Cameroun – Distinction : Kwayeb Mbiada Ghislain décoré Grand Chevalier de l’Ordre de la Valeur

Du haut de ses attaches professionnelles et associatives, le 4è adjoint à la Mairie de la Ville de Yaoundé ; Kwayeb Mbiada Ghislain, a récemment été décoré par le Chef de l’Etat Son Excellence Paul BIYA, Grand Maître des Ordres Nationaux, Président de la République du Cameroun. Cette cérémonie honorifique s’est déroulée ce 20 mai 2022, célébration marquant la cinquantième édition de la Fête de l’Unité Nationale du Cameroun. Bien connu pour son dynamisme et sa sociabilité, le Maire qui est un militant engagé du RDPC (Rasemblement démocratique du peuple Camerounais), cumule plusieurs activités associatives à son actif.

Promoteur de l’ISF (Institut International de Formation et Intervention Sociale et Familiale) et membre de plusieurs associations notamment le FAGO (Fédération des Associations du Grand Ouest), ce dernier milite pour une jeunesse entreprenante et opte pour l’usage du vivre ensemble et de la cohésion sociale des communautés avec lesquelles il évolue. Très apprécié de ses congénères, Kwayeb Mbiada n’hésite pas à venir en aide aux réfugés internes et aux enfants de la rue.

D’une générosité sans pareille, son côté philnthropique est le plus souvent cité lors de ses sorties médiatiques. Cette nouvelle distinction est sans nul doute une récompense bien méritée pour cet homme plein de vertu et d’abnégation pour ses proches et ses camarades de parti.

« Je suis honoré personnellement, je dirais que ça produit en moi une énorme envie de continuer dans ce que j’ai commencé. Vous savez, à mi-parcours d’une carrière, il est parfois important de recevoir ce type de distinction, car ça vous permet de vous améliorer, de vous corriger, de faire un retour sur tout ce que vou avez fait par le passé et de voir là où vous avez raté pour vous améliorer.

Je crois que pour un leader, ça vient repenser ses actions, ça reviens revisiter tout son parcours sur le plan politique, sur le plan social et même sur le plan familial. Je crois que ce n’est pas seulement pour moi quand je reçois une médaille, ça fait la fierté de la famille, ça fait la fierté du personnel de mon entreprise, ça fait la fierté de mes collaborateurs politiques.

Ca me booste et ça rebooste ceux qui m’entourent, car tous le monde regarde ce que vous faites et vous devez faire attention à ce que vous faites. C’est un moment qui fait penser au pays en général, chacun se repositionne, pourquoi pas moi à cet instant, je pense que ça contribue au développement. » A répondu Kwayeb Mbiada Ghislain lors de sa réception de médaille.

Check-up sur son parcours

« Je commence mes premiers pas dans le social à travers ma maman, qui hébergeait déjà des enfants à la maison, elle a commencé à prendre soins d’eux. Je l’ai vu encadrer des enfants qui n’avaient rien à voir avec notre famille et qui vivaient chez nous. Après cette étape où j’ai accompagné ma maman dans cette mission, j’ai évolué avec mes études mais malheureusement, chemin faisant je vais perdre mon père. Ce sera un moment très tragique de ma vie parce-que j’ai dû arrêter l’école pour pouvoir subvenir à un certain nombre de besoins qui a fait naître en moi le sens des responsabilités étant encore très jeune.

Je me suis jetté à l’eau dans les associations, parce-que c’est ce que j’avais reçu et à un moment, c’est la solidarité entre les jeunes au quartier, les activités des jeunes m’ont amené à être sollicité par certains aînés sur le plan politique. C’est alors que je vais devenir membre du bureau de cellule et après président de comité de base RDPC sortant d’une cellule des jeunes, je vais postuler ensuite à la candidature à la sous-section RDPC qui ne va pas très bien se passer, mais c’est l’arrondissement qui a eu une reconnaissance envers moi et va estimer que la reconnaissance avait sa place et voilà comment je vais être élevé comme conseiller municipal et par la même suite être adjoint au Maire d’abord 4e adjoint au Maire puis 2e adjoint dans la commune de Yaoundé 6e .

Et toujours dans un élan de solidarité et de fraternité et d’intégration sociale, j’ai réussi à mettre en place des structures, des associations et pour finir j’ai été élevé au grade d’adjoint à la Mairie de la Ville et aujourd’hui je suis Président Directeur Général d’un groupe qu’on appele le groupe KMG. Nous avons de très grosses ambitions pour le Cameroun, le Chef de l’Etat vient de me dire : ‘’ne te décourage pas, continue, nous avons le regard sur toi et je lui dis merci. » A-t-Il fini.

Odile Pahai