Cameroun – Distinction : L’Association Africaine des Acteurs de la Communication décerne le " Grand Prix de l’Excellence Africaine de l’Innovation Politique " à Dalami Abdoulmoumini

Déjà présent sur le terrain, Dalami Abdoumoumini, homme politique camerounais s’investit régulièrement auprès de ses concitoyens, ceci dans une optique de mettre en évidence cette unicité et cette capacité de se démarquer dans la société à travers des actions républicaines. Agissant régulièrement dans les contrées un peu éloignées, le Président national de l’UNDC (Union Nationale Démocratique Camerounaise), Dalami Abdoulmoumini mène plusieurs combats notamment celui de l’autonomisation des jeunes filles et des femmes.

Prônant sans conteste le vivre ensemble et la cohésion sociale Dalami Abdoulmoumini a reçu ce 02 juin 2022 à Yaoundé, « Le Grand Prix de l’Excellence Africaine et de l’Innovation Politique », de la part de l’Association Africaine des Acteurs de la Communication. Ce prix lui a été décerné pour son acharnement contre la pauvreté et les maltraitances diverses envers les communautés de son pays.

Réagissant régulièrement dans les médias, ce dernier n’hésite pas à donner son avis face aux inégalités que subissent certaines couches de la société. Il faut rappeler que c’est le cabinet « 2A.com » qui a remit cette distinction à ce valeureux citoyen du Cameroun. Organisant régulièrement des causeries éducatives avec les jeunes de la ville d’Obla ou encore du quartier de la Briqueterie à Yaoundé, cet homme politique propose des solutions préventives notamment dans le domaine de l’entrepreneuriat et de gestion de projets.

Mettant sur le carreau cette idéologie de mise en valeur du « Made in Cameroon », Dalami Abdoumoumini, assure qu’il sera toujours auprès de la jeunesse qui se démarque et offrira des mesures coercitives inclusives pour une production locale inhérente.

“Nous allons intensifier les actions en mettant un accent sur notre implémentation sur le triangle national en créant et en installant des comités de base et des sous sections car ne l’oubliant, 2025 frappe déjà à nos portes et c’est maintenant qu’il faut intensifier les préparatifs. Ce travail ne peut être réalisé que grâce à votre engagement et votre soutien. Dans les prochains jours, je ferai une descente dans la région de l’Extrême-Nord pour lancer effectivement ce grand chantier qui nous interpelle tous." A indiqué le Président de l'UNDC.

Parfois présenté comme l’un des premeirs candidats désigné pour la prochaine élection Présidentielle de 2025 au Cameroun, le Président de l’UNDC milite pour la paix et le partage entre les communautés. Lors de l’un de ses passages dans une chaîne de télévision locale, il a par ailleurs affirmé que la Crise dans les régions du NOSO (Nord-Ouest et Sud-Ouest) et Dans le Grand Nord peut être résolue en ayant un dialogue consensuel. Selon cet apôtre de paix, le Grand Dialogue National a été d’un grand apport dans ce processus de cessation de conflit et a félicité les résolutions et recommandations qui ont été prises en compte. L’implication des FDS (Forces de Défense et de Sécurité) demeure également un de ses combats. Celui-ci n’hésite pas à les féliciter tout en mettant en lumière le concept « Armée-Nation » dont ils portent valeureusement l’étendard.

Cette distinction octroyée par les professionnels de la Communication provenant du Cameroun et même de la diaspora africaine est une reconnaissance pour ses actions de terrain, son dynamisme et sa disponibilité pour ses concitoyens. Récemment aperçu dans une petite localité dans la région du Centre, le Président de l’UNDC a pu aider plusieurs familles en détresse à se reloger et a également contribué financièrement à l’établissement de celles-ci. Bien encré dans la lutte contre les Violences Basées sur le Genre (VBG), c’est ainsi qu’il a initié un plaidoyer afin que ces agissements cessent et que les commanditaires puissent être stoppés dans leurs élans.

Odile Pahai