Cameroun – Littérature : L’ouvrage "Henri et Bintou, un quotidien en Or", change les codes et ouvre une brèche aux sourds

Anne Depetris et Amélie Vernay deux amies unies pour une même cause ont commis un ouvrage « Henri et Bintou, un quotidien en Or » (Bande dessinée) destiné aux sourds tout en mettant en exergue la vitalité, et la créativité au premier plan. Ouvrage destiné à la petite enfance, il retrace l’histoire de deux personnages Henri, 8 ans et sourd en classe de CE2 et Bintou 11 ans entendante en calsse de CM1. Ce livre illustrée a pour objectif d’apporter une nouvelle vision aux enfants sours et même entendant sur ce handicap. Les deux auteures ont voulu explorer un milieu scolaire avec un apprentissange de la langue des signes et une autre vision de son utilisation.

Une soirée de présentation a été organisée à Yaoundé ce 12 septembre 2022 au lieu-dit Carrefour IPTEC au restaurant « Sachets d’Or » avec les deux auteures qui ont dument présenté leur ouvrage tout en mettant sur le carreau la langue des signes.

Le livre a été illustré à AFIRI STUDIO (AFIRI Editions), a pour direction artistique Reine Dibussi, un accompagnement au scénario de Carine Bahanag. Le nombre de pages est de 52 la date de sortie est fixée au 15 septembre 2022. Son prix est fixé à 26 euros / 17 000 FCFA.

Concernant la petite histoire elle se situe : Au coeur d'une ville du Cameroun, Henri, un enfant sourd de 8 ans et sa soeur entendante de 11 ans, Bintou partagent leur quotidien. Tout y passe, des formules de politesse à la géographie, des membres de la famille aux activités favorites.

Rappelons que de par leur expérience commune du Cameroun, elles choisissent de le faire en livre, à la fois un livre illustré et une Bande Dessinée relatant le quotidien de deux enfants camerounais. C’est ainsi que le projet "Voyage aux pays des Signes - Henri et Bintou " est né. Etant persuadées que la différence fait la force, elles décident de collaborer pour produire un contenu de divertissement adapté aux enfants sourds, donc incluant la langue des signes.

Amélie et Anne se rencontrent à l'université en 2019 leur amitié se noue véritablement lors d'un stage effectué à l'Ecole Spécialisée pour Enfants Sourds (ESEDA) à Yaoundé, capitale du Cameroun.

Elles vont offrir 200 exemplaires du livre aux élèves de l'Ecole Spécialisée pour Enfants Sourds (ESEDA) de Yaoundé. Il y’aura également 20 enseignantes et membres de l'équipe éducative formées en ateliers; 06 ateliers de langue de signes française dispensés dans les écoles (Yaoundé et Douala); plus de 120 signes traduits en français et en anglais; dont 24 signes pi Cameroun.

Notons qu’Amélie Verney (Miss France Sourde 2020) vient d’une 3ème génération de famille sourde et l’histoire de sa famille sourde a une grande valeur pour elle. Elle s’implique beaucoup dans la vie associative des sourds, elle est secrétaire chez YDM et responsable du média pour le Club Silencieux de Marseille, Azura. Cette dernière adore découvrir des vieux signes, patrimoine de la langue des signes, elle est intervenante de langue des signes française dans l’association Pôle Surdité de Corse, elle est détentrice d’une licence professionnelle en intervention sociale en LSF.

Anne Depetris quant à elle est née à Yaoundé, a grandi tout près d’une école accueillant des enfants sourds, a un frère adoptif sourd. Elle est amoureuse des langues, c ’est à Marseille, via l’apprentissage de la Langue des Signes Française qu ’ elle a renoué avec la communauté sourde qu’elle n ’ a plus jamais quittée. Anne est aussi assistante sociale de métier et formatrice, elle exerce dans le sud de la France, elle est détentrice d' une licence professionnelle en intervention sociale en LSF et d' un master de responsable formation et intervention en organisation.

Odile Pahai