Cameroun – CAY 5/Infrastructures : Augustin BALA redynamise les populations de Mvog-ada avec un nouveau tronçon de route

Mr propre comme il est dorénavant surnommé, ne cesse d’élargir son champ de vision à travers les nombreuses réalisations de sa circonscription. Il s’agit bel et bien du Premier Magistrat de la Commune d’Arrondissement de Yaoundé 5 (CAY 5) Augustin BALA, qui depuis son arrivée apporte un renouveau et une nouvelle ère, face au rayonnement des infrastructures réalisées.

Misant sur la droiture et l’accomplissement des promesses faites, Augustin BALA, très proches des populations de son arrondissement a marque la journée du 28 juillet 2022 avec le lancement officiel du tronçon de route Mvog-ada/Montesquieu/Poste centrale. La particularité de ce nouvel axe est qu’il a été pensé et initié par lui-même, étant un natif de Mvog-ada, cette réalisation vient à point nommé dans les grandes réalisations que s’est fixé le Chef de l’Etat S.E. Paul BIYA Président de la République du Cameroun et Président National du RDPC (Rassemblement démocratique du Peuple Camerounais).

Cette cérémonie inaugurale a été ponctuée par la présence très remarquée des différentes communautés présentes telles que celle du Noun, du Grand Nord, du Centre et du Sud. Ces derniers ont dit leur enchentement de pouvoir à nouveau être libres de se déplacer, libres d’avoir un accès facile avec les véhicules de transport, mais surtout libres d’êtres exempts d’agressions et de grand banditisme. Le Maire de la CAY 5 a vivement remercié la Ministre de l’Habitat et du Développement Urbain Célestine Ketcha Courtès pour cet accompagnement et a convié les populations environnantes à plus de vigilance et de discipline.

« L’entreprise chargée d’exécuter les travaux est ‘’Le gravier SARL’’. Le délai est de 4 mois. La r éalisation d’un ouvrage comme celui que nous nous apprêtons à construire ici, n,’est pas l’affaire du Maire où de l’entreprise des travaux, elle est l’affaire de tous. Chacun à sa place peut et doit y contribuer. A cet effet et tout au long des travaux programmés, j’attends de vous discipline, tolérance et patience afin de permettre à l’entreprise de travailler sereinement et que dans 4 mois exactement, nous nous retrouvionsici même pour la cérémonie d’inauguration et de mise en service de cette nouvelle route.

Il s’agit de résoudre le problème d’embouteillage, dont nous étions victimes jusqu’ici au niveau de Montesquieu, vous-même vous avez vécu cela ces derniers jours pour partir de Mvog-ada pour la poste centrale, où alors pour partir de la poste centrale-Mvog-ada-Essos, nous avions un véritable calvaire. Il fallait donc penser à ouvrir cette nouvelle route qui donnera sur la poste centrale, ce qui fait que les usagers de la route, les populations qui voudront rallier les deux points de la ville auront deux possibilités. Soit vous passez par l’axe de Montesqui-Mvog-ada-Dispensaire, soit alors vous empruntez cette nouvelle route.

Et puis aussi il faut avouer que cette zone était une zone d’insécurité, une zone même de défécation, on doit le dire, des sans-abris et autres. Et vous avez vu passer par le marché du Mfoundi qui est resté jusque là très insalubre et donc cette route permet de résoudre à la fois plusieuirs problèmes. Le problème de la mobilité urbaine, le problème de la résolution des embouteillages de Montesquieu, le problème de la résolution de l’insécurité et le problème aussi de la résolution de l’insalubrité que nous avions jusqu’ici au niveau du marché du Mfoundi. » A renchérit le Maire Augustin BALA.

« Aujourd’hui en effet, il s’agit du lancement des travaux de la route Mvog-ada après l’Hôtel Caveau, Poste centrale en traversant les rails et le marché Mfoundi pour arriver à la poste centrale. Je me ferais un réel plaisir de vous présenter un descriptif technique en quelques mots la consistance des travaux effectués. Il s’agit en effet d’une voirie qui couvre un linéaire total de 880 et les amorces de 15m, avec une largeur variante de 7 à 10 mètres. L’assainissement à réaliser ici est constitué des caniveaux et des cunettes en bétons armés qui seront avec des bordures T2 et CS2 de chaque côté.

On va également amenager des trottoirs de 1m pour permettre aux populations piétonnes de pouvoir se déplacer. Il y’aura également des avaloirs qu’on va amenager dans chaque coins pour drainer les eaux de ruisselement vers le canal du pady. La chaussée quant à elle, aura deux parties de revêtements. La première sera faites en pavés autobrocant de 13cm avant la traversée des rails, et l’autre partie sera en béton butimineux de 4cm d’épaisseur qui va évoluer jusqu’à la poste.

On se chargera de bien effectuer les terrassements adéquats, pour rattraper le niveau des rails avec des purges, ensuite on fera un traitement de nids de poules pour permettre de placer le revêtement en béton butimineux. De plus, on a prévu de placer des signalisations à la traversée de rails avec la mise en place d’un passage à niveau, ainsi que des gade du corps pour la sécurité, et aussi des pannaux de signalisation métalliques de type AB.

C’est un projet qui est issu d’un financement du MINHDU de l’exercice 2022 et qui sera exécutée par une entreprise locale de la place pendant une durée de 4 mois pour un montant total de 142 millions de FCFA. Le projet de bitumage de cette voirie servira non seulement de voie de contournement pour limiter les embouteillages, les services de raccordements à la poste centrale et à d’autres voiries de son entourage. De plus elle servira à offrir à la commune de Yaoundé 5, une autre voie d’accès autre que celle de Montesquieu qui est constamment embouteillée, mais beaucoup plus pour limiter la délinquance juvénile et l’insalubrité que sévit cette zone, tout en facilitant ainsi la mobilité des véhicules ainsi que de piétons. » Ajoutera l’ingénieur des travaux.

Odile Pahai