Révélations fracassantes d’Alice MAGUEDJIO sur les pratiques administratives qui tuent les commerçants au Cameroun

Invitée du célèbre présentateur JSK sur Media Prime TV, la présidente du SYCODEW (Syndicat des Commerçants détaillants du Département du Wouri) a fait des révélations sur les mauvaises s pratiques des agents de l' Etat qui mettent en péril les commerces dans les Marchés.

Elle est la première femme présidente du Syndicat des commerçants détaillants du Wouri (Sycodew) et membre de la Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat (CCIMA) du Cameroun.

Elle est aussi la directrice de publication du magazine Échos des marchés, qui a pour vocation l'actualité des marchés camerounais. C'est donc la porte parole de pkus de 45000 commercants des marchés du département du wouri qui était l'invité de JSK la semaine dernière. Celle qui au quotidien mene un combat rude pour la preservation des droits des commercants n' est pas passée par quatre chemain pour deballer tout aur les mauvaises pratiques des agents de l Etat qui minent l activité commerciale dans les marchés. Au premier banc des accusés, Alice Maguedjio présente, les contrôleurs des impots, les Mairies, et les agents du Mincommerce comme les bourreaux des commerçants dans les marchés au Cameroun.

" Les commerçants vont vous dire : Les impôts vont nous tuer. Mais l'Etat du Cameroun vous dira que les commerçants ne payent pas les impôts...Entre ce qu' ils déboursent et ce qui atterit dans les caisses de l' Etat, il y'a les hommes en cravate qui récupèrent les restes. " déclare t'elle pour fustiger la corruption qui sévi dans les services en charge des impôts.

Elle précise que les contrôleurs des impôts pratiquent l' usure du temps pour pousser les usagers à ceder à la corruption : " Vous allez pour payer les impôts,ils vous disent allez et revenez jusqu'à ce que vous vous fatiguez et finissez par leurs proposer quelques choses ...on donne pour avoir la paix.."

La commerçante salut néanmoins le travail du Directeur des Impôts qui a dématérialisé le payement des taxes désormais possible par voie d' internet. Alice Maguedjio indexe aussi les agents communaux qui prélève parfois à tord les taxes sur l'occupation temporaire de Voie Publique( OTVP). "Est ce qu' on peut être temporaire et permanent en même temps? " S' interroge t''elle avant de poursuivre : " Un commerçant qui occupe sa boutique depuis plusieurs années ne saurait être qualifié de temporaire. C' est déjà une grosse arnaque.." La Directrice de Publication du Journal Echo des Marchés ne manque pas dans cette sortie d' éclabousser les agents controleurs des prix . On dirait que ces contrôleurs là ne veulent pas que les commerçants soient en regle " pour entretenir la corruption pense t' elle.

Donald Zang Manga