Cybercriminalité au Cameroun : un paravent d'inégalités face à une victime

Les Camerounais au coeur d'une polémique

Un jeune Camerounais répondant au nom de Tiba Nguimfack Donald Ulrich est actuellement en garde à vue pour cybercriminalité depuis le mardi 15 Février 2022 à 19h à la Direction de Police Judiciaire à Yaoundé. Autant on remercie les autorités policières pour cette arrestation, autant elle devrait servir d’exemple à ceux de ses compatriotes qui semblent faire des NTIC, leur source inespérée de revenus en arnaquant d’honnêtes gens, faisant chanter d’autres par réseaux sociaux interposés ou déversant la haine et la violence verbale pour saborder le vivre-ensemble ou pire l’unité nationale chèrement construite au fil des ans.

Dans le même registre, on ne saurait omettre les blocages divers que les adeptes de la cybercriminalité font subir à leur poches à l’instar de ce que subit depuis peu la cousine de nationalité Luxembourgeois du susnommé. Suffisant dès lors pour décrier avec la dernière énergie de tels comportements irresponsables à souhait et avilissants à plus d’un titre. A titre d’illustration, les revers que subit sa cousine .

Etant entendu qu’elle a non seulement perdu son emploi et a été contrainte de voir sa fille de quatre ans assigné dans un centre social. Or quand on connaît l’attachement de toute jeune mère à son enfant on peut valablement s’imaginer le stress permanent que vit cette victime collatérale et le véritable danger qu’elle court désormais cette jeune dame est placé sous mandat de dépôt dans ce pays d’accueil.

Il faut rappeler que la personne concernée est sous mandat de dépôt depuis le 27 janvier 2022, ce qui équivaut à  3 semaines ou elle serait elle privée de liberté pendant que le suspect principal joue la vie ici jusqu'à son arrestation le mardi 15 fevrier 2022.

Aussi y a-t-il lieu d’œuvrer à notre manière afin que justice soit faite et que l’ensemble des victimes de ce malfaiteur soient disculpées et reprennent le cours normal de leur vie. Surtout que pour ce qui est de sa cousine, la Justice Luxembourgeoise réclame ce dernier afin que celle-ci soit blanchie de toutes accusations à son encontre et puisse reprendre pleinement sa vie sociale car, dans le cas contraire elle purgera une peine privative de liberté en lieu et place d’une personne qui continuera à opérer et faire d’autres victimes ! Ne laissons pas la place à la corruption au Cameroun.

Fidélio Arsène