Cameroun – Polémique/Showbizz : Le styliste Davy EBOUEME ne se reconnaît pas dans les dires de Cabrel NANJIP

Une récente sortie (11 septembre 2022) de l’artiste rappeur Valsero a fait des émules sur la toile. En effet habitué à faire des analyses sur sa page, l’artiste rappeur camerounais Valséro, communément appelé « le Général Valsero » a fait une interprétation quelque peu singulière sur les propos avancés par l’humoriste Cabrel NANJIP, qui depuis peu s’essaye à la musique.

Cabel NANJIP assure avoir dépensé 12 millions pour son dernier clip « Suis pas maudit » en featuring avec les Kankan Boys.

« Il n’y aucun clip camerounais qui a investit en terme de danseurs et en terme d’investissements. J’ai travaillé avec deux stylistes. J’ai travaillé avec ‘’Sky Dave’’ qui lui sort de la Côte d’Ivoire qui lui seul te prend 500.000 et il vient avec certains vêtements pour compléter. J’ai cousu des habits de près de deux millions chez Dave. Il a travaillé avec Coco Argentée et Lady Ponce et aujourd’hui il travaille avec moi. Sky Dave lui vient de la Côte d’Ivoire c’est un camerounais. La tenue qui est comme pour Kanye West est d’une valeur de 1 million… ». C’est en ces termes que l’humoriste Cabrel NANJIP s’est exprimé face au journaliste et manager Robinson Piffo lors de l’entretien « Sans filtre » deux jours après la sortie officielle de son dernier clip.

Interrogé par la rédaction le Styliste Camerounais Davy EBOUEME qui a effectivement confectionné les tenues du dernier clip de Cabrel NANJIP dit n’avoir pas reçu une somme pareille et dit ne pas résider en Côte d’Ivoire. Il a par ailleurs affirmé qu’il a toujours vécu au Cameroun et à Yaoundé et n’est jamais arrivé en Côte d’Ivoire. Davy affirme ainsi avoir travaillé avec Cabrel NANJIP sur deux clip dont le premier est « Suis pas maudit », et insiste sur le fait qu’il a bien été payé et même logé par l’artiste mais pas à hauteur de millions. Son nom est bien « Davy EBOUEME » et non « Sky Dave ».

Habitué des polémiques, Cabrel NANJIP a recemment fait suite à des accusations provenant de l’artiste musicien et comédien « Papy de Petit Pays ». Ce dernier s’est senti écarté par l’humoriste du fait de ne pas avoir été cité comme auteur compositeur de la chanson « C’est grave ici » qui cumule près de 2 millions de vues sur Youtube. Dans un direct Facebook ce 11 septembre 2022, Papy de Petit Pays ou celui encore appelé « Papy le jongleur » a semblé être décontenancé et perdu suite aux propos de cabrel NANJIP dans certains médias où il affirme (l’humoriste) être l’auteur des paroles de cette chanson commune. Avant de terminer ses propos dans le direct, Papy de Petit Pays a insisté sur le fait qu’il « remet ce problème à Dieu ».

En outre, le PDG du Groupe Regard’Afrik Igor BIWOLE, affirme également Cabrel NANJIP d’avoir utilisé ses artistes sans son accord, car selon lui le groupe « Kankan Boys » est encore sous contrat avec sa maison de production « Arts & Musik Prod ». Ceux-ci seraient en procès et ce featuring serait pour sa part illégal avec ses artistes. Joint au téléphone par Igor BIWOLE, l’humoriste et désormais artiste musicien Cabrel NANJIP aurait proféré des injures à l’endroi du directeur de Arts & Musik Prod.

Nouveau venu dans le monde musical, Cabrel NANJIP qui ne cesse de s’attirer de nombreuses incompréhensions et dissenssions de la part de certains de ses collaborateurs continue néanmoins de faire la promotion de sa chanson qui plus est à hauteur de millions…selon ses dires…

Odile Pahai