Célébration des 50 ans de l’Unité Nationale Camerounaise : Le MINJEC en visite à la prison de Nkongsamba

Le jeudi 12 mai 2022 le Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique (MINJEC) Mounouna Foutsou s’est rendu à la prison centrale de Nkongsamba à l'effet de rendre une visite aux personnes incarcérées dans ladite prison. Proche de la jeunesse et oeuvrant au qotidien pour le bien-être des populations, le Ministre a apporté un soutien et du réconfort aux citoyens camerounais incarcérés dans cette prision. Cette action rentre sans conteste dans le cadre de la cohésion sociale et celui de l’unité nationale. En effet, à quelques jours de la célébration de la Fête Nationale du Cameroun qui amorce ses 50 ans, le Ministre a fait des descentes stratégiques dans plusieurs localités.

Le représentant des pensionnaires a dument remercié cette action citoyenne du Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique pour cette marque d'attention à eux réservée, une attention qui démontre selon lui que : « nous ne sommes pas des laissés pour compte » a-t-il répété.

Par la suite, ce dernier a présenté les différents ateliers mis sur pied au sein de cette prison et qui permettent une reconversion voire une formation professionnelle des détenus, bien que ceux-ci enregistrent des difficultés. « Nous vous supplions papa, venez encore à notre aide », a-t-il introduit à l’endroit du MINJEC.

Dans son mot de bienvenue, Terence Sama, régisseur de la prison principale de Nkongsamba, a accueilli le membre du gouvernement tout en se réjouissant du choix porté sur cette maison carcérale. Faisant le point sur les promesses du Minjec aux prisonniers, il fait ce constat : l’Aide aux jeunes, à savoir le paiement des contraintes par corps qui a été fait par le Ministre, aussi, la mise à disposition du matériel pour promouvoir la réinsertion des jeunes à également été fait. « En ce qui concerne ses promesses envers la prison principale de Nkongsamba, Monsieur le ministre, vous avez tout réalisé ».

La levée symbolique d'écrou a été effectuée à l’endroit de certains pensionnaires. Il s'agissaitt des 20 détenus qui ont eu l'accompagnement du MINJEC dans le paiement des fonds de contraintes de corps.

Il faut rappeler que certains pensionnaires s’adonnent à de nombreuses activités récréatives. Ceux-ci sont quelquefois amenés à les commercialiser leurs productions au sein de la prison et même en dehors. La présentation des réalisations des pensionnaires ont donc été présentés. Il s'agit notamment de sacs, de paniers, des babouches, des tableaux, faits à la main à partir de différents matériaux.

Au début de son propos liminaire le Ministre s’est exprimé ainsi : « on m'avait préparé un discours quand je venais, mais au regard de l'enthousiasme et de votre accueil, je préfère vous parler avec le cœur ».

Dans cet élan sentimental, Mounouna Foutsou, dit toute sa gratitude au régisseur et aux pensionnaires pour l'accueil à lui a été réservé. Il continué ses propos en rétroquant : « Ma présence ici est une hautes instructions du président de la République qui a toujours pensé à tout camerounais où qu'il se trouve, dans le bonheur ou dans le malheur ». Il a ensuite poursuivit en se réjouissant du fait que la prison principale de Nkongsamba remplit déjà les missions du Minjec en ce qui concerne l'accompagnement des jeunes en difficulté à travers notamment les différentes réalisations.

Toutefois, il reconnaît que ce projet doit pouvoir englober d'autres services pour que les pensionnaires puissent bénéficier de tous les services offerts par ce programme qui doit concerner toutes les catégories de jeunes dans leur insertion économique et socioprofessionnelle. Et cela passe par le Réarmement moral civique et entrepreneurial. ce Reamorce, permettra à ce que vous puissiez à la sortie d'ici, sensibiliser les autres jeunes. C'est ainsi qu'il leur promet que des productions de la MINJEC WEB TV seront réalisées désormais ici afin de mettre en avant ce qui est fait ici et pouvoir valoriser cela. Aussi, il préciser que dans le cadre du PTS-JEUNES, il a été mis sur pied des clusters, et ils les invite à se former en cluster afin de pouvoir vendre leurs produits et réalisations à l'extérieur à de meilleurs coûts.

Ainsi, pour accompagner les dons, il remet un don de 500 000FCFA aux pensionnaires et rassure qu'il prendra un échantillon de chaque produit afin de valoriser les oeuvres de la Jeunesse carcérale de Nkongsamba ailleurs et dans la Diaspora. pour finir, il exhorte les pensionnaires à être des modèles au regard de la formation en Reamorce qu'ils ont reçu.

Les pensionnaires ont par la suite procédé à une remise de présent destiné au Ministre.

En prélude à la visite du Minjec, tous les prisonniers ont suivi un réarmement Moral, civique et entrepreneurial de deux jours grâce à l'expertise des cadres du ministère sous la conduite d’Ignace Mbom, chef service de la promotion de l'insertion sociale des jeunes à la direction de l'insertion sociale des jeunes et du volontariat.

Le Ministre a lui-même procédé à un don. Il s’agissait d’un kit informatique (03 ordinateurs complets Pentium 4), un Kit COVID constitué de savon, seau, masques et gel hydroalcoolique, et d’un Kit alimentaire composé de sacs de riz, cartons d'huile végétale, de tomate et des sacs de sel.

Odile Pahai