Cameroun – Infrastructures : Exploitation de l'autoroute Kribi- Lolabe: le MINTP prescrit plus de rigueur et de discipline à KHM

Le Secrétaire Général du Ministère des Travaux Publics, Urbain Noël EBANG MVE, a présidé ce jeudi 27 octobre 2022, dans la salle des réunions du péage de Mbeka'a,la 11eme session du comité de suivi relatif à d'exploitation de l'autoroute Kribi- Lolabe. Aux côtés des membres du comité, issus de plusieurs administrations, les responsables de l’entreprise KHM en charge de l’exploitation de l’infrastructure et les autorités administratives et locales du département de l'Océan.

C'est dans le but d'apprécier le déroulement des activités relatives à l'exploitation de cette toute premiere infrastuctues autoroutière par l'opérateur KHM, que s’est tenue cette onzième session du comité. La séance présidée par le Secrétaire Général du Ministère des Travaux Publics, s'est articulée autour de trois points; à savoir, la situation actuelle des recettes collectées ; les difficultés rencontrées dans le cadre de l'exploitation de l'autoroute et les recommandations formulées par les membres du comité de suivi. S’agissant de la situation des recettes générées par l'exploitation de cette autoroute mise en service le vendredi 29 juillet 2022 par le Ministre des Travaux Publics, l'exploitant KHM enregistre à date un montant total de 158 905 000 FCFA collectés et reversés dans le Control Account. Notons également que l'opérateur KHM a enregistré 471 véhicules qui ont été exemptés du payement des frais de péage, du fait de leur appartenance aux services des Forces de Maintien de l'orde (FMO), aux services des sapeurs pompiers et des pompes funèbres. 

Entre autres difficultés rencontrées dans l’exploitation de cette infrastructure, on note: le manque de la menue monnaie ; l'usage de l'autoroute par les piétons au péril de leur vie; les stationnements anarchiques des véhicules sur l'autoroute ; la dégradation de l'autoroute liée aux actes d'incivisme des populations riveraines; le manque de régularité du partenaire privé dans la production des rapports mensuels et hebdomadaires attendus par le partenaire public, à l'effet d'évaluer les activités d'exploitation et de maintenance; le refus de payement des frais de parking par les automobilistes des pays étrangers(Tchad et Centrafrique).

Pour lever définitivement ces obstacles qui entravent au quotidien l'exploitation de l'autoroute Kribi-Lolabe, quelques recommandations ont été formulées par les membres du comité de suivi. Il s'agit de la mobilisation des unités de gendarmerie pour sécuriser l'autoroute en attendant l'affectation d'une unité spéciale ; la décision d’apposer les sabots automatiquement sur les véhicules stationnés de manière anarchique sur l'autoroute ; le travail en synergie avec les syndicats de camionneurs; la dotation d'un véhicule de type pickup ainsi que l’allocation des ressources pour la sécurisation de l'autoroute; la mise sur pied d'un manuel de procédures simples et souples adaptées à la gestion des recettes et la sensibilisation des riverains et usagers à l'usage de l'autoroute.

Source : MINTP