du travail des artistes, une plateforme de financement et d’éducation à la gestion financière a été mise sur pied. Cette plateforme s’appelle CUHLIA. Bien encrée dans une optique de proposer des solutions à l’amélioration de vie des artistes, cette initiative ouvre ainsi une porte à l’épanouissement et à la discipline financière et matérielle de ces êtres munis de spiritualité. Comme l’a expliqué Dr Isabelle Antunes lors de la présentation du projet CUHLIA à Yaoundé ce 10 mai 2022, ‘’Pour le banquier l’artiste est synonyme de risque. Si les artistes ont un compte bancaire, ils peuvent produire des œuvres et en profiter. Si les artistes ont un compte bancaire, ils peuvent produire des œuvres’’.

Il faut l’avouer, le rôle de la banque est fondamental, ceci afin de financer les projets, les enregistremenst dans les studios, les tournées entre autres. Durant la présentataion, le Dr Isabelle Antunes s’est arrêté sur l’exclusion financière des artistes, de la stratégier entrepreuriale inclusive, des artistes non bancables à des banquiers capables et sur le résultat du projet pilote CUHLIA.

Il faut noter que lorsqu’il n’y a pas de banque ce sont les humains qui s’en occupent et ceux-ci ne versent pas automatiquement les royalties, ce qui fait que lorsque certains artistes n’ont pas de compte bancaire, ils ne peuvent donc pas avoir accès à leurs royalties. Ce projet inclut dont une implication responsable des artistes afin de mieux diligenter leurs revenus et leurs activités. Pour cela ils ont besoin des mécènes, des subventions, des sponsoring, l’usage du Crowdfunding etc, qui quelquefois demeure incertain, irrégulier, sans règle et compétitif.

Ce processus d’inclusion financière est révolutionnaire et compte s’étendre partout en Afrique, et le Cameroun est le premier pays a pouvoir en bénéficier. En effet, les artistes musiciens n’auront plus à se tracasser pour des problèmes financiers et pourront au fur et à mesure recevoir une éducation financière inclusive. L'établissement financier "La Régionale d’Epargne et de Crédit S.A." est l’un des partenaires banquier de ce projet innovateur, ainsi que Didier Awadi (célèbre artiste/Producteur Sénégalais) qui en est l’ambassadeur.

Un clip a d’ailleurs été produit avec un collectif d’artistes locaux pour lancer le mouvement et il sera bientôt sur les plateformes digitales de téléchargement. Notons que la plateforme « Afrotunes » est également l’une des partenaires de cette initiative d’inclusion financière des artistes qui viendra révolutionner cet espace de créativité et d’évasion. L’apport des médias étant primordiale, un accompagnement est pévu à cet effet.

Odile Pahai