CAMEROUN : RETRAIT DES PRODUITS NOURISHKA : La LCC demande au Ministre de la Santé Publique de généraliser la mesure

Les réseaux sociaux ne cessent de partager la réaction de la Député du PCRN Nourane Fotsing, suite à sa décision de fermer toues les agences Nourishka du Cameroun. En effet, une décision du Ministère de la Santé Publique datant du 09 août 2022 a sommé la Député Nourane Fotsing (qui est également entrepreneur et opérateur économique) de suspendre toutes les activités de commercialisation des compléments alimentaires et des boissons diététiques.

Cette décision signée du ministre de la Santé Publique Malachie Manaouda émet la circonstance de « l’autorisation » des produits commercialisés par Nourishka Cosmétiques qui n’auraient pas au préalable eu cette autorisation de son département ministériel avant la commercialisation. Ainsi suite à ce communiqué, la député a décicé de fermer toutes ses agences du Cameroun.

Un reportage de la chaîne de télévision France 24 a également cité la Député comme étant l’une des instigatrice du blanchiment de la peau des femmes au Cameroun à travers ses produits cosmétiques buvables, d’où l’acharnement constaté dans les médias et les réseaux sociaux.

 

La Ligue Camerounaise des Consommateurs (LCC) par la voix du Président Delor Magellan Kamseu Kamgaing a aussitôt fait un communiqué ce jeudi 11 août 2022 suite à cette décision. La quintessence de ce communiqué de la LCC a été rédigée comme suit :

COMMUNIQUÉ DE PRESSE N 44/DNQ/SG/PE/LCC/2022

Yaoundé, le 11 Août 2022

INTERDICTION DE LA VENTE DE CERTAINS COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES DE L'ENTREPRISE NOURISHKA

La Ligue Camerounaise des Consommateurs salue la mesure conservatoire du ministre de la Santé Publique

Suite à la sortie du ministre camerounais de la santé publique, retirant du marché certains compléments alimentaires commercialisés, par l'entreprise Nourishka, la Ligue Camerounaise des Consommateurs (LCC), salue cette décision vigoureuse et salutaire du dynamique chef du Département de la Santé Publique.

Toutefois notre organisation citoyenne, qui occupe les fonctions de Vice-Président, dans les bureaux de plusieurs Comités Technique d'élaboration de normes à l'ANOR et qui travaille étroitement, dans divers domaines avec le ministère de la santé publique, souhaite que le Ministre, prenne la même mesure sur d'autres produits de la même catégorie, qui polluent l'espace commercial, sans autorisation. Mettant en péril la santé des consommateurs. La LCC, conseille à l'entreprise Nourishka de se conformer à la réglementation en vigueur, en se rapprochant de l'Agence des Normes et de la Qualité (ANOR), pour formuler l'expression du besoin de l'élaboration d'une Norme Camerounaise relative aux compléments alimentaires. Puis obtenir l'autorisation de mise sur le marché du ministère de la santé publique.

La Ligue Camerounaise des Consommateurs, regrette la décision hâtive et émotive de l'honorable Nourane FOTSING, de fermer la porte de son entreprise, pourtant d'autres produits commercialisés, conformément à la réglementation en vigueur ne sont pas concernés par l'Acte du Ministre de la santé publique. La LCC suggère de revenir sur cette décision précipitée, pour permettre aux consommateurs des autres marques de Nourishka, de continuer à s'approvisionner, en produits de qualité.

Delor Magellan KAMSEU KAMGAING