Economie Numérique/Développement des TIC : Le programme "Seeds For The Future 2022" de Huawei Cameroun présente les 20 lauréats

La formation étant l’un des multiples axes de développement du géant mondial des télécommunications Huawei, les TIC demuerent sans conteste le principal levier de cet appoint éducatif. Pour se faire, le programme « Seeds For The Future » acquiert inéluctablement cette prérogative. Organisée le 16 septembre 2022 à Yaoundé, la cérémonie d’ouverture du programme « Seeds For The Future 2022 » a eu lieu à l’Hôtel Djeuga Palace. Il s’agissait de présenter les 20 lauréats de la nouvelle édition.

Concernant cette cérémonie d’ouverture, elle s’est déroulée en présence du Représentant du MINESUP (Ministère de l’Enseignement Supérieur), du MINEE (Ministère de l’Eau et de l’Energie), de la Présidente du Conseil d’Administration de l’ART (Agence de Régulation des Télécommunications) et des Directeurs et responsables des écoles partenaires de la Huawei ICT Academy au Cameroun.

Pour rappel, ce programme de formation dans le domaine des TIC à travers Huawei nommé « Seeds For The Future » a plus de 10 ans de fonctionnement. Il demeure une phase importante dans le cadre d’un appui et d’un apport substantiel au développement des TIC et du transfert de compétences à travers ses formations et son implication pour la recherche d’emploi et de développement des talents dans le monde.

Huawei Cameroun a en effet mis sur pied cette initiative en 2016, dans l’objectif d’apporter des acquis professionnels et structurants aux étudiants de l’enseignement supérieurs à travers des partenariats avec plusieurs établissements universitaires. Par ailleurs, il faut noter que l’objectif présenté ici est celui d’améliorer le transfert de connaissances, de promouvoir une compréhension et un intérêt accru dans le secteur des TIC et d’encourager la participation des candidats à la communauté numérique actuelle.

«Je m’attends à ce que d’ici la fin, nous soyons à mesure d’innover dans notre pays en nous basant sur les TIC et la technologie. Il y a beaucoup de choses que nous pouvons faire. À partir des connaissances acquises ici, nous pouvons construire des choses qui peuvent être en mesure d’apporter des solutions dans notre pays . Nous savons qu’ici au Cameroun nous n’avons pas d’équipements disponibles pour traiter cette maladie au stade précoce. Nous avons donc décidé d’apporter un dispositif qui pourra aider les centres médicaux à détecter le cancer à un stade précoce, ceci en utilisant les technologies ». A signifié Akukulong Abingmbombi Mbatalom Nauradyn, Capitaine des Seeds 2022. 

« Chez Huawei, nous croyons que, grâce à la prise de conscience collective et à l’effort conjoint de tous les intervenants dans une industrie, l’écart entre l’offre de talents et la demande de professionnels des TIC sera comblé. A cet effet, Huawei Cameroun s’engage une fois de plus à continuer de travailler main dans la main avec le Gouvernement camerounais et les écoles partenaires pour réduire considérablement cet écart ». Avant d’ajouter que cette année, « Vingt (20) « Seeds for the future » rejoignent le lot des 120 Seeds des éditions précédentes et nous pensons que l’expérience qu’ils vivront stimulera davantage leur ingéniosité ainsi que leur esprit entrepreneurial, afin de contribuer au développement de l’économie numérique du Cameroun ». A noté M. Thomas ZHANG, Directeur Général de Huawei Cameroun lors de son allocution de circonstance.

La formation comme prérogative de développement dans les TIC

Cette plateforme qque représente le programme « Seeds For The Future » apporte une plus value dans le digital et un apport sectoriel dans la gestion du numérique et des réseaux sociaux. C’est ainsi que le Représentant du Ministre d’Etat, Ministre de l’Enseignement Supérieur, le Pr Wilfried Nyongbet Gabsa, Secrétaire Général du MINESUP, s’est épanché sur cette nécessité au Cameroun.

« Le monde de demain c’est le monde digital, celui qui vit via les réseaux sociaux. Je pense que cette formation permettra à ces étudiants d’acquérir des compétences et des connaissances nécessaires pouvant leur permettre de faire partie de la constitution d’un pays fort et dynamique. Des compétences qui leur permettront à eux-mêmes, d’acquérir des compétences dans le volet professionnel, ensuite d’être utile à leur famille. Je saisi une fois de plus cette opportunité, au nom du Ministre d’Etat, Ministre de l’Enseignement Supérieur pour féliciter et encourager Huawei pour la formation et le transfert des compétences à la jeunesse camerounaise depuis 2016 à travers Seeds for the future et ses autres programmes de transfert de compétences. Cette jeunesse passionnée des TICs qui constitue un levier indispensable pour l’émergence du Cameroun à l’horizon 2035 à travers les TIC ». A-t-il fini.

Notons que la cérémonie d’ouverture permet d’officialiser de façon solennelle l’entrée effective des lauréats dans le programme « Seeds for the future » qui aura lieu du 19 au 26 septembre 2022 en ligne, soit 8 jours de formation. A la fin, les lauréats recevront plusieurs des certificats attestant leur participation à « Seeds for the future 2022 ».

Cette initiative qui depuis plusieurs années a déjà formée de nombreux étudiants demeure un outil permanent de développement et de structurations pour l’éducation et même l’administrataion. Huawei Cameroun à travers ce programme actionne manifestement un ensemble progressif de transfert de compétences et création d’emploi, qui permet également d’accroître le seteur économique et sécuritaire.

Odile Pahai