Cameroun - Santé : Les Hôpitaux publics ont levés le mot d'ordre de grève ce 16 août 2022

Suite à un appel lancée sur les réseaux sociaux d’un mot d’ordre de grève du personnel hospitalier, la réaction du Ministère de la Santé Publique (MINSANTE) n’a pas tardée à se faire savoir. A cet effet, le Ministre de la Santé Publique le Dr Malachie Manaouda a tenu à donner la bonne information à l’opinion publique nationale et internationale sur cette prétendue grève.

Pour se faire, à l'initiative d'une concertation tenue le 13 août 2022 à Yaoundé, entre les différents représentants du syndicat national des personnels des établissements et entreprises du secteur de la santé au Cameroun (Cap-Santé) et du syndicat national des personnels médico-sanitaires du Cameroun (Sympens), avec les membres du gouvernement, parmis lesquels le ministre du travail et de la sécurité sociale, Grégoire Owona, assisté du ministre de la santé publique, Dr Manaouda Malachie et du ministre de la fonction publique et de la réforme administrative, Joseph Le, relative au mot d'ordre de grève des personnels des hôpitaux publics, en circulation depuis plusieurs semaines déjà, il a été convenu par toutes les parties prenantes, à travers le communiqué signé conjointement le 16 août 2022, par les présidents, Nga Onana Sylvain et Balla Balla, que, bien que ledit mot d'ordre de grève des personnels des hôpitaux publics a été levé dès ce 16 août, un délai de 4 mois a été accordé au gouvernement, pour apporter des solutions concrètes aux revendications légitimes des grévistes.

Suivant ce communiqué, la date butoire du 31 décembre 2022 a été arrêtée par ces responsables syndicaux, pour l'effectivité des résultats attendus, aussi bien en faveur des personnels permanents, que des temporaires des hôpitaux publics du Cameroun.