EL HADJ IDDY MAMA Président National d ACIC et President Du conseil Exécutif de la communauté musulmane du Cameroun

Cameroun : Les musulmans réclament le Hadj IDDY MAMA comme de Président de la Commission Nationale du HADJ

Le Chef de l’Etat Son Excellence Paul BIYA a récemment accordé (31 mai) une subvention d’appoint de 1.000.000.000 de Francs CFA à la Commission Nationale du Hadj 2022. Cette décision a été vivement saluée par la communauté musulmane du Cameroun. Toutefois, il réside certaines réclamations suite au rôle joué par le MINAT (Ministre de l’Administration Territoriale) datant du 27 mai dernier.

Le MINAT Paul Atanga Nji a assuré que chacun des plus de 4300 pèlerins camerounais qui vont effectuer le cinquième pilier de l’Islam (Hadj), proviendra de ladite administration. La somme prévue étant de 3.294.000 FCFA par personne pour se rendre à Médine (Mecque), somme qui a subit une petite augmentation différemment de l’année 2019 qui s’élevait à 2.242.000 FCFA, ce qui implique une aumentation considérable de 1.052.000 de CFA (46,92%).

Ce nouveau prix du Hadj a aussitôt levé une polémique dans le milieu musulman camerounais, cependant le MINAT Paul Atanga Nji a ajouté que certains coûts avaient augmentés (restauration, hébergement, déplacement…) ainsi que les frais de visa de l’ordre de 109.000 FCFA, le transport interne par le bus de 175.000 FCFA, ainsi que le taux de change du Dollars (monnaie utilisée).

Face à ce dilemme, ce jeudi 02 juin 2022, le Président de l’Association Culturelle Islamique du Cameroun (ACIC) a tenu à adresser un courrier à Son Excellence Paul BIYA, Président de la République. L’intégralité de ce courrier a été rédigé comme suit :

Excellence Monsieur le Président de la République,

Par le biais de la correspondance N°433/CF/SG/PR du 31 mai 2022 au Ministre d’Etat Scrétaire Général Présidence adressée au Ministre des Finances, vous avez instruit la mise à disposition d’une somme d’un milliard (1 000 000 000) de Francs CFA au titre de la subvention d’appoint au prix du hadj pour l’année 2022. Cette marque de consiération à l’endroit des pèlerins camerounais honore toute la communauté musulmane et illustre à suffisance votre sensibilité aux problèmes de la tarification du hadj tant décrié.

Veuillez accepter Monsieur le Président de la République les sincères remerciements de la communauté musulmane pour ce soutien exceptionnel.

Excellence Monsieur le Président de la République, en date du 28 mai 2022, l’ACIC a sollicité votre abitrage au sujet de l’injonction du MINAT à l’origine de l’exagération des tarifs du hadj au Cameroun. Votre prompte réaction à cette sollicitation à travers la subvention accordée pourrait certes constituer un soulagement d’appoint aux préocupations tarifaires (si la gestion obéit aux principes de transparences et d’équité) mais ne saurait à jamais être une solution.

Monsieur le Président de la République, le transfert des compétences organisationnelles du Hadj à la communauté musulmane sous la supervision de l’Etat du Cameroun constitue le principal défi de l’heure. Nous réitérons à ce titre, notre sollicitation d’arbitrage pour faire prévaloir le carctère privé du pèlerinage et permettre aux musulmans de négocier par eux-mêmes les tarifs et services du Hadj sous la supervision du MINAT.

Tout en comptant sur votre compréhension habituelle, je vous prie d’agréer Excellence Monsieur le Président de la République, l’expression de ma très haute considération.

La président National

ALHADJI IDDY MAMA