MINJEC/Semaine Nationale de la Francophonie 2022 : Partage d'expérience sur la connectivité dans la diversité

La Francophonie étant cet instrument d’échanges, de partage, d’orientation culturelle et même linguistique, la jeunesse s’en inspire pour s’épanouir tel un outil de développement. Célébrée chaque 20 mars la journée internationale de la francophonie est célébrée dans les pays francophones mais aussi dans ceux où la langue française est moins répandue.Le Ministère de la Jeunesse et de l’Education Civique (MINJEC) a en effet organisé de nombreuses activités autant en présentiel qu’en visioconférence.

Ce 17 jeudi 17 mars 2022, ABESSOLO BENGONO Yannick Japer, Diplomate, Direction des relations avec l'OIF/Minrex et quelques hauts responsables du MINJEC ont tenu une rencontre stratégique afin de magnifier cette semaine nationale de la jeunesse. Le speech de cet expert a étét axé sur la Stratégie de la Francophonie numérique. La nouvelle stratégie numérique 2022- 2026, ceci avec pour objetif de créer un espace francophone qui vise l'accélération de la Francophonie.

Par la suite, le modérateur Dr Christian Pout Ministre plénipotentiaire, Directeur a.i des relations avec l'OIF/ Minrex après avoir présenté les différents intervenants avant de leur laisser l’espace pour également s’exprimer. Rappelons que le thème choisi cete année est : « La Francophonie de l’avenir », ceci pour souligner le soutien de la Francophonie à la jeunesse et à ses aspirations, notamment dans les domaines de l’entreprenariat, du numérique et du développement durable.

Armand Claude ABANDA représentant résident de l'IAI (Institut Africain d'informatique) Cameroun a axé son exposé sur l’usage du numérique dans ce secteur bien précis. Créer par des chefs d'État African, l'IAI existe pour vulgarisée l'utilisation de l'outil informatique. On compte déjà près de 5000 ingénieurs depuis la création. Les projets tels que l’opération 100 milles femmes et le nouveau projet de formation d'1 millions de jeunes enfants et de femmes à l'horizon 2035 sont des projets qui ont contribués à ce que la majeure partie de la population ait accès à l'outil informatique.

Le numérique véritable outil de développement. Nous proposons :

- Que l'OIF encourage l'état à former la population active afin de créer de la valeur et des richesses.

- Une formation de mass afin qu'il y ait plus de personnes formées et compétentes.

- La formation des personnes qui enseignent, des jeunes, des femmes, des parents, de la population active.

La Tunisie est un très grand pays qui œuvre dans le digital. Nous suggérons aussi que: l'OIF accentue l'accès

 

L’intervention du MINJEC représenté par MEDJO JIDJOU Stéphane, Chef de la cellule informatique a été menée sur l’action de Mounouna Foutsou qui s'attèle au quotidien à multiplier des campagnes de sensibilisation pour le civisme et l'utilisation responsable des réseaux sociaux nous pouvons citer : la E-campagne sur la plateforme Facebook et Twitter dénommée "Appel au Civisme".

Le ministre Mounouna Foutsou ne cesse de multiplier des partenariats tant internationaux que locaux pour trouver des solutions adaptées aux problème des jeunes dans le domaine du numérique en particulier notamment :

- Le Minjec et AGRO PME pour la formation et le transfert des compétences d'une part, ainsi qu'à l'Insertion socioéconomique des jeunes par la création d'entreprise d'autre part.

- Le Minjec et la banque panafricaine UBA signaient une convention pour la production et la distribution des cartes jeunes biométriques.

- le projet Digital Youth Service Center (DYSC) pour embaucher 500 jeunes dont 200 à Yaoundé et 300 à Douala pour la réinsertion.

Karim Ben Becher, Ambassadeur de Tunisie au Cameroun a quant à lui développé son propos comme suit :

- L'économie numérique en Tunisie.

- La stratégie numérique en Tunisie à l'horizon de 2025 - Startups en Tunisie

- Startup Act (cadre juridique)

- Les objectifs globaux

- Les objectifs directs

- L'initiative Smart Africa Les succès stories des startups de Tunisie

- Cadre juridique de coopération dans le domaine TIC entre Tunisie et Cameroun

- Exemple de coopération fructueuse entre la Tunisie et le Cameroun.

Source : MINJEC

Odile Pahai