Cameroun – CAY 5 : Le carrefour Pakita se dote de toilettes publiques, d’un jardin public et d’un mât d’éclairage solaire à quatre lanternes

Bien arrimé dans son rôle d’acter pour le ien-être des populations, le Maire de la Commune d’Arrondissement de Yaoundé 5 (CAY 5) Augustin BALA a pris part à l’inauguration des toilettes publiques, d’un jardin public et d’un mat d’éclairage solaire à 4 lanternes le 24 juin 2022. Cette cérémonie s’est déroulée au carrefour Pakita (sis à Essos) en présence du Préfet, des autorités traditionnelles et des invités spéciaux. Voulant ainsi conduire sa commune vers une nouvelle ère de gestion et de partage, Augustin BALA a assuré que ce genre de cérémonie sera désormais courante afin d’impacter les populations sur la question d’insalubrité et de changement de comportement.

Rappelons que la CAY 5 a deux fois de suite eu à être récompensé pour ses efforts pour la lutte contre l’insalubrité qui lui a d’ailleurs valu en 2020 et 2021, le titre de la commune la plus propre. En effet en 2020, la CAY 5 a remporté ce trophée en gagnant la somme de 50 milions e FCFA et en 2022 la somme de 70 millions de FCFA. La Maire a assuré durant cette cérémonie qu’il mettra plus d’entrain afin que sa commune demeure la plus propre du Cameroun et ce avec l’aide des populations.

« C’est avec beaucoup d’émotions et de plaisir personnel que je prends par à cette triple cérémonie d’inauguration. D’abord les toilettes publiques, ensuite le jardin public et ensuite du Mat d’éclairagepublic à 4 lanternes solaires au rond point Pakita. En cette circonstance heureuse, permettez-moi également de remercier, de féliciter tous les acteurs qu malgré les contraintes et les difficultés, se sont mobilisés pendant des mois, pour finaliser ces ouvrages qui feront désormais la fierté de ce quartier, de notre arrondissement. Je pense particulièrementr aux deux services d’hygiène Environnement et service technique de la Commune d’Arrondissement de Yaoundé 5, dont les ingénieurs ont pris la parole tout à l’heure.

Je salut particulièrement la Mairie de la ville de Yaoundé pour ses multiples facilitations. Je salut également notre partenaire "SCU La Noblesse", représenté ici par Mr Djoffang Joseph, pour son acte généreux de donation, ayant contribué à près de 50% à la réalisation de ces magnifiques ouvrages. Merci à mes collaborateurs de la Mairie qui ont veillé à la bonne exécution des travaux et merci à vous populations du quartier Essos, pour vos contributions multiples.

La double cérémonie qui se déroule en ce lieu mytique et mémorable qu’est le carrefour Pakita, est forte de symboles. Symbole pour la réputation légendaire de ce carrefour, que l’on ne présente plus, mais qui reste reconnu comme un lieu de forte fréquentation et d’animation populaire. Très fortement exposé à l’insalubrité, et au comportement incivique de toute sorte. Les investissements que nous venons de réaliser en ces lieux en partenariat avec les acteurs présentés ci-dessus, participent de notre volonté et de la politique de promotion dans notre commune, d’un environnement sain, de l’amélioration des conditions de vie des populations et d l’embéllissement général. Il participe également de notre engagement, à promouvoir pendant toute notre mandature, le concept ‘’un carrefour-une toilette public à Yaoundé 5.

Concept lancé il y’a bientôt deux ans et dont l’objectif principal reste l’assainissement de tous nos espaces publics. Ce concept vise en réalité à doter les grands carrefours et espaces de grands rassemblements de la Commune d’Arrondissement de Yaoundé 5, des lieux d’aisance et des cadres hygiéniques appropriés, et adaptés à la satisfaction des besoins humains élémentaires.» A soumis le Maire lors de son discours de circonstance.

« C’est avec un réel plaisir que je me permets de prendre la parole ici pour vous faire un descriptif technique des toilettes publiques du quartier ESSOS au lieu-dit "Carrefour Pakita". Il est tout de même nécessaire de rappeler que c’est un projet qui émane d’un concept  "un carrefour, une toilette" initié par le Maire de la Commune d’Arrondissement de Yaoundé 5 et donc vous avez la chance de voir le deuxième chef d’œuvre réalisé aujourd’hui.

En effet, c’est un ouvrage qui est construit sur un terrain d’une superficie de 55 m2. La surface d’emprise du bâtiment recouvre la totalité de cette surface. Le projet a été conçu par les Services Techniques de la Mairie et il est composé de trois parties fonctionnelles à savoir :

• La première partie qui est le Hall d’entrée ou est installé un gestionnaire et sera équipé d’un bureau.

• La deuxième partie est le bloc toilette femme qui est équipé de quatre (04) WC à l’anglaise, trois (03) lavabos et d’un espace de rangement ;

• La Troisième partie, c’est le bloc toilette Homme qui est équipé de deux trois (03) WC à l’anglaise, deux (02) urinoirs et trois (03) lavabos.

Il à noter que cet ouvrage dispose d’une caméra de surveillance analogique DVR dans chaque bloc toilette et un cubitainer de réserve d’eau de 5000 litres a été prévu dans ce projet en cas d’éventuels disfonctionnement de la Camwater. Chère population, les toilettes publiques du quartier ESSOS Pakita ont été entièrement financé en fonds propres par les caisses de la Mairie.

Ce projet va œuvrer pour l’assainissement, atténuer l’insalubrité et l’incivisme tout en maintenant la propreté sur un bon rayon dans cette zone. Je ne peux finir mes propos ici, sans tout de même vous rappeler que nous sommes toujours à la recherche des espaces disponibles dans différents carrefours ou endroit a forte population pour implanter ce projet ‘’un carrefour, une toilette" : qui est autre que celui de notre visionnaire, valeureux et dynamique Maire, Monsieur Augustin BALA. » A réagit le Chef de projet.

Odile Pahai