Cameroun - École supérieure internationale de guerre de Simbock : La 17ème promotion célébrée

En compagnie du ministre français des armées , le Ministre Délégué à la Présidence chargé de la défense Joseph Beti Assomo a présidé la cérémonie de remise de parchemins aux stagiaires de la 17ème promotion de l'Ecole Supérieure Internationale de Guerre (ESIG), 60 officiers issus de 21 nationalités ont pris part durant 11 mois aux enseignements académiques et opérationnels.

Entrés en stage depuis le 02 septembre 2021, c'est ce mardi 26 juillet 2022 que les stagiaires de l'ESIG sont sortis munis d'un master 2 en stratégie et d'un Brevet d’enseignement militaire supérieur du second degré (BEMS2). Durant leur formation, ils ont reçu des enseignements opérationnels avec des visites au sein des garnisons et des expéditions à l'étranger.

À l'aune du discours du Colonel Tiokap Pierre Loti, Commandant de l'ESIG, l'on apprend que les stagiaires ont été assidus et professionnels « avec l'apparition de nouvelles formes de conflit, il est nécessaire de s'arrimer aux nouvelles données» argue le Commandant. En marge de la visite du Président français Emmanuel Macron, le ministre français des armées Sébastien Lecornu présent à Simbock a scandé l'hymne de la coopération entre la France et le Cameroun, il révèle que les présidents camerounais et français vont tabler sur les nouveaux accords de défense reliant leurs pays.

Concernant l'ESIG, il a magnifié le génie militaire formé dans cette institution, depuis 1983, c'est la première fois qu'un ministre français des armées foule ses pieds au Cameroun. A son tour, le Ministre Joseph Beti Assomo a célébré la coopération bilatérale entre la France et le Cameroun, tout en affirmant le principe de coopération multilatérale du Cameroun avec le renouvellement des accords avec la Russie. Il a en outre tenu des propos élogieux envers l'ESIG qui est selon lui, une école militaire de référence en Afrique. Au terme de la cérémonie ponctuée par la remise des cadeaux entre les deux ministres des prix ont été remis aux meilleurs stagiaires.

 

Le lieutenant colonel Nana 2 du Cameroun a reçu le prix de la meilleure fiche de géopolitique.

- Meilleur article de réflexion personnelle : Lieutenant Colonel Alzoum Seyni du Niger

- Meilleur mémoire de géopolitique : Lieutenant Colonel N'Drin Bandama de la Côte d'Ivoire.

- Prix de la Francophonie : Commandant Dwale de l'Ouganda.

- Prix spécial décerné au Capitaine de vaisseau Toga Fotso du Cameroun, Président de la 17 ème promotion.

- Prix de l'Excellence décerné au Lieutenant Colonel Damboura Gabana du Cameroun.

En guise de rappel, L’ESIG de Yaoundé, créée en 2005 par décret du président de la République, fonctionne en partenariat avec la France. D’abord nommée Cours supérieur interarmées de défense (CSID), elle deviendra ESIG en 2013.

Cette école forme des officiers supérieurs des armées et de la Gendarmerie. Ses apprenants ressortent nantis d’un Brevet d’enseignement militaire supérieur du second degré (BEMS2) reconnu comme équivalent à celui de l’école de guerre de Paris.

Yahaya Idrissou