Economie Numérique - Huawei: Le programme Seeds for the Future 2022 a organisé l’interview finale dans les villes de Douala et Yaoundé

Dans sa pluralité infinie, le programme « Seeds For The Future 2022 » de Huawei a finalement terminé avec la phase de l’interview de cette édition 2022. Rappelons que le ceprogramme travaille de concert avec le Gouvernement Camerounais dans l’implémentataion du trandfert de compétence et la valorisation consensuelle de l’économie numérique à travers les TIC. D’où cs différentes étapes de formation de la jeunesse pour un plan de développement structurel sur la Stratégie Nationale de Développement.

Comme à l’accoutumée les villes de Yaoundé et de Douala, ont eu a accueillir 43 étudiants à l’étape de l’interview finale « Seeds for the Future 2022 ». Elle s’est déroulée le jeudi 4 Août 2022 à l’hôtel Djeuga Palace de Yaoundé et à l’Université de Douala. Les différents étudiants ayant participés à cette interview finale ont été choisis lors de l’examen écrit de présélection qui s’est déroulé le 15 Juillet 2022. Les candidats ont chacun traversés l’examen oral devant un jury composé d’un représentant du MINESUP, (Ministère de l’Enseignement Supérieur), d’un représentant du MINPOSTEL, (Ministère des Postes et Télécommunications) et également de deux enseignants certifiés de la « Huawei ICT Academy » qui ont terminé le tableau.

Il faut noter que l’interview finale est la 2ème étape avant d’atteindre le programme « Seeds For The Future 2022 ». Donc elle est nécessaire et cruciale. Les 43 étudiants ont parallèlement pu répondre aux questions face à ce jury avec des axes tels que ceux de la 5G, de l’Intelligence Artificielle, du Cloud Computing, du Big Data, de l’Internet des Objets et des TIC. Cette phase stratégique avait également pour but de promouvoir leurs capacités à mieux implémenter toutes ces données au quotidien et de pouvoirs les mettre en pratique sur plan de développement structurel engagé.

« Seeds for the Future » est un programme prioritaire des activités à responsabilité sociale Huawei, ce programme à but non lucratif qui s’inscrit dans le cadre du transfert de compétences à la jeunesse camerounaise initié par Huawei, suivant l’accord de partenariat dans le domaine des Technologies de l’Information et de la Communication signé entre le gouvernement du Cameroun et Huawei le 03 Septembre 2018, sous la haute consigne de S.E. M. Paul BIYA, Président de la République du Cameroun. En effet, Huawei s’est engagé à s’appuyer sur ses expériences internationales dans plus de 170 pays dans le monde, pour aider le gouvernement camerounais à développer une Stratégie Nationale de Développement de l’Economie Numérique, cela passe non seulement par la technologie, mais aussi par la formation et le transfert de compétences à la jeunesse qui est l’un des leviers indispensables au développement de l’économie numérique du Cameroun ». Indiquera Mme Edmonde DJIOKENG TEBOH, Directrice des Relations Publiques de Huawei zone CEMAC.

Les différentes universités partenaires de ce programme ont vus des candidats sereins et déterminés à la fin de cette phase d’interview. Rappelons que Huawei collabore depuis plusieurs années avec ces uniersités dans différents programmes intégrés pour les étudiants et les enseignants. Pour le cas du programme « Seeds For The Future 2022 », il s’agit de 6 établissment de l’enseignement supérieur que sont :

- l’Université de Douala,

- l’Institut Universitaire de la Côte,

- l’Université de Buea,

- l’Institut Africain d’Informatique du Cameroun,

- l’Ecole Nationale Supérieure des Postes, des Télécommunications et des Technologies d’Information et de la Communication,

- l’Ecole Nationale Supérieure Polytechnique de Yaoundé.

« Tout s’est bien passé. C’est déjà un exploit d’avoir réussi l’écrit ». A conjugué le candidat M Alexandre DEMBELE, étudiant de l’Institut Universitaire de la Côte de Douala.

« Très heureuse d’avoir participé car j’ai beaucoup appris dans le cadre de ce concours. Des préparatifs à l’interview en me confrontant aux autres étudiants, je me sens mieux outillée dans la maîtrise des technologies de l’information et de la communication grâce à Huawei ». A continué Mlle Racheal NKONGHO TAFONGOH, étudiante de l’Université de Buéa. Face à autant de détermination, les étudiants se sont dits confiants et rassurés.

Les 4 membres qui constituaient le jury ont été répartis dans les deux villes. Pour cette phase stratégique, les membres du jury au nombre de 4 ont simultanément été subdivisés à Yaoundé et à Douala. Ceux de la capitale politique ont eu comme intervieweurs M. Germain KOUKOLO KOUKOLO, DAG au MINPOSTEL et Mme Marthe Solange MBALLA, Sous-Directeur de l’assistance aux étudiants MINESUP représentants leurs administrations respectives. Et ceux de la capitale économique ont eu comme intervieweurs le Dr Joseph MVOGO, Chef du Département Génie Informatique à l’IUT de Douala et Mr WIRNKAR Basil, Enseignant à l’Université de Buea, tous deux instructeurs de la « Huawei ICT Academy » au Cameroun.

« Très ravi de voir les effets liés au succès de l’introduction des cours sur Huawei Technology dans nos universités. Vous voyez les étudiants sont très enthousiastes et sereins car ils sont persuadés qu’ils seront des ingénieurs bien formés capables de contribuer au développement de l’économie numérique dans notre pays grâce à Huawei ». A assuré Mr WIRNKAR Basil Enseignant à l’Université de Buea, Instructeur de « Huawei ICT Academy ».

Pour cette étape cruciale, notons que le programme « Seeds for the Future » au Cameroun, a déjà vu la formation de 120 étudiants grâce à l’efficacité et la performance de Huawei dans le domaine des TIC. Ainsi pour cette année, 20 autres étudiants qui seront sélectionnés vont automatiquement intégrer cette liste afin de magnifier la performance et le développement de ces technologies futuristes au Cameroun et même en Afrique.

Odile Pahai