MINJEC : Salvador NKONDJO apporte son expertise au Cameroun à travers MEDCAMSWISS

Le Ministre de la jeunesse et de l’Education Civique (MINJEC) Mounouna Foutsou dans ses attributions de placer au firmament la jeunesse entreprenante a reçu en audience ce 08 août 2022 le Directeur Salvador NKONDJO, Président de l'Association des Médecins d'origine camerounaise exerçant en Suisse (MEDCAMSWISS) et promoteur de la campagne médico-chirurgicale organisée dans la région de l'Ouest Cameroun qui se tiendra du 11 au 20 Août 2022.

L’objectif de cette rencontre revêt plusieurs réalités telles que la collaboration succincte entre MEDCAMSWISS, le MINJEC et la jeunesse du Cameroun. Ce tête à tête visait foncièrement un échange stratégique sur les motivations du promoteur quant à l'organisation de la campagne médico chirurgicale et de remercier son excellence Monsieur le Ministre de la Jeunesse et de l'Education Civique Mounouna Foutsou, pour son parrainage et l'octroi de certaines facilités nécessaires à l'operationalisation de ladite campagne.

Dans son adresse à la jeunesse du 10 février 2022, le Président de la République S.E Paul BIYA, a comme par le passé, réaffirmé son engagement manifeste en appelant la diaspora à s'impliquer et à s'engager dans la dynamique républicaine d'émergence du pays. C'est dans cette optique que le Docteur Salvador Nkondjo, Président de l'association des médecins d'origine camerounaise exerçant en Suisse (MEDICAMSWISS) a entrepris la mise en œuvre d'une campagne médico chirurgicale qu'il organise du 11 au 20 Août 2022 dans la région de l'Ouest Cameroun avec le soutiens de ses partenaires médecins suisses.

De ce fait, au regard de l'ancrage de cette initiative aux orientations stratégiques et aux missions dévolues au MINJEC/PARI-JEDI, notamment celle relative à la promotion de la participation volontaire directe ou indirecte de la diaspora à l'œuvre de construction nationale, un échange avec le promoteur de la campagne sus-évoquée pourrait ainsi rassurer ce dernier quant à l'intérêt qu'accorde les pouvoirs publics sur les actions de la diaspora pour le développement de la Nation.

D’entrée le Ministre de la Jeunesse a axé son propos sur un rappel sur l'importance de la diaspora camerounaise pour le développement durable et la volonté constante du Chef de l'État, S.E.M. Paul BIYA à accompagner les initiatives de la Diaspora camerounaise. A ce titre, le Ministre MOUNOUNA FOUTSOU a évoqué la mise en place du Projet Diaspora Local Youth Joint-venture (DIALYJ) en faveur des jeunes de la Diaspora. La diaspora étant un maillon fort de cette jeunesse qui en redemande, cette collaboration augure des lendemains meilleurs dans le domaine de la santé publique et également dans l’illustration de la croissance économique du pays.

Le Docteur Salvador NKONDJO, médecin dermatologue et par ailleurs Président de l'association des médecins d'origine Camerounaise exerçant en Suisse (MEDICAMSWISS) a fait savoir que l'association qu'il conduit est composé de 90 médecins qui ont opté d'apporter leur contribution au développement de leur pays d'origine, le Cameroun. Pour cette initiative, il a mobilisé un bon nombre de talents afin d’aider les populations de plusieurs régions du Cameroun.

Dans son intervention, il s'est réjoui d'apporter sa contribution au développement du pays et s'est dit encouragé par le dispositif local en vue de l'accompagnement de la Diaspora. Il y est revenu sur le parcours de cette jeune association qui bénéficie de soutiens divers des groupes de médecins suisses, partenaires de la campagne médico chirurgicale dont il est le promoteur. Il a ainsi énuméré l'ensemble des actions menées en faveur de la mobilisation des équipements médicaux et qui seront mis à la disposition à l'hôpital de Foumban, dans la région de l'Ouest Cameroun.

Le jeune docteur n'a pas manqué de témoigner sa gratitude au Ministre pour les facilités octroyées en faveur de l'opérationnalisation de ladite campagne. Il faut rappeler que cette campagne est accompagnée par l'ambassade Suisse au Cameroun et bien d'autres partenaires locaux.

Le MINJEC a par la suite réaffirmé l'engagement du Gouvernement Camerounais en faveur du retour et de l'insertion des camerounais de la Diaspora. Dans ce sillage, il a invité son hôte et ses compères à ''toquer aux bonnes portes'’ afin d'éviter les arnaques diverses décriées au sein des médias. Il recommande ainsi de se rapprocher des institutions étatiques telles que le Ministre de la Jeunesse et de l'Education Civique à travers son Programme d'Aide au Retour et à l'Insertion des Jeunes de la Diaspora (PARI-JEDI). Pour lui, la contribution de la Diaspora au développement est indéniable. De ce fait, il a réaffirmé l'engagement du Minjec à accompagner de telles initiatives de la Diaspora. Le Ministre a instruit la création d'une plateforme de travail et d'échanges avec ces jeunes de la Diaspora établis en Suisse

En achevant son propos, le jeune médecin a souligné le changement de mentalités observé dans le rapport des camerounais de la Diaspora avec leur pays. Il y apprécie les efforts du Gouvernement Camerounais en faveur de leur retour et leur insertion Socioéconomique au Cameroun. Dans ce sens, il s'est dit disposé à accompagner le MINJEC dans son projet de récupération de ces expertises pour le développement du pays. C’est ainsi que s’est achevée cette rencontre de haut volt qui permettra sans nul doute une perméabilité dans la gestion des ressources entre les camerounais de la diaspora et le Gouvernement Camerounais.

Odile Pahai